Nous sommes le 24 Fév 2017, 22:54

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 110 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 15 Déc 2015, 00:44 
Hors ligne
Membre assidu

Inscription: 16 Jan 2015, 14:52
Messages: 239
Il se murmure que le contrechoc pétrolier des années 80 a pour origine la politique étrangère des USA, en particulier vis-a-vis de l'URSS et le conflit entre chiites iraniens et sunnites irakiens/saoudiens.

Les USA sentaient la fin de l'URSS proche avec un prix du pétrole bas, qui ne pourraient pas financer longtemps le foutoir de la guerre d'Afghanistan sans devises, donc en vendant leur pétrole à prix élevé (sachant que le pétrole russe coûte plus cher à extraire que le pétrole saoudien). Du coup, ils seraient arrangés avec la diplomatie saoudienne pour une politique de prix du pétrole bas.

En 2016, avec Poutine, la Russie est de nouveau un ennemi, et c'est un peu le foutoir avec la guerre en Syrie, avec tous les voisins qui ont un rôle sur le marché du pétrole (USA, Poutine, Iran, Turquie, Irak, kurdes) qui interviennent pour leur intérêt personnel. Et le prix du pétrole est à nouveau bas, pour embêter à nouveau russes et iraniens ? Je sais, poser une question c'est y répondre....

Bon, après, je trade pas le pétrole, il doit me manquer beaucoup d'éléments sur le sujet...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Déc 2015, 11:37 
En ligne
VideoBourse family
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Oct 2010, 08:28
Messages: 3892
Localisation: Suisse francophone
Les plus immédiatement menacés par la baisse du pétrole, ce sont les producteurs de pétrole de roche mère aux USA.

Certains évoquent vu la dette des entreprises d'extraction aux USA, en cas de faillites massives, cela pourrait nous faire un épisode type subprime.

Donc le scénario le plus logique c'est tout simplement que les Saoudiens refusent de baisser leur production pour éliminer leur concurrents les plus fragiles.

Les américains étant devenu un producteur de premier plan, avec des coûts d'extractions élevés, même si leur économie est diversifiée, la baisse du pétrole les impacte aussi.

Avec l'arrivée prochaine des iraniens sur le marché, la pression reste à la baisse.

_________________
Image
Inscription à Darwinex avec 65% de CashBack sur les commissions d'affiliation reçues


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Déc 2015, 17:43 
Hors ligne
Membre assidu

Inscription: 30 Déc 2010, 21:33
Messages: 292
FullPips a écrit:
Les plus immédiatement menacés par la baisse du pétrole, ce sont les producteurs de pétrole de roche mère aux USA.

Certains évoquent vu la dette des entreprises d'extraction aux USA, en cas de faillites massives, cela pourrait nous faire un épisode type subprime.

Donc le scénario le plus logique c'est tout simplement que les Saoudiens refusent de baisser leur production pour éliminer leur concurrents les plus fragiles.

Les américains étant devenu un producteur de premier plan, avec des coûts d'extractions élevés, même si leur économie est diversifiée, la baisse du pétrole les impacte aussi.

Avec l'arrivée prochaine des iraniens sur le marché, la pression reste à la baisse.


Pauvre poutine, son pétrole vaut qeudalle et sa monnaie va encore perdre de la valeur. Ils sont trop fort ces americains


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Déc 2015, 20:24 
Hors ligne
VideoBourse family

Inscription: 27 Fév 2012, 16:13
Messages: 1100
Pauvre ou pas c'est pas le sujet

Il ressort trois critères d'analyse
1) Composante de l'offre
2) Composante de la demande
3) composante géopolitique

Le reste c'est des opinions sans intérêt


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Déc 2015, 22:07 
En ligne
VideoBourse family
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Oct 2010, 08:28
Messages: 3892
Localisation: Suisse francophone
ulysse a écrit:
Pauvre ou pas c'est pas le sujet

Il ressort trois critères d'analyse
1) Composante de l'offre
2) Composante de la demande
3) composante géopolitique

Le reste c'est des opinions sans intérêt

Salut Ulysse,

Quelle est ton analyse moyen-long terme sur le pétrole en 2016 ?

Tu parlais il y a peu d'un point bas vers $ 40.--, donc tu entrevois un changement de tendance à long terme ?

_________________
Image
Inscription à Darwinex avec 65% de CashBack sur les commissions d'affiliation reçues


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Déc 2015, 13:33 
Hors ligne
VideoBourse family

Inscription: 27 Fév 2012, 16:13
Messages: 1100
Je voyais un support à 40 à condition que le spread WTI/BRENT soit proche de Zéro.... Ce qu'il ne fut pas. Il s'agit là d'une simple tactique ponctuelle.

L'analyse de Waechter est excellente,

mon approche est plus tactique
ce que je sais: à l'approche de la clôture des contrats le 3ème vendredi de chaque mois, et encore plus lorsqu'il s'agit de clôture trimestrielle, il y a des opportunités de trades contre tendance. notamment lorsque le spread entre deux actifs arbitrables est faible. Je t'en avais parlé l'année dernière à la même époque.
2) je joue la saisonnalité avec reprise des cours fin février début mars qui annonce un accroissement classique des prix durant le deuxième trimestre.

savoir ce que sera le niveau des prix à ce moment là m'importe peu

même dans une tendance baissière il y a une saisonnalité. et des mouvements à l'approche des échéances de contrat.

d'ailleurs on a noté une baisse du spread WTI/BRENT à 0,50 environ hier et ce matin.... ce qui laisse prévoir un point bas ponctuel. au moins jusqu'à vendredi.
L'idéal serait une inversion du spread pour entrer vraiment à contre dans l'optique d'un fort rebond

tu remarqueras que ce ne sont là que des raisonnements construits qui articulent mes prises de position.
je n'ai pas d'avis sur les sentiments des différents hommes politiques. Tout au plus peut on remarquer la fragilité économique des pays producteurs.... mais c'est un autre débat, d'une importance cruciale certes, mais qui à ce jour n'influe pas sur mon trading cyclique


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Déc 2015, 19:11 
Hors ligne
Membre actif et régulier
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Mar 2012, 09:51
Messages: 72
Localisation: sedan, france
parce que parfois, un petit graph' vos mieux qu'un long discours :) je vous laisse ce que je vois au format le plus minimaliste qu'il soit ;)


Fichiers joints:
Pétrole_-_US_Brut_Léger__Contrat_1__-____Hebdo___3 611__-1_77_____18_59_21 - copie.jpg
Pétrole_-_US_Brut_Léger__Contrat_1__-____Hebdo___3 611__-1_77_____18_59_21 - copie.jpg [ 179.36 Kio | Vu 1603 fois ]
Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Déc 2015, 20:22 
Hors ligne
VideoBourse family

Inscription: 27 Fév 2012, 16:13
Messages: 1100
Mercredi mon spread WTI/BRENT est descendu à 0.6 le temps de réfléchir j'ai passé mon spread à 0.87 en vendant le WTI à 37,08 et en achetant le BRENT à 37,95

Pourquoi dans ce sens? car je parie sur une hausse du spread sachant que le Brent est depuis plusieurs années plus cher que le crude.

Ce qui m'intéressait à ce moment là, ce n'était les mouvements propres et le sens de chacun, mais simplement que le spread augmente quelle que fusse la façon dont il le ferait en faveur du Brent. Et d'ailleurs il ne l'a pas fait comme je l'imaginais. Mais qu'importe. Mieux vaut d'ailleurs ne rien imaginer. A l'approche du 3ème vendredi du mois les spreads bougent. C'est tout ce qui compte. C'est pas compliqué, mais cela demande une toute petite technicité. niveau CE2 ( les soustractions sont encore à ma portée). Mais c'est sympa. et c'est faisable même avec des cfd. Et c'est même automatisable. En revanche ça ...ce n'est pas à ma portée. Un spread sheet sur excel j'y arrive et ça me suffit.

A la clôture mon spread était de 2,25 en faveur du brent comme attendu
J'ai empoché la différence soit 1,38
selon l'exposition cela donne un gain de 138$ ou 1380$ ou 13800$ moins les frais somme toute négligeables.
J'aime ce genre de trading fondé sur des bases objectives, disons plutôt arithmétique. ( je ne sais pas comment on peut trader avec des truc du genre " fausse sortie", "divergence en train de s'invalider", des impressions vagues et tout ce falbala graphique)
Il n'est pas dit que le spread sera éternellement en faveur du Brent, mais pour l'instant ça marche
pensez y
restez curieux


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Déc 2015, 20:57 
Hors ligne
Membre actif et régulier
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Mar 2012, 09:51
Messages: 72
Localisation: sedan, france
tout ce discute ;) en l'occurence la divergence donne juste l'indication que chaque poussée baissière est de moins en moins puissante avec des corrections de plus en plus appuyées. son invalidation est un fort signal vendeur pour les intervenant mais doit se conjuguer avec la cassure d'un niveau ou d'une zone où les intervenants placent des ordres importants.

cette histoire de spread je n'y comprend pas grand chose en réalité (enfin si je sais ce qu'est le spread) mais là en l'occurence pour faire mon analyse, voir mon biais ou encore prendre mon timing je ne comprend pas vraiment :?

cette logique m'intéresse si tu as 5 minutes pour m'expliquer (globalement) je suis assez curieux ^^


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Déc 2015, 21:23 
Hors ligne
Membre assidu

Inscription: 16 Jan 2015, 14:52
Messages: 239
Ce n'est pas un spread "forex", mais la différence de prix entre pétrole de diverses origines (qualités) : le Brent de la mer du nord ou le WTI texan.

Ulysse trade donc la différence de prix entre ces 2 pétroles (achat Brent et simultanement vente WTI, ou achat WTI et simultanement vente Brent).


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Déc 2015, 21:40 
Hors ligne
Membre actif et régulier
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Mar 2012, 09:51
Messages: 72
Localisation: sedan, france
ah ok là je vois mieux ;) merci


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Déc 2015, 21:58 
Hors ligne
VideoBourse family

Inscription: 27 Fév 2012, 16:13
Messages: 1100
Un exemple
le brent à l'achat cote 36,89
le WTI à la vente cote 36,27

la différence ( spread) est donc de 0,62
Or j'espère que cette différence augmentera en faveur du Brent et qu'il atteindra 2 voire 3 sachant qu'en "moyenne" le spread est de 4

admettons que le brent grimpe à 38,50 quand le WTI lui grimperait à 36,80
la différence ( le spread) serait alors de 1,70
ce qui me ferait gagner 1,70 - 0,62 = 1,08 soit 108$ ou 1080$ ou 10800$ selon l'exposition

bien sûr si le spread descend encore à 0 et même si il s'inverse ( brent moins cher que WTI) alors je perdrais.
C'est le risque
mais si le Brent continue de s'échanger plus cher que le WTI alors un jour ou l'autre je serai gagnant.
Dans 2heures, 2 jours, 2 semaines qu'importe.
Tout ce trade repose sur la conviction que le Brent doit s'échanger plus cher que le WTI, comme cela a été le cas depuis 5 ou 6 ans. Rien n'est gravé dans le marbre et le spread peut s'inverser.
Ce type de trading n'élimine pas le risque, il le minimise.

Pour ce qui est de ma petite pique sur les divergences..... que veux tu c'est mon côté provocateur....rien de bien grave dans le fond :wink:
Comme disait le scorpion ( qui ne sait pas nager), en piquant la grenouille au milieu du fleuve.... je ne peux pas m'en empêcher

On pourrait faire la même chose, je veux dire du spread, avec des options..... mais là c'est du ressort de Paul


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Déc 2015, 22:09 
Hors ligne
Membre actif et régulier
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Mar 2012, 09:51
Messages: 72
Localisation: sedan, france
justement j'aime cette petite pique ;) j'ai cru comprendre (en lisant fabien) que tu était "suffisant" par moment et je pense qu'entre sale cons, on va s'entendre ;) j'taime déjà bien ^^


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Déc 2015, 22:17 
Hors ligne
Professionnel certifié

Inscription: 10 Oct 2012, 13:54
Messages: 874
Localisation: Paimpol
Rednef a écrit:
cette histoire de spread je n'y comprend pas grand chose en réalité (enfin si je sais ce qu'est le spread) mais là en l'occurence pour faire mon analyse, voir mon biais ou encore prendre mon timing je ne comprend pas vraiment :?

cette logique m'intéresse si tu as 5 minutes pour m'expliquer (globalement) je suis assez curieux ^^
Si tu as un peu plus que 5 minutes, voici quelques articles qui pourront peut-être éveiller ta curiosité: http://www.celtinvest.com/?s=paires

_________________
Auteur du livre Comprendre les Options
https://twitter.com/celtinvest
https://www.facebook.com/Celtinvest


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Déc 2015, 22:28 
Hors ligne
Membre actif et régulier
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Mar 2012, 09:51
Messages: 72
Localisation: sedan, france
merci pour le lien, je vais essayer de prendre plus de 5 minutes pour aller voir ça ce week end ;)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Déc 2015, 22:32 
Hors ligne
VideoBourse family

Inscription: 27 Fév 2012, 16:13
Messages: 1100
Rednef a écrit:
justement j'aime cette petite pique ;) j'ai cru comprendre (en lisant fabien) que tu était "suffisant" par moment et je pense qu'entre sale cons, on va s'entendre ;) j'taime déjà bien ^^


excellente définition
je n'y avais pas pensé toutes ces années
mais sale con, ça me va bien
On ne pouvait pas mieux trouver


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Déc 2015, 20:23 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 10511
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
Ce jour on baissait de nouveau.

Les conséquences concrètes de la forte baisse des prix du pétrole commencent à se faire sentir:
Citation:
Arabie: déficit budgétaire, austérité et hausse des prix en 2016

AFP le 28/12/2015 à 13:41, mis à jour à 18:55

Confrontée à la chute des cours du pétrole, l'Arabie saoudite a adopté lundi son budget 2016 avec un déficit prévu de 79,3 milliards d'euros et des mesures d'austérité incluant des augmentations de plus de 50% de prix de l'essence.

Première économie arabe et premier exportateur mondial de pétrole, le royaume saoudien a aussi annoncé lundi avoir enregistré cette année un déficit budgétaire record de 89,2 milliards d'euros, sous l'effet d'une baisse de plus de 60% des prix du brut depuis l'été 2014.

Des analystes estiment que Ryad, chef de file de l'Organisation des pays producteurs de pétrole (Opep), est en partie responsable de cette baisse des cours en raison de son insistance à défendre ses parts de marché plutôt que les prix.
Lire l'article complet sur: http://www.boursorama.com/actualites/arabie-deficit-budgetaire-austerite-et-hausse-des-prix-en-2016-fd2aee56da955022686f82d760813de5.

_________________


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 31 Déc 2015, 15:29 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 10511
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
Citation:
La crise dans les pays exportateurs de pétrole

Ajoutée le 31 déc. 2015

Le baril a perdu les deux-tiers de sa valeur en 18 mois.Les grands pays exportateurs se serrent la ceinture ou s’endettent. L'édito éco d'Arnaud Le Gal sur France Inter.

_________________


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Or / pétrole: corrélation
MessagePosté: 05 Jan 2016, 19:00 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 10511
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
Citation:
Ajoutée le 4 janv. 2016
Qu'est-ce que 2016 va apporter pour l'or et toutes les matières premières? Phil Carr, le chef de la direction, The Gold & Silver Club.

You can view this video and the full video archive on the Dukascopy TV page: http://www.dukascopy.com/tv/fr/#173069

Watch Dukascopy TV in your language: https://www.youtube.com/user/dukascopytv

_________________


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Jan 2016, 22:54 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 10511
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
Fichier(s) joint(s):
eu.jpg
eu.jpg [ 122.25 Kio | Vu 1445 fois ]
Nouveau plus bas pour le pétrole. On est passé sous les 34$ le baril et on est encore au dessus du support marqué par les plus bas de 2008 qui étaient à environ 31,87$.

_________________


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 18 Jan 2016, 23:03 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 10511
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
Je continue à jouer doucement un rebond du pétrole jour après jour, mais pour le moment ça ne paye pas...

_________________


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Levée des sanctions
MessagePosté: 20 Jan 2016, 22:19 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 10511
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
Je ne joue plus la hausse du pétrole, du coup il va peut être rebondir sans moi. Tant pis, j'ai eu un mauvais timing.

Un point sur l'impact de l'arrivée de l'Iran sur le marché du pétrole:
Citation:
Ajoutée le 20 janv. 2016

Après des années de sanctions internationales préjudiciables pour l'Iran, le rêve de la levée des sanctions, s'est-il réalisé au mauvais moment?

You can view this video and the full video archive on the Dukascopy TV page: http://www.dukascopy.com/tv/fr/#175036

_________________


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Prix du pétrole en baisse
MessagePosté: 23 Jan 2016, 18:59 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 10511
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
Citation:
Prix du pétrole en baisse

Ajoutée le 23 janv. 2016

"L’affaiblissement des prix du pétrole va se poursuivre pendant plus longtemps et cela cause évidemment des dommages". Rhidoy Rashid, Energy Aspects.

You can view this video and the full video archive on the Dukascopy TV page: http://www.dukascopy.com/tv/fr/#174497

_________________


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Jan 2016, 18:05 
Hors ligne
Professionnel certifié

Inscription: 10 Oct 2012, 13:54
Messages: 874
Localisation: Paimpol
Il semblerait que des institutionnels jouent une remontée des cours du pétrole via l'ETF XLE. En effet, un Risk Reversal (http://www.celtinvest.com/risk-reversal) a été mis en place vendredi dernier avec la vente de 45 000 Puts de strike $45 et l'achat de 30 000 Calls de strike $61,5 d'échéance Juin.
Ce qui n'a rien d'étonnant puisque le pétrole a tendance à performer durant la période février à mai: http://www.celtinvest.com/strategie-de-kaeppel

_________________
Auteur du livre Comprendre les Options
https://twitter.com/celtinvest
https://www.facebook.com/Celtinvest


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Jan 2016, 23:12 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 10511
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
J'ai trouvé ça très intéressant:
Citation:
Le Graphique, Xerfi Canal Le coût réel du plein d'essence n'a cessé de baisser depuis 35 ans

Ajoutée le 25 janv. 2016

Plus de vidéos sur le site Xerfi Canal : http://www.xerficanal.com/

Du point de vue d'un SMICARD comment ont évolué les prix de l'essence à la pompe sur longue période ? Depuis 1980, on le sait, le SMIC horaire est passé d’un peu plus de 2 euros à 9,67 euros début 2016. C'est une multiplication par plus de 4,5 soit une hausse de 4,3% par an. Mais quid en termes de pouvoir d'achat pour la dépense emblématique que constitue le plein d'essence ? Pour répondre, regardons l'évolution des prix à la pompe [...]

www.xerfi.com

_________________


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 110 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO