Nous sommes le 18 Déc 2018, 14:31

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 04 Aoû 2013, 22:41 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 11781
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
Citation:
http://VideoBourse.fr - http://Andlil.com - Entretien avec Benoist Rousseau, Trader et Scalpeur en compte propre depuis plus de 16 années, Professeur d'Histoire Economique, Rédacteur du blog Boursier http://Andlil.com . Il s'est spécialisé sur le scalping sur Indices sur Futures et CFD et il a une approche du trading basée sur la psychologie personnelle et l'analyse collective. Interview réalisée à Tours le 13/07/2013.

Présentation: Benoist Rousseau est informaticien et historien économiste diplômé de l'Université Paris Sorbonne. Il partage sur http://Andlil.com sa vision iconoclaste sur l'économie et les marchés financiers. Ancien professeur d'histoire, il dirige une société de conseils en informatique tout en étant un blogueur actif et un trader en compte propre. D'après http://Atlantico.fr/users/benoist-rousseau#hBfmr26kwd1iCz0t.99

Né dans le monde réel en 1974 et dans le monde virtuel (www) en 1995, je suis ingénieur informaticien et historien économiste de formation, diplômé notamment de l'Université Sorbonne de Paris.

J'ai été consultant informatique pour de nombreuses multinationales (Renault, Sanofi, L'Oréal...), mais aussi historien d'entreprise pour Elf Aquitaine tout en contribuant activement à de nombreux projets internationaux sur Internet (W3C, WordPress, Wikipedia, Thor Project...).

Professeur d'histoire pendant 10 ans, j'ai enseigné du collège ZEP sensible, au lycée, en passant par l'université où je suis intervenu dans de nombreux séminaires de recherche dont « La Technologie et la Société de Masse au XXème siècle » à l'Université Paris Sorbonne. Dans le cadre de mes études publiques, j'ai effectué des recherches en coordination avec le laboratoire du C.N.R.S I.H.T.P.

Démissionnant de mon poste d'enseignant en 2010, j'ai créé une Web Agency SEO (Référencement sur Internet) qui travaille pour de nombreuses multinationales et sociétés publicitaires anglaises, allemandes, canadiennes... tout en continuant à développer des applications favorisant l'accessibilité et l'anomymat sur Internet.

Contribuant à de nombreux journaux online (Trader's Mag, Atlantico...), professeur au CNAM, conférencier et blogueur actif, je vous invite à découvrir sur Andlil.com, mon blog personnel, mes passions et humeurs variées dans des domaines aussi divers que le trading, la psychologie, l'informatique, l'économie, mais aussi mes débuts dans le poker... et à venir débattre sur mon forum consacré à la Bourse et à l'Économie.

Cordialement,

Benoist Rousseau

D'après http://BenoistRousseau.com

Benoist Rousseau trade par passion. Blogueur, il raconte ses «scalps» sur les marchés. Mais devant la volatilité des cours, il a rangé ses billes. D'après: http://Liberation.fr/economie/01012353795-la-volatilite-des-marches-vue-par-un-boursicoteur

_________________


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Aoû 2013, 09:58 
Hors ligne
VideoBourse family

Inscription: 27 Fév 2012, 16:13
Messages: 1112
Une chose m'échappe dans le choix des actifs traités pour scalper.

Pourquoi des cfd et pourquoi le cac?
1) les cfd sont chers
2) c'est un produit miroir
3) le cac est bien moins liquide qu'un Dax par exemple

à moins de trader du latency je ne vois pas l'intérêt, d'autant que ce petit jeu risque de ne pas durer plus de 2 jours avant que le broker n'y mette le holà.

A mon sens, une approche professionnelle, pour un scalpeur, serait de traiter sur des futures, FCE, FDX etc...
ce qui signifie carnet d'ordre, meilleure exécution, marchés centralisés donc plus transparent, moindres frais, meilleur spread, possibilité de traiter dans le spread.
Accès aux vrais volumes du marché, time and sales ( volumes exécutés).

Maintenant je peux comprendre, si le capital disponible est faible, pour un trader de position qui rechigne à prendre ses pertes, ce qui implique un trading en micro lots impossible avec les futures.

Dans les années 90/2000 le crédit Lyonnais proposait une salle de marché pour prop trader particuliers. le ticket d'entrée était à 20 ou 30'000€. C'était assez pro. On traitait les futures ( FCE, FDX etc....).... et déjà on pleurait sa mère que les robots nous piquaient le pognon.

Vous voyez cette histoire de robots c'est pas nouveau.
Pour en revenir aux cfd..... je ne peux concevoir ce produit qu'en swing trading et en micro lots pour amateur débutant. Dans ces conditions cela peut être profitable.... mais de là à en vivre.....
La meilleure façon d'en vivre, c'est d'en vendre.... comme Samuel Rondo.
A ce titre sa démarche est intéressante, puisque qu'il essaye visiblement de se positionner comme acteur incontournable sur le marché français. C'est pas facile, mais c'est pas con.

Peut on dire que 99% des pro du trading sont sell side? j'ai tendance à le penser.
Notez bien ce n'est qu'une tendance qui laisse la porte ouverte à toutes les expériences. :wink:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Aoû 2013, 11:02 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 11781
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
ulysse a écrit:
Une chose m'échappe dans le choix des actifs traités pour scalper.

Pourquoi des cfd et pourquoi le cac?
1) les cfd sont chers
2) c'est un produit miroir
3) le cac est bien moins liquide qu'un Dax par exemple
A priori c'est justement une question de liquidité. Benoist aime trader le CAC 40, mais le future n'est pas très liquide. Hors via CFD chez IG Markets il a un spread d'un point tout le temps et est bien exécuté apparemment.
ulysse a écrit:
A mon sens, une approche professionnelle, pour un scalpeur, serait de traiter sur des futures, FCE, FDX etc...
ce qui signifie carnet d'ordre, meilleure exécution, marchés centralisés donc plus transparent, moindres frais, meilleur spread, possibilité de traiter dans le spread.
Avant il tradait les futures.
ulysse a écrit:
Maintenant je peux comprendre, si le capital disponible est faible, pour un trader de position qui rechigne à prendre ses pertes, ce qui implique un trading en micro lots impossible avec les futures.
Ici ça n'est pas le cas, Benoist trade avec des grosses sommes.
ulysse a écrit:
Dans les années 90/2000 le crédit Lyonnais proposait une salle de marché pour prop trader particuliers. le ticket d'entrée était à 20 ou 30'000€. C'était assez pro. On traitait les futures ( FCE, FDX etc....).... et déjà on pleurait sa mère que les robots nous piquaient le pognon.
Tu y étais?

_________________


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Aoû 2013, 12:49 
Hors ligne
VideoBourse family

Inscription: 27 Fév 2012, 16:13
Messages: 1112
J'ai tradé les futures et le FCE dès 2001. Je n'étais pas au CL mais un de mes très bon copain avec qui j'ai débuté y était lui. Il n'était pas si facile d'y avoir une place.

pour ce qui est des cfd la liquidité disponible est offerte par le broker.... Ce n'est pas ce qu'on peut appeler de la liquidité. Il y a par définition un conflit d'intérêt, puisque le broker est ta contre partie . Raison pour laquelle je reste très dubitatif. Et l'obsession du cac 40 me laisse encore plus dubitatif alors que le FDX offre tout ce que l'on peut souhaiter pour du scalping. avec la possibilité qui plus est d'arbitrer cac/dax ou de se servir du bubble, schatz etc....pour ceux qui aiment travailler avec les taux

Mais bon..... si il est content et que ça marche comme ça tant mieux.

personnellement si j'ouvre une épicerie je choisirais mes fournisseurs et je n'irais pas me fournir dans la grande surface du coin.
C'est un peu comme faire du Rallye en Fuego.
J'ai du mal à saisir, à moins d'avoir des accords particuliers avec IG

scalper des cfd avec des grosses sommes ne me semble pas cohérent. Car si tu disposes de grosses sommes et génères des volumes alors les futs sont les produits les mieux adaptés pour du scalping. Et je ne vois pas ce qui fait obstacle.

On choisit essentiellement les cfd lorsque l'on est limité en capital et que l'on cherche des gros leviers. Ce qui de ce point de vue ne me semble pas raisonnable, ni très compatible avec un trading professionnel.
Pour moi c'est flou.

mais je peux me tromper;


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Aoû 2013, 18:52 
Hors ligne
Membre actif

Inscription: 05 Aoû 2013, 17:31
Messages: 34
qu'entends-tu par "les cfd sont chers" ?
sur ig markets il est possible d'avoir un spread de 1 point sur le cac 40 et le dax.

_________________
sur ce blog bourse partagez et échangez vos connaissances sur le forex , les cfd , le scalping .... le forex pour les nuls , ProRealTime


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Aoû 2013, 05:44 
Hors ligne
Professionnel certifié

Inscription: 10 Oct 2012, 13:54
Messages: 1138
Localisation: Paimpol
Bonjour,

Si l'on veut trader correctement en mettant toutes les chances de son coté, voici ce qu'il faut faire:

- S'assurer de la liquidité du produit utilisé. Les CFDs ne peuvent pas être considérés comme liquides puisque vous êtes dépendant d'une seule contre partie: votre broker.
- S'assurer d'un spread minimum. Vous choisirez donc le Future CAC au lieu du CFD CAC. En effet, le FCE a un spread de 0.5 points alors que le CFD a un spread de 1 point. (Le double)
- Rechercher un maximum de sécurité et de garantie. Bien que certains brokers CFD soient agrées par l'AMF, le marché des CFDs n'est absolument pas régulé! Encore une fois, vous choisirez le marché des futures qui est un marché organisé et régulé.


Un professionnel qui affirme scalper de grosses sommes sur CFDs, ça me fait "rire". :lol:

_________________
Auteur du livre Comprendre les Options
Le blog Celtinvest
Retrouvez-moi sur Twitter et Facebook


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Aoû 2013, 08:54 
Hors ligne
Membre actif

Inscription: 06 Aoû 2013, 07:28
Messages: 21
Bonjour,

encore merci à Fabien d'avoir fait le déplacement à Tours pour venir faire cet interview. On a passé un après-midi sympa.

Je vais apporter quelques précisions qui répondront à vos questions, on ne peut pas tout dire sur une vidéo même si elle dure presque 2 heures :). Vos questions sont légitimes (j'ai répondu 500 fois exactement aux mêmes interrogations sur mon blog, donc ce sera de la redite pour ceux qui me connaissent) surtout quand on a pas le discours classique.

Je trade les futures depuis 2004, scalping Fce Dax YM NQ et N225. De manière très intensive, en 2005 mon année record, j'ai tradé plus de 25.000 lots uniquement sur le Fce. Je trade encore aujourd'hui sur Futures, principalement le Russel 2000. En août 2011, je suis passé du FCE au cfds cac 40 pour des raisons de liquidité. Avec la crise, la peur, les futures avaient des CO vides, des trous de cotations énormes (2 2.5 points 4 à 5 ticks sur fce presque toute la journée !!! donc impossible de sortir ou d'entrer pour un scalpeur). J'ai testé les cfds (avec réticence, j'étais encore contaminé par les campagnes négatives des courtiers français sur les cfds (cela s'explique : les cfds sont arrivés en 2007 en divisant par 5 à 10 les frais de courtage, tuant la poule aux oeufs d'or (qui se souvient des A/R à 0.50% sur actions en 2006 ?)) et j'ai bien accroché, j'y vois pour ma pratique du scalping plus d'avantages que d'inconvénients.

Les avantages que j'ai trouvé pour scalper avec des cfds / futures :

spread de 1 fixe (FIXE) : sur les futures, quand on les connait par la pratique, on sait qu'il est impossible de sortir avant une news, que l'on a souvent 3 4 ticks de trou, donc les après-midi chargé en news US, c'est pas terrible. Donc même si cela fait 2 ticks au lieu de 1 par rapport au FCE, on s'y retrouve car le bid et ask du fce ne se touche pas toujours et à certaines heures jamais donc en réalité on est bien souvent à 2 ticks sur le Fce...

Possibilité de sortir à 3600.1, 3600.2 le pas sur future est de 0.5 (donc le fameux tick en plus sur cfd est déjà presque compensé, il y a 0.1 d'écart...)

et surtout, liquidité garantie :) (car spread fixe. 99% des brokers cfds n'ont pas de spread fixe, donc aucun intérêt pour le scalping, dès qu'il y a de la volat ou une news ils font passé leur spread de 1 à 3 (un peu comme le sfutures au passage) mais il y en a quelques uns qui le proposent fixe à 100% et cela change tout pour un scalpeur).

Donc maintenant, je peux passer 10 15 20 lots Cac 40, il suffit que le cours soit touché pour que je sois exécuté à 100% sur cfds !!! (puisque qu'il n'y a pas de CO, avec un spread fixe le broker garantie la liquidité et donc il n'y a plus de slippage :) ). Sur futures, des centaines de fois, j'ai demandé 10 lots et je n'ai été servi partiellement ou pas du tout bien que le cours soit touché. On râle, mais quand c'est pour sortir de 15 lots qu'on en a 3 d'exécutés et que le marché par dans l'autre sens en vous laissant 12 lots sur les bras qu'il faut aller taper le bid ou le ask asap en face on a déjà morflé de 2 3 5 ticks. (pour la petite histoire, c'est ce type de trade qui m'a bien dégouté en août 2011, un gros gain qui s'est transformé en cachuètes alors que j'avais vendu en théorie au plus haut du jour à c emoment là...). Donc c'est super avantageux de ne plus avoir à gérer l'empilage dans le CO et d'avoir 1 scalp sur 5 qui n'est pas exécuté ou partiellement (pour le Dax je n'en parle pas, c'est une autre stratégie).

Il y a d'autres raisons techniques qui me font préférer les cfds aux futures mais je ne peux pas toutes les évoquer, une pas mal quand vous faites du swing : le stop garanti. Exemple, vous avez acheté du Dax à 8000 le lundi avec 4 lots. il est à 8050 le vendredi soit, gain virtuel 5000€. Vous le sentez bien pour la semaine prochaine, vous mettez un stop garanti à 8025 et vuos passez votre week-end peinard. Dans le week-end, un évênement fait que le marché fait un open gap baissier à 7850 (-2%). Sur futures, sans stop garanti (avec deux mauvaises nuits à cogiter et si...): -15.000€ à l'ouverture, sur cfds avec stop garanti (et deux bonne nuit de sommeil) +2500€. Quand on fait du swing... assurance overnight, assurance week-end, assurance flash krack. Imaginez un -5% ou -10% en open (j'en ai vécu quelques uns...) -75.000€ ou + 2.500€ à vous de choisir ;) Voilà, un exemple concret, pas besoin de se couvrir sur options par exemple.

Les trois questions récurrentes : liquidité, spread minimum et sécurité.

Pour la liquidité... aucun soucis... Le broker que j'utilise est le numéro 1 mondial sur cfds, il brasse en moyenne 5 milliards d'euros / jour soit plus que la Bourse de Paris... Aucun soucis de liquidité, où alors les actions du Cac 40 ne sont pas liquide :) (source Capital janvier 2012, il y a un excellent article qui explique comment cela fonctionne et vous verrez que plein d'affirmation qui circulent n'ont aucun sens comme le broker joue contre son client... à ce niveau, ce broker est juste une bourse parallèle qui mets offre et demande en face, la grand emajorité des trades est couvert par les propres clients... c'est plus un Ebay qui mets offre et demande en face et touche une commission... (bein entendu, pour 90% des brokers cfds sous capitalisés c'est une autre histoire, mais bon il faut chercher le baton pour se faire battre aussi, certains brokers cfds qui font de la pub sur internet n'ont même pas en fond de roulement 1 million de cash... demandez les comptes...)

Pour le Spread minimum : répondu en haut, avec 1 de spread garanti et la certitude d'être exécuté à 100%, c'est plus avantageux que de me ballader à 0.5 en théorie sur Fce (et 1 en pratique dans 80% des cas parce que voir le bid et ask qui se touchent sur Fce... en 2004 2005 etc oui, en 2013 non, c'est rare maintenant, le smarchés ont évolué. Je ne parle même du Fce entre 18 et 22h ou durant le midi...

Pour la sécurité :broker côté au FTSE 250 avec tous les contrôles et audit que cela représente pour une multi nationale, compte ségrégé à la BNP Paribas, compte garantie 100k (c'est pour cela que j'en ai plusieurs, je ne dépasse pas 100k par compte par sécurité), les trois faillites de 2012 de brokers concernaient 3 brokers sur futures ;) (cela s'explique par le fait que les brokers futures US ne sont pas aussi surveillé qu'un broker futures, cfds, actions en France... ce n'est pas la même réglementation). Détail subtil, peu connu du grand public, si vous avez 20 lots futures et que votre broker futures fait faillite, vous n'êtes pas couvert par l'assurance du broker, les brokers futures ne garantissent que le cash, pas les positons. Donc vous vous retrouvez dans de beaux draps ;) Ib, mon broker futures, l'explique très bien, il est clair dessus mais beaucoup de brokers futures oublient de mettre en avant ce "détail". DOnc j'ai plus de sécurité avec mon broker cfd actuel qu'avec mon broker futures en cas de faillite du courtier... Mais comme je suis une personne raisonnable, je trade avec les numéros 1 mondiaux respectivement sur cfds et futures, j'analyse leurs bilans tous les trimestres, je lis les audits de Fitch et co. Hélas beaucoup de traders ne savent même pas la stucture juridique et les résultats de leur broker. Quand il y aura un pépin, ce sera trop tard pour découvrir que la juridiction est aux USA et que la protection ne s'applique pas aux européens ou que c'est une marque blanche et que si la vraie société coule, la marque blanche qui a l'air solide ne peut rien faire. On a eu le cas avec la faillite de MF Global il y a peu ;)

Tous les brokers cfds ne se valent pas. En gros, vous prenez les 3 brokers cfds sérieux (1 2 et 3 mondial) et vous avez 90% du volume mondial. Le reste c'est des centaines et milliers de brokers bidons qui survivent ou qui sont des escrocs (facile à repérer, regarder le whois, quand il est anonymisé, interdit par l'AMF ou que le broker est dans un paradis fiscal, fuyez !)... Souvent je suis sidéré que l'on compare le broker X avec le broker Y, c'est comme comparer Carrefour avec l'épicier du coin ;) Donc il faut savoir filtrer, savoir reconnaitre une marque blanche sur cfds et futures par exemple.

Sinon pas de mystère, j'ai posté de nombreuses fois mes relevés de comptes ce qui m'a valu pas mal de jalousie et d'agressivité, donc maintenant je fais profil bas. Il vous suffit d'aller sur les premières pages du blog que j'ai écrit, vous verrez des relevés de comptes à 6 chiffres. Et je peux avoir ce luxe inoui, il m'a fallu 18 ans de bourse pour cela, de trader sans levier (donc moins de tension, meilleur MM, meilleure psycho etc.). Je l'autorise un x2 exceptionnellement (2 ou 3 fois par an au max, sur un swing). Sinon je suis presque toujours en sous levier quand je scalpe, le scalping me permet d'attendre 1 2 3 mois pour avoir mon swing "parfait" et éviter de vouloir rentrer sur les marchés parce que je n'ai pas placé un trade depuis x semaines. C'est un moyen de gérer mon addiction le scalping, de me permettre d'attendre sans faire un trade impulsif pour être sur les marchés. Le scalping est mon garde fou, mon pare excitation au sens freudien dans mon trading, mais c'est un autre débat ^^).

Donc, voilà en résumé à grandes lignes, mon expérience, concrète, pratique, des cfds depuis 2011 et des futures depuis 2004.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Aoû 2013, 09:28 
Hors ligne
VideoBourse family

Inscription: 27 Fév 2012, 16:13
Messages: 1112
un cfd est un produit de gré à gré. le prix est librement fixé par le broker.

un future est un produit de marché centralisé, et régulé. la formation des prix est la résultante de la confrontation de l'offre et de la demande.

confondre les deux c'est un peu comme prendre des vessies pour des lanternes.

en règle générale on préfèrera un produit de marché centralisé plutôt qu'un produit de gré à gré ( OTC) et ceci est vrai pour tous les produits: actions, indices, options, matières premières.

Un professionnel dont le métier est d'intervenir chaque jour sur les marchés, interviendra sur des futures et autre produits centralisé.

c'est une erreur de croire que les amateurs ne peuvent avoir accès aux futures. Il y existe des mini contrats, Emini nasdaq, mini dow,mini S&P, mini nikkei, mini russel,; tous les mini contrats sur currencies eurusd, audusd etc...... les mini contrats de matières premières et énergies.
Tous ces contrats sont équivalents à 0,1 lot ( 10'000$). certes il faut une marge suffisante. au minimum 5000$, le mieux c'est 10 ou 15'000 et plus.Ces marchés se traitent sur le CME et les courtiers sont en très grande majorité US ( un gage de qualité, régulation NFA et ça rigole pas) certains courtiers pourront même vous proposer le CAC ( FCE), la marge intraday nécessaire est relativement faible ( moins de 5000€). à 10€ le point pour un contrat standard c'est faisable. difficile mais faisable.

Bien entendu il n'est pas question d'empiler les positions à l'envers. C'est un trading rigoureux et discipliné. sous peine de correction immédiate. Le plus compliqué ce n'est pas le marché. C'est la rigueur et la discipline. De ce point de vue nous sommes tous égaux face à cette difficulté. Pro ou pas. Et je ne suis pas pro malgré quelques années d'expérience.

Depuis plusieurs mois je m'intéresse de près aux options. Voilà un marché susceptible de changer radicalement votre trading, Un marché susceptible de faire passer du côté gagnant et non moins important du côté serein du trading.

Je ne peux que vous encourager à creuser dans cette direction. Il faut démystifier tout cela.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Aoû 2013, 09:44 
Hors ligne
VideoBourse family

Inscription: 27 Fév 2012, 16:13
Messages: 1112
Aucune jalousie de ma part. Je suis toujours très heureux de la réussite d'un trader. C'est déjà pas facile alors si en plus il faut se plomber la cervelle avec de la jalousie, c'est même pas la peine.

A priori je vous crois .

Il reste que je m'interroge sur le pourquoi trader un actif peu liquide. Je n'y vois que très peu d'intérêt.

Votre remarque sur les brokers futures US est exacte. Cependant la plus grande insécurité pour les fonds, c'est encore le trader lui même. cela n'exclue pas la prudence dans ses choix de broker.

Allez hop!!! tous chez IG.
ça nous fait un publireportage à pas cher.
mais pourquoi pas

PS: he oui il n'y a pas de secret dans le trading. Petit levier ( fois1; ou fois2) c'est tout le secret du trading. et ça c'est très pro. :)
c'est même très pro.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Aoû 2013, 10:29 
Hors ligne
Membre actif

Inscription: 06 Aoû 2013, 07:28
Messages: 21
ulysse a écrit:
un cfd est un produit de gré à gré. le prix est librement fixé par le broker.

un future est un produit de marché centralisé, et régulé. la formation des prix est la résultante de la confrontation de l'offre et de la demande.

confondre les deux c'est un peu comme prendre des vessies pour des lanternes.

en règle générale on préfèrera un produit de marché centralisé plutôt qu'un produit de gré à gré ( OTC) et ceci est vrai pour tous les produits: actions, indices, options, matières premières.


Je connais ce discour par coeur, j'avais le même avant de tester, comem vous dite sen règle général... ;) Ouvrez un compte chez un broker cfd sérieux (il y en a 3), comparer les cours des futures et leurs cours. Je l'ai fait, depuis 3 ans... Ils répliquent à la ms, c'est comme les ETFs, en mieux... C'est pas compliqué à comprendre, lisez l'article de Capital de janvier 2012 ;)

ulysse a écrit:
Un professionnel dont le métier est d'intervenir chaque jour sur les marchés, interviendra sur des futures et autre produits centralisé.


Oui... cela les a bien dépanné les cfds quand même en 2011 pour contourner les dernières réglementations sur la VAD sur actions. Mais le forex n'est pas un marché centralisé non plus et les professionnels y sont. Vous seriez surpris de savoir combien de Hedge Funds utilsient les
cfds pour dépasser le cadre réglementaire des futures (notemment le levier). Un petit hedge de 20 millions de $ peut ainsi "emprunter" du cash à un gros brokers cfds capitalisé plusieurs milliards tut en se couvrant du risque via options. Mon broker ne fait 5 milliards de transactions par jour juste avec des particluliers quand la bourse de Paris a du mal à dépasser les 2 milliards par jour ;)

ulysse a écrit:
c'est une erreur de croire que les amateurs ne peuvent avoir accès aux futures. Il y existe des mini contrats, Emini nasdaq, mini dow,mini S&P, mini nikkei, mini russel,; tous les mini contrats sur currencies eurusd, audusd etc...... les mini contrats de matières premières et énergies.
Tous ces contrats sont équivalents à 0,1 lot ( 10'000$). certes il faut une marge suffisante. au minimum 5000$, le mieux c'est 10 ou 15'000 et plus.Ces marchés se traitent sur le CME et les courtiers sont en très grande majorité US ( un gage de qualité, régulation NFA et ça rigole pas) certains courtiers pourront même vous proposer le CAC ( FCE), la marge intraday nécessaire est relativement faible ( moins de 5000€). à 10€ le point pour un contrat standard c'est faisable. difficile mais faisable.


Je connais bien, j'ai même failli m'acheter une license CME pour profiter des rabais en 2005 ^^ Sur emini on est à 5$ le point sur DJ, sur cfds 0.10$ ou 1$ possible, cela me parait plus raisonnable pour un débutant. Idem, on peut trader le cac 40 à 0.10€ 1€ le point et non à 10€... Tous les cfds ont des mini 10 fois à 100 fois plus petits que les futures ;) Franchement envoyer des débutants sur les futures, c'est les envoyer au casse pipe.

Ils peuvent avoir accès aux futures, mais ils sont plus de chance de se planter. (Jadis il fallait 25k pour ouvrir un compte future sur IB, cela filtrait). Pourquoi ? Je vous encourage à expliquer à un débutant (chose que j'ai faite des dizaines de fois déjà) pourquoi le cours du Cash est à 4100 et le cours du Futures est à 4115, il y a du boulot...). Quand on vient d'avoir son permis, il faut éviter de rouler en porsche. Je rattrappe presque chaque semaine des gens sur futures ou cfds qui n'ont même pas réalisé qu'ils sont en levier 8 ou plus... "Ben j'ai acheté un lot... c'est pas beaucoup"). Je "préfère" qu'ils soient à 0.10€ ou 1€ le point sur Cac cfd qu'à 10€ sur futures.

La régulation NFA... MF Global, PFG Best qui ont fait faillite avec des trous de 200 millions de $ étaient surveillés par la NFA. Les seuls brokers futures qui ont fait faillites en 2012 sont tous US, j'ai de gros doutes sur le sérieux de la NFA ;)

ulysse a écrit:
Bien entendu il n'est pas question d'empiler les positions à l'envers. C'est un trading rigoureux et discipliné. sous peine de correction immédiate. Le plus compliqué ce n'est pas le marché. C'est la rigueur et la discipline. De ce point de vue nous sommes tous égaux face à cette difficulté. Pro ou pas. Et je ne suis pas pro malgré quelques années d'expérience.


On est d'accord mais je ne pense pas que nous sommes tous égaux, il faut des dispositions naturelles aussi. Une personne impulsive aura du mal à être un bon trader. Je suis l'un des rares traders à dire : "on ne peut pas apprendre à devenir trader avec une formation à 5k comme on ne peut pas être avocat ou médecin en 5 jours". C'est mentir aux gens, comme dire tout le monde peut-être trader, c'est du bidon, c'est ce que vendent les brokers, les marchands de formation, de méthodes, de livres pour plumer les pigeons (dixit un vendeur de formation). Tout le monde ne peut pas être sportif de haut niveau, tout le monde ne peut pas être trader, c'est extrèmement difficile, c'est la psychologie avant tout. Il vaut mieux faire une psychanalsye pour être un bon trader qu'une formation qui va nous apprendre rien de pratique (et j'ai enseigné 10 ans à des adultes...). Mais dire cela, c'est s'attirer les foudres de tout le monde, des vendeurs et des clients qui ne veulent pas voir leur rêve brisé... Cela fait presque 20 ans que je trade et je ne m'estime pas du "pro" loin de là et faire qu'une seule chose m'ennuierait profondemment.

ulysse a écrit:
Depuis plusieurs mois je m'intéresse de près aux options. Voilà un marché susceptible de changer radicalement votre trading, Un marché susceptible de faire passer du côté gagnant et non moins important du côté serein du trading.

Je ne peux que vous encourager à creuser dans cette direction. Il faut démystifier tout cela.


J'ai commencé les options en 1996 via le Monep sur Minitel ^^. Vous faites surement allusion à la couverture futures via options qui est très à la mode. Ca marche bien, mais c'est de la mécanique de haute précision que JL Cussac démocratise auprès du grand public. Je ne peux que vous encourager aussi à creuser cette voie et à l'envisager avec des stops garantis (en ayant donc deux comptes, cfds/futures et options).


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Aoû 2013, 10:57 
Hors ligne
Membre actif

Inscription: 06 Aoû 2013, 07:28
Messages: 21
ulysse a écrit:
Aucune jalousie de ma part. Je suis toujours très heureux de la réussite d'un trader. C'est déjà pas facile alors si en plus il faut se plomber la cervelle avec de la jalousie, c'est même pas la peine.

A priori je vous crois .

Il reste que je m'interroge sur le pourquoi trader un actif peu liquide. Je n'y vois que très peu d'intérêt.


Mais l'actif est 100% liquide... on a pas de CO, on a les prix des futures répliqués, c'est comme si tu trades les futures sans soucis de CO, de liquidité. Le prix demandé est touché, que tu as 1 10 100 lots, tu es exécuté à 100%, pas de slippage... On peut pas trouver plus liquide :)

ulysse a écrit:
Votre remarque sur les brokers futures US est exacte. Cependant la plus grande insécurité pour les fonds, c'est encore le trader lui même. cela n'exclue pas la prudence dans ses choix de broker.


J'ai des exemples de personnes hélas par dizaine qui ont envoyé xk xxk par virement sur un broker dans des paradis fiscaux et plus rien... ils sont supers actifs et agressifs comercialement, ce sont des escrocs ni plus ni moins... et ils se multiplient, ils ouvrent et ferment un site web en 12h... et les législations... je me suis renseigné en 96h je peux devenir broker à Chypre avec les autorisations de l'équivalent de l'AMF... donc il faut être bien méfiant... par exemple un broker UK qui en fait est une société basée aux Bahamas, l'adresse en Angleterre est un bureau de représentation donc aucune protection légale. Tu crois être chez un broker UK avec 75k £ de protection, tu es avec un broker pourri...


ulysse a écrit:
Allez hop!!! tous chez IG.
ça nous fait un publireportage à pas cher.
mais pourquoi pas


Je l'attendais celle là, elle est d'un classique. Si vous me connaissiez un peu... on m'a fait ce procès quand je tradais avec IB la majorité de mon capital (tu es un pro IB on me le disait déjà en 2004 2005 quand j'avais lancé mon premier blog sur le scalping), quand je l'ai fait avec Bourse Direct à l'ouverture du blog (tu es un pro Ib et Bourse Direct) et maintenant que je trade avec IG idem. Mon éthique est que je fais de la pub que pour un seul broker, celui où j'ai la majorité de mes fonds. Je ne fais de la pub pour un broker X sur mon site que je ne connais pas et où je n'irai pas mettre un centime ^^ Et pourtant, j'en ai des sollicitations financières de dizaines de brokers... Dès que je trouve mieux qu'Ig je change. Par exemple, si je me mets à trader le forex j'irai voir fxcm qui me parait mieux et on me dira tu es un pro Fxcm. Mais je pense mettre de la pub Google Adsence bientôt pour éviter ce genre de remarque, comme cela il y aura de la pub pour tous les brokers et cela me paiera mes voyages à l'étranger. Je résiste depuis 3 ans, mais après tout pourquoi pas... pas pour l'argent (sinon je venderai des formations à 5k lol) mais pour ma tranquilité :)

ulysse a écrit:
PS: he oui il n'y a pas de secret dans le trading. Petit levier ( fois1; ou fois2) c'est tout le secret du trading. et ça c'est très pro. :)
c'est même très pro.


Je ne cesse de le dire... Mon grand luxe est de trader en sous levier...

Bon, c'est pas tout ça, j'ai une boite à faire tourner et j'ai 6 salariés qui fichent rien depuis ce matin ^^

Cela a été un plaisir de discuter avec vous et si vous avez du capital, je vous conseille IB pour les futures et options, ils sont top MAIS il ne faut pas avoir besoin d'eux, hotline zéro, donc c'est pour des traders autonomes. Les comptes européens sont sur l'entité UK donc au niveau garanti c'est bien mieux que la société mère US en direct.

Dernier message sur ce forum, les bonnes choses ont une fin :)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Aoû 2013, 11:21 
Hors ligne
VideoBourse family

Inscription: 27 Fév 2012, 16:13
Messages: 1112
nous sommes absolument d'accord sur tout ce qui concerne les leviers, la maitrise de son exposition, les débutants etc.....Il n'est pas question d'envoyer qui que ce soit au casse pipe.
Il est question de travailler avec la marge nécessaire et cohérente avec son niveau d'exposition au marché. Un mini contrat peut être une solution.

On en revient toujours au même point. lorsque l'on dispose de la marge nécessaire et que l'on travaille à faible levier, pourquoi les cfd? dont l'utilité est justement de contourner le levier?
Quelle obsession pour le cac 40 :D
Faut arrêter avec le cac 40 et ses volumes anémiques.

Effectivement on ne fait pas d'un âne un cheval de course, mais nous sommes égaux face à la discipline nécessaire et la difficulté de l'appliquer.

Je ne travaille que de façon très marginale sur le forex et exclusivement en swing.

mais bon, on ne va pas en faire un fromage

Un compte à 500 ou 1000€ traitera forcément des cfd et sera forcément en sur-exposition. car 0,1 c'est déjà 10 ou 20 fois son K et 0,01.... ce sera raisonnable.....mais frustrant et là ce n'est pas une question d'actif traité.

A part IG quels sont les autres brokers ( 2 et 3)? Tant qu'à faire autant les citer pour faire bonne mesure


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Aoû 2013, 12:15 
Hors ligne
Membre actif

Inscription: 06 Aoû 2013, 07:28
Messages: 21
Il n'y a pas de réponse universelle, il faut adapter son broker à son capital et l'instrument que l'on trade. Je le dis en préambule en gros et gras sur mon blog, disponible sur tous les pages :

Je trade avec deux brokers :

- IG Markets depuis août 2011 pour les Cfds après avoir testé 43 brokers cfds (dont 26 n'ont pas passé l'épreuve sécurité des fonds, donc ça allait vite) (voir les raisons qui m'ont fait choisir ce broker)

- Interactive Brokers depuis septembre 2006 pour les futures après avoir testé 8 brokers Futures. (voir les raisons qui m'ont fait choisir ce broker)

Je ne suis pas le seul à penser comme cela, puisque chacun est le numéro 1 mondial dans son domaine respectif (cfds et futures) et que les hedges funds passent très souvent par eux (IB et IG faisant 60% du volume mondial sur leur spécialité en gros...)

Cela ne veut pas dire qu'ils sont les meilleurs brokers pour VOUS, c'est ce que j'ai trouvé de mieux pour moi, pour ma façon de trader, pour la garantie de mon capital, pour le marché que j'utilise. Je trade les indices (Dax 30, Cac 40 et DJ principalement). Il y a peut-être un meilleur choix de broker si vous tradez les actions, le forex... je ne sais pas, ne les tradant pas je n'ai pas cherché à savoir. Je ne parle que de ce que je connais.

http://www.andlil.com/comparatif-des-brokers/

En vérifiant ces dix points, on élimine 99% des mauvais brokers, après c'est un choix, les prix varient selon les volumes... chaque broker a un avantage pour tel instrument et pas pour l'autre. Donc on peut trader le cac ou le dax avec un broker, le forex avec un autre, les options avec un troisième... J'ai changé plus de 15 fois de brokers, il faut être mobile, tester un peu...

ALors des brokers de "confiance" en cfds : Fxcm comme déjà évoqué, IG, Saxo Bank, XTB, il y en a 2 autres qui ont l'air bien que je ne citerai pas car leurs comptes ne sont pas florissants voire inquiétants. Chacun peut (doit) demander le bilan comptable de son broker avant d'y mettre quelques $$$, c'est l'étape numéro 1... se prendre en main, être un adulte responsable lol

Sur Futures : IB, je n'ai jamais trouvé mieux même si je le déconseille à un débutant car la hotline est pourrie si on a pas un compte à 8 chiffres, l'interface TWS est nulle, il faut rajouter des api pour la rendre correct (Ninja Trader, un DOM comme Button Trader pour scalper), faire fonctionenr les 3 en même temps sans conflit ce qui n'est pas à la portée de tout le monde et cela revient à 100€ par mois minimum de rajouter les 2(où on achète la licence de Ninja Trader à vie à 999$ (le prix a peut-être changé, je l'ai payé ce prix là il y a 10 ans). Donc si c'est pour trader 10 lots dans le mois, ou faire du day tarding, autant prendre un broker futures plus chers qui propose de vrais services, ça reviendra moins cher.

Actions Pea : cela va dépendre du capital, Bourse Direct est pas mal pour les petites capitalisation avec les ordres à moins de 1€, IB aussi si on fait du gros volume mais pas de pea etc etc

Il faut être curieux s'adapter, changer, comparer, quand IB a sorti une offre pour les cfds j'étais aux anges, mais ils sont de 30% à 150% plus cher qu'IG (j'espérai que IB avec son poids financiers fasse une offre de folie).

Sinon je trade en scalping à 90% le Dax (futures et cfds), je suis pas obsédé par le Fce cac 40 mais je l'ai tradé des années avant d'avoir suffisemment de cash pour passer aux Dax il y a 2 ans et maintenant j'ai assez de cash pour passer au Russel. On évolue :)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Aoû 2013, 14:39 
Hors ligne
VideoBourse family

Inscription: 27 Fév 2012, 16:13
Messages: 1112
Bon...j'ai regardé les cfd de chez ig....

la fourchette de négociation est entre 3 et 5 points en dehors du marché.
Il est certain que lorsque vous achetez à 83 ig achète à 81 voire 80. de sorte que le spread n'est pas 1 mais de 2 voire 3,4 ou 5 selon les conditions de marché. Sur votre plateforme IG le spread est 1 fixe.

Alors non ce n'est absolument pas adapté au scalping. ci dessous une rapide capture d'écran
pour du trading de position je ne dis pas. Il va de soi qu'il faut travailler sur des produits en cohérence avec son capital, alors pourquoi pas les cfd. Mais scalper, non, la plateforme, le spread, la cotation des cfd ne sont pas adaptés à ce type de trading.
mais bon... chacun fait ce qu'il lui plait

Fichier(s) joint(s):
cfd-future.JPG
cfd-future.JPG [ 66.54 Kio | Vu 7235 fois ]


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Aoû 2013, 17:21 
Hors ligne
Membre actif

Inscription: 06 Aoû 2013, 07:28
Messages: 21
Heu... sans vouloir vous vexez, c'est parfaitement normal... vous avez pris l'Allemagne 30 au comptant qui réplique le cours de l'index Dax 30 et non du future Dax. Pour voir le cours répliqué du future dax chez IG, il faut regarder le Forward Dax qui réplique les futures et donc les cours du futures. Là, vous comparé deux instruments différents ;)

Le décallage aurait du vous mettre sur la piste, il y a toujours un décallage entre le prix des futures et du cash index (sauf le 3ème vendredi du mois où le futures arrive à son échéance mensuelle alors là cours du futures = cash).

Pourquoi une différence entre le cash et les futures ? C'est le fonctionnement même du futures, vous payez dans le prix du futures le prix du cash + les intérêts jusqu'à l'échéance...

Donc quand le cours du dax au début du mois est à 8000 sur l'index, vous allez le payer sur futures 8005 (les % jusqu'à l'échéance, ce ne sont pas les bons chiffres, c'est pour illustrer). 3 semaines plus tard, le dax est à 8000 et votre future aussi à 8000, vous avez perdu 5 points (les intérêts en simplifiant) :) (il est donc intéressant de shorter les futures, on encaisse les % jusqu'à léchéance, dans cet exemple on aurait gagné 5 points alors que l'indice n'a pas bougé)

C'est ce que ne comprenne jamais les débutants sur futures, pourquoi le futures n'a pas le même cours que l'indice qu'il réplique ;) , c'est encore pire quand les dividendes se détachent sur le FCE, ça hurle au complot lol

Donc dans votre exemple on voit bien qu'il y a 1 point d'écart sur futures et un point d'écart avec IG donc cela revient au même même si vous avez pris le mauvais instrument pour comparer (sauf que si vous prenez 20 lots vous êtes bien embêté sur futures avec le CO que vous nous montrer sur cfds aucun soucis exécuté, liquidité parfaite, pas de co cours touché = cours vendu, pas de slippage etc, sauf que vous n'avez pas de stop garanti etc).

Vous avez donc comparé un indice et un future, ce qui n'est pas la même chose et surtout pas le même prix, sauf à l'échéance du future. Regarder le future Dax de décembre, vous allez avoir une surprise ;) Rassurez vous, c'est une erreur hyper classique des gens qui connaissent mal les cfds et les futures. Donc scalper en cfd avec 1 point d'écart comme le future ll'est en moyenne (votre exemple le prouve), sans problème de CO à gérer avec une liquidité pour rentrer et sortir absolue, j'appelle cela le paradis du scalpeur, du moins c'est ce que mes 10 ans de scalping me permettent d'affirmer et mes centaines de milliers de lots scalper.

Dans votre exemple si je veux sortir 10 lots sur le Dax, j'ai 1 de spread avec Ig, je tape je suis exécuté quelque soit mon nombr de lots à la valeur, sur futures dans cet exemple, 1 point pour 4 lots et 1.5 point pour les 6 lots qui restent. Coût suplémentaire, 3 points net sur dax soit 75€... Dur pour un scalpeur ;) (c'est encore plus intéressant sur le Dow Jones parce que le futures YM a 2 à 3 points constemment de trou et quelques lots sur chaque ligne. Si vous voulez sortir 20 lors sur Ym vous pouvez vous trouvez avec 5 points d'écart quand vous balancez vos lots entre le bid et l'ask, vous allez déjà le défoncer de 2 points + le trou).

Enfin la plateforme, vous avez pris la plateforme web, surement en demo. On trade on scalp avec la plate forme L2 (DOM ressemblant à Ninja Trader, X trader si vous connaissez donc très adapté au scalping, elles ont été concues pour cela), mais elle est pas dispo en demo, il faut un compte réel ;)

Mais chacun son opinion mais un spread fixe de 1 quelque que soit la volatilité sur le Dax et pouvoir balancer autant de lots que je veux sans CO vide, j'apprécie particulièrement... Sur le Fce, alors là... c'est incomparable, le Fce est mort depuis quelques années, beaucoup de robots ont disparu (on les critique mais on est content de les trouver dans les CO pour taper dedant :) ).


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Aoû 2013, 17:57 
Hors ligne
VideoBourse family

Inscription: 27 Fév 2012, 16:13
Messages: 1112
merci pour cet éclairage.

les dénominations de cfd sont propres à chaque émetteur. je ne me suis guère attardé.
et une différence de cours n'est pas pour m'étonner en ce qui concerne les cfd. deux contrats d'échéances différentes bien entendu, de même entre un indice et un contrat future. Dans la mesure où les cfd sont des produits miroirs aucun écart ne m'étonne plus.A tort certainement.

libre à chacun.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Aoû 2013, 18:57 
Hors ligne
Membre actif

Inscription: 06 Aoû 2013, 07:28
Messages: 21
Ok vous ne saviez pas que les cfds n'ont pas d'échéance donc qu'il faut les comparer avec les indices, cela explique votre confusion sur les prix (on a donc pas de rool over à gérer comme sur futures).

Les intérêts sur cfds sont payés au jour le jour uniquement si vous faites de l'overnight (donc un scalpeur s'en fiche) au contraire des futures qui ont un échéance mensuelle ou trimestrielle et dont les intérêts sont intégrés au prix, ce qui explique le décallage de prix (ce n'est pas l'échéance mais comment ils sont financés, l'un au jour le jour cfds, l'autre on paye tout d'un coup, les futures, plus on garde le futures plus sa valeur se dégrade à cours constant jusqu'à l'échéance (c'est le principe des options que vous étudiez sur le premium payé sur futures tout simplement (les intérêts).

Il faut faire très attention sur Fce quand il y a des détachements de dividendes, plein de newbies se font "défoncer" par cela, le cours du Cac 40 ne bouge pas mais leur future se prend 10 points dans le mauvais sens sans qu'ils comprennet pourquoi (s"ils gueulent c'est que c'est dans le mauvais sens lol))). c'est pour cela que je vous disais que les futures sont plus techniques à maitriser (par exemple en fin d'échéance la dernière heure, il y a parfois du sport, là ça peut décaller de pas mal, j'étais sur le Dax quand la SG a balancé les lots Kerviels sur futures pour s'en débarasser, à 17h15 pile je m'en rappelle encore. Pendant 20 minutes la Dax indice ne bougeait pas, et le future Dax avait des variations de +2.5% -2.5% en quelques secondes par rapport au Dax index, ça a été un peu la panique :)

En sachant cela sur futures, on a des possibilités multiples, je vous invite à regarder combien rapportait il y a 2 ans un short sur ASX 200 en pleine crise. Plus de 5% par an, levier 5 +25% par an si l'indice stagnait sans rien faire (encore mieux s'il bassait :) ), juste à reporter les échéances. Et comme vous aimez les options, il était assez facile de se couvrir avec du synthétique pour se garantir de toute hausse. A partir de là... on pouvait monter le levier et (encaisser 5% multiplier par le levier) - les frais de couvertures sur options (et en pleine crise, un call ne valait rien même à longue échéance...). Ca a marché 4 mois avant que la hausse ne rendre ce système inintéressant. Après on faisait la même chose sur l'or avec couverture d'options (j'en avais parlé dans une interview au journal Libération qu'il fallait shorter l'or fin 2011). A ce jour, j'ai toujours mon or short qui me rapporte des intérêts chaque mois importants car en levier, je roll over juste les échéances futures et on ajuste les call options dont les prix sont largement financés par les % des futures. Position sans aucun risque Je croise les doigts, cela peut être un swing peut être pour des années encore tant que mon point flat n'est pas touché. En attendant les % rentrent. (comme vous travailler les options, cela peut vous être utile, si vous avez le bonheur d'avoir un point assez haut (de toute façon vous êtes en couverture call donc vous risquez rien si ce n 'est de perdre du temps et d'immobiliser du capital en attendant le retournement). C'est peut-être le moment d'y réfléchir avec tous le sindice saux plus hautes historiques ;)

Donc dans votre exemple, il fallait comparer l'indice Dax avec le cfd Dax et le future dax avec le forward cfd dax (qui a été conçu uniquement pour que les shorters encaissent les % car ils n'ont aucun sens par eux mêmes).

Cela va faire bientôt 3 ans que j'ai au quodien les cours des cfds et des futures, je peux vous assurer que quand x monte de 3.5 ticks, y monte de 3.5 ticks (et heureusement sinon les brokers cfds perdraient de l'argent, ils en gagnent justement en répliquant au plus juste les cours, en vendant 10€ ce qu'il paye 1€ sur futures avec une assurance couverture via option justement... Mais eux ils ont des rabais démentiels sur futures, personnellement avec 25.000 lots par an, 1 A/R sur FCE me revenait à 1.90€ alors un broker qui en fait des millions et il y a l'auto couverture des clients entre eux qui font que c'est ma vente qui couvre l'achat du trader en face, donc le broker encaisse deux commissions sans rien faire ... Mais là ce serait trop long, ce serait décortiquer comment les brokers cfds gagnent leur vie (des champions de la couverture en temps réel) et là il y en a pour des heures, voir des jours :)).

Comme je dis toujours, faite votre expérience par vous même, si vous ne cherchez pas par vous même et que vous copiez les autres (méthodes, livres, idées sur le trading...), vous êtes condamnés à avoir les mêmes résultats que les autres (90% de traders perdants). Un livre, une idée qui sort dans le grand public, c'est que c'est déjà cramé, c'est un moyen de recyclage.

Bon j'ai assez papoté, et je vous ai donné quelques pistes à creuser sur les options, en espérant que cela vous servira (ne connaissant pas votre niveau, vous pouvez trouver cela génial ou bien totalement évident c'est le problème du net on en sait jamais le niveau de la personne avec qui on parle, son expérience etc on se sait pas si on lui parle en chinois ou comme à un bébé. donc après pour aller un peu plus loin, vous intégrer cette stratégie avec le stops garantis, ce qui vous allège vos prises de vouverture sur options, une fois bien partie, vous pouvez même vous passer d'une grande partie des options, c'est la fluctuation de votre stop garantie qui vous sert de couverture. ce qui vous permet de relancer un deuxième montage de ce type. C'est ce que font pas mal de hedges, ils pyramident, ils empilent les couches de couverture synthétique et quand ça part dans le bon sens, c'est le jackpot. Comme on a pas beaucoup d'argent par rapport à eux, on fait le même système sauf que les stops garantis libèrent du capital pour un nouveau montage ;) On utilise en fait les stop garantis du brokers cfds pour pyramider sans risque... A 3 empilements, si ça part dans le bons sens, ce sont des journées merveilleuses, au pire on attend...) ). En tout cas cela servira à d'autres certainement :)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Aoû 2013, 19:36 
Hors ligne
VideoBourse family

Inscription: 27 Fév 2012, 16:13
Messages: 1112
Merci pour tout ce développement. Je connais bien toutes ces nuances et spécificités.
Je trade depuis 15 ou 16 ans, des produits très variés futures, actions, forex etc....ne vous inquiétez pas. je suis autonome.

Néanmoins votre exposé sera très utile. Pour une fois que l'on parle de marché financier et pas de l'avantage de la mm machin contre la mm bidule.

Vous voyez que j'ai bien fait de vous titiller pour arriver à de l'information.
Pour tout dire, vos exposés sont 100 fois plus intéressants que l'interview.
il faut dire que l'exercice de l'interview n'est pas facile, ni pour l'interviewer ni pour l'interviewé
Alors bravo à Fabien pour cette interview
Pour le coup j'avoue ma mauvaise foi.... Une fois n'est pas coutume.
Promis je ne ferai pas de polémique à chaque interview.....à moins qu'on me le demande :)

bonne soirée


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Aoû 2013, 15:37 
Hors ligne
Membre actif

Inscription: 06 Aoû 2013, 07:28
Messages: 21
L'information "utile" dépend de votre niveau au final, on aurait pu faire 3 interviews, débutant, confirmé, expert... pour que chacun y trouve ses petits :) Donc, on fait dans le moyen généralement, c'est comme pour l'écriture, je fais un article poussé sur mon site sur la relation entre le pare excitation freudien et le trading par exemple, cela va intéresser très peu de personnes, un article "moyen" sur le money mangement j'aurai 20 fois plus de commentaires alors que le premier est bien plus important pour le money management.

Et ce n'est pas une interview préparé, c'est filmé non stop, Fabien posait ses questions au fur et à mesure qu'elles lui venaient et je répondais en live sans "réfléchir". Pendant presque 2 heures c'est pas évident, je n'avais jamais fait cela avant, d'habitude les entretiens durent 5 minutes max et on a les 3 questions à l'avance, on improvise pas pendant deux heures ^^

En tout cas, ravi de vous avoir apporté peut-être quelque chose.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Aoû 2013, 16:29 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 11781
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
Effectivement, pour ceux que ça intéresse, il existe une autre interview en vidéo de Benoist réalisée au Salon des Marchés Financiers en mai à la Défense:



Lors de ce même évènement il y avait le "Live Trading Show" avec plusieurs traders qui parlaient de leur approche du trading, leur expérience, leurs stratégies... Et Benoist y participer. On peu voir son intervention ici notamment à 15 minutes 48: http://youtu.be/DFDiqJxDvNY?t=15m48s.

Enfin Benoist a sa propre chaîne youtube où il publie régulièrement des vidéos d'apprentissage et des résumés de ses journées de trading: http://www.youtube.com/user/benoistrousseauandli

_________________


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO