Nous sommes le 18 Oct 2018, 09:06

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 
Auteur Message
MessagePosté: 11 Oct 2018, 23:20 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juil 2016, 10:42
Messages: 7
Quel pays manipule le marché des changes ? Et quelles conséquences pour le trading ?

La question est d'actualité, car c'est d'un jour à l'autre, que le Trésor américain doit se prononcer officiellement sur le sujet à propos de plusieurs pays.

Fichier(s) joint(s):
US Treasury.jpg
US Treasury.jpg [ 157.49 Kio | Vu 126 fois ]


Il est clair que le sujet est éminemment politique et si jamais, un pays de la liste de surveillance du Trésor américain est "taxé" de manipulateur, il est certain que Trump ne pourra pas s'empêcher de se lâcher, avec un tweet de satisfaction, comme il en a l'habitude...

Ce qui lui permettra de justifier encore plus sa politique commerciale... à moins d'un mois des élections de midterm.

Examinons cela un peu plus en détail....

Selon l' "Omnibus Trade and Competitiveness Act" de 1988 et le "Trade Facilitation and Trade Enforcement Act" de 2015, le Trésor américain doit rendre un rapport sur les politiques de change des principaux partenaires commerciaux des Etats-Unis, deux fois par an, soit en Avril et en Octobre.

Le Trésor se pose alors 3 questions pour répondre à la question d'une manipulation éventuelle des cours de change par un pays donné :

1) Est-ce que le pays possède un excédent commercial bilatéral significatif avec les USA ?

2) Quel est l'ampleur de l'excédent courant, comparé au PIB du pays en question ?

3) Le pays pratique-t'il des interventions de change uniquement dans un seul sens ?


Alors, quel pays pourrait-il être accusé de pays manipulateur ?

Pour cela, il faut :

1) Un excédent commercial bilatéral significatif avec les USA, de + de 20 milliards $ ;

2) Un excédent courant avec les USA, de plus de 3% du PIB ;

3) Des interventions de change uniquement dans un sens (sur une base nette), de plus de 2% du PIB et pendant au moins 8 mois sur 12.


Voici, pour les principaux partenaires commerciaux, un tableau des critères, selon le dernier rapport du Trésor Américain, en Avril 2018 :

Fichier(s) joint(s):
US Treasury Criterias Avril 2018.jpg
US Treasury Criterias Avril 2018.jpg [ 118.58 Kio | Vu 126 fois ]


Mais, selon le Trade Act de 2015, le Trésor US doit surveiller une liste de pays qui satisfont à au moins 2 des 3 critères, ou même seulement un seul des 3, si celui-ci est significativement disproportionné.


Ainsi, en avril 2018, 6 pays faisaient partie de la "liste noire" :

1) La Chine qui a "un extrêmement large et persistant excédent commercial avec les USA, de loi le plus grand de tous les principaux partenaires commerciaux, avec 375 milliards $" ;

2) Le Japon "dont l'excédent commercial avec les USA n'a pas diminué en 2017 et reste à + 69 milliards $". De plus, "son excédent des paiements courants a crû de +4% du PIB, soit au plus haut depuis 2010" ;

3) La Corée du Sud, avec "un excédent des paiements courants de +5,1% du PIB en 2017, sa 6 ème année consécutive au-dessus du seuil de +3%". Et, "l'excédent commercial est de 23 milliards $ en 2017, en contraction de 5 milliards $, comparé aux niveaux de 2016" ;

4) L'Inde, avec "ses achats de devises pendant 3 trimestres en 2017, qui ont atteint 56 milliards $, soit + 2,2% du PIB, suite à de forts flux entrants de capitaux étrangers".

De plus, "l'excédent commercial est de +23 milliards $ avec les Etats-Unis" ;

5) L'Allemagne, qui possède "le plus grand excédent commercial au monde, en termes nominaux (+299 milliards $ en 2017) et le plus grand excédent depuis 2011, sans progrès dans la réduction ces 3 dernières années.
Et " l'excédent bilatéral avec les USA est de 64 milliards $" ;

6) La Suisse, dont "les achats de devises étrangères ont été persistants ces quelques dernières années, mais qui ont décliné notablement lors des 3 derniers trimestres de 2017."
Le Trésor US estime que "les achats annuels nets en devises étrangères ont atteint 44,9 milliards $, soit 6,6% du PIB suisse". Aussi, la Suisse possède "un très large excédent des paiements courants de +9,8% du PIB".


Quel pays pourrait-il être accusé de pays manipulateur ?

La banque canadienne TD a évalué les critères de certains pays, selon les règles du Trésor Américain :

Fichier(s) joint(s):
US Treasury Evaluation Criteria TD Estimate 20181010.jpg
US Treasury Evaluation Criteria TD Estimate 20181010.jpg [ 54.92 Kio | Vu 126 fois ]


Le Japon, la Corée du Sud et l'Inde ont dépassé 2 critères sur 3 (et Taiwan, mais qui est indiqué ici uniquement par comparaison, car il est sorti de la liste, en avril dernier).

On constatera que ni la Chine, ni le Japon, ni l'Inde, ne pourraient (techniquement parlant) être taxés de pays manipulateur.


Actuellement, seule la Thaïlande peut être accusée de pays manipulateur, car elle remplit les 3 critères.

Sauf que, hormis tout récemment, avec la hausse brutale des taux d'intérêt des US Treasuries, sa monnaie n'arrête pas de s'apprécier :

Fichier(s) joint(s):
USDTHB 20181011.jpg
USDTHB 20181011.jpg [ 39.07 Kio | Vu 126 fois ]


Et puis, l'on se doute bien que, aux yeux des Etats-Unis, l'enjeu est sans importance pour ce pays.


Et si la Chine était accusée de pays manipulateur ?

La Chine ne remplit qu'un seul des 3 critères, à savoir le fait qu'elle détient un excédent commercial significatif avec les USA, de 375 milliards $ en 2017.

De plus, l'excédent des paiements courants s'est réduit considérablement et est actuellement proche de zéro.


Et surtout, même si le RMB s'est déprécié de -6,1% depuis le début de l'année, la Chine n'intervient pas pour affaiblir sa devise, au contraire, elle intervient pour RALENTIR sa dépréciation.

D'ailleurs, ses réserves de change baissent, en moyenne de 6,8 milliards $/mois depuis janvier dernier et ses interventions ne représentent que 0,6% de son PIB.

De même, l'introduction d'un buffer contra-cyclique depuis août dernier, n'a servi qu'à ralentir la baisse du RMB.

Donc, au regard du "Trade Act" de 2015, cette accusation ne serait pas du tout justifiée.


Mais, le sujet est évidemment très politique

Et l'on peut imaginer que la Maison Blanche pourrait donner au Secrétaire au Trésor, Mr Mnuchin, le pouvoir discrétionnaire, grâce au "Trade Act" de 1988, qui lui, est moins strict pour "qualifier" un pays de manipulateur.

Car plus précisément, c'est le "Trade Act" de 2015 qui a déterminé les 3 critères, ce qui n'empêche donc pas un pays de répondre aux critères plus larges du "Trade Act" de 1988.

Il est certain qu'une justification officielle du Trésor donnerait plus de poids au Président Trump, qui actuellement est en campagne aux côtés des Sénateurs et Représentants Républicains pour les midterms.

Certains en parlent, car notamment dans le rapport d'Avril 2018, le Trésor US indique qu'il est en train de considérer "une future augmentation du nombre d'économies couvertes par ce rapport, pour inclure plus d'économies en tant que 'Partenaires commerciaux principaux'".

Ce qui impliquerait, un ou des changements, voire même l'ajout de nouveaux critères.

Sauf que concrètement, des modifications nécessiteraient un passage devant le Congrès pour modifier le "Trade Act" de 2015.

En clair, c'est donc matériellement impossible avant la publication du rapport par le Trésor US tant attendu par les marchés.


De surcroît, la Chine a réitéré plusieurs fois, qu'elle n'utiliserait pas les interventions de change comme outil pour contrer la guerre commerciale et la baisse de ses réserves de change le prouve.


Il semble donc plus probable que le Trésor US enverra un message d'avertissement for et clair envers la Chine, appuyé par un tweet du président Trump, car il ne pourra pas s'en empêcher...

Mais, jusque là, je dirais : "il n'y a rien de nouveau sous le soleil"...


En cas d'accusation envers la Chine, qu'elle serait la réaction des marchés ?

La banque japonaise Nomura pense que l'impact sur le RMB sera limité.

Selon moi, si le Trésor US ne donne qu'un avertissement, c'est évidemment dans les cours depuis bien longtemps... et donc, je pencherais moi aussi, pour un impact très limité.

Du coup, je verrais plutôt une faible hausse du dollar US sur l'annonce, suivie rapidement d'une baisse, voire même une baisse directement du dollar US.


D'ailleurs, pour la banque hollandaise ING, la réaction initiale de marché serait même une hausse des devises de réserves "secondaires" telles que l'EUR et le JPY.


Qu'en est-il des devises des autres pays (en cas de qualification de manipulateur) ?

En général, (et c'est logique pour ces pays), les devises des pays qualifiés de manipulateurs, s'apprécient au moins temporairement.

Mais s'agissant des pays asiatiques, c'est la remontée des taux d'intérêt américains et la force du dollar, qui ont généré une baisse des devises émergentes.

La réalité est donc que les banques centrales des pays concernés sont intervenues pour soutenir et non pas vendre leur monnaie locale.


Quand le rapport va-t'il sortir ?

En 2013, l'Administration du Trésor US, l'a publié aussi tardivement que le 30 octobre.

Donc, à tout moment, entre aujourd'hui et le 31 octobre...

Plus précisément, les traders professionnels pensent que ce rapport sortira après le retour du Secrétaire au Trésor, Mr Mnuchin, des réunions du FMI car ce dernier a rencontré le Gouverneur de la PBOC (la Banque Centrale Chinoise), Mr Yi Gang.

D'ailleurs, Mr Mnuchin demande aux membres du FMI, plus de transparence concernant les interventions de change.


Enfin, et "For what it's worth...", la presse rapporte ce soir, que le staff de l'Administration du Trésor n'a pas trouvé de manipulation de la part de la Chine. "

Mais que ce soit un market-mover ou non, quand on envisage le trading comme un professionnel, il faut ANTICIPER pour comprendre le marché.

Et justement, j'enseigne aux participants de mes formations, comment anticiper, pour ne trader UNIQUEMENT LORSQU'ON COMPREND SE QU'IL SE PASSE sur les marchés....

_________________
Philippe Lhermie
http://www.traderchange.com


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 1 message ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO