Nous sommes le 23 Oct 2018, 19:14

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 52 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Auteur Message
MessagePosté: 27 Sep 2018, 20:43 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 11687
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
Live Trading : Où va la #FED ?


Session de #trading en direct sur le #NASDAQ à l'ouverture de Wall Street dans le contexte suivant :


"La bourse s'interrogeant sur des propos du président de la Fed à l'issue d'une réunion qui s'est soldée, comme prévu, par un relèvement des taux directeurs.

A 09H21 (07H21 GMT), l'indice CAC 40 perdait 13,27 points à 5.499,46 points. La veille, il avait fini en hausse de 0,61% à 5.512,73 points.

"La hausse du taux directeur de la Fed de 25 points de base, de 2% à 2,25%, était largement attendue par le marché. L'enjeu n’était donc pas lié au durcissement monétaire", a souligné Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

La Réserve fédérale américaine (Fed) a légèrement relevé ses taux d'intérêt mercredi, pour la troisième fois de l'année, insistant sur le dynamisme de la première économie mondiale, avec l'objectif d'éviter la surchauffe.

Mais c'est "l'ambiguïté de la Fed (qui) laisse les investisseurs partagés", a estimé Michael Hewson, un analyste de CMC Markets.

"Comme prévu la Réserve fédérale américaine a relevé ses taux directeurs", et "il n'y avait rien dans le communiqué qui suggérait que l'institution renonçait à continuer sa remontée en décembre". Mais selon lui, ce sont des commentaires du président de la banque centrale, Jerome Powell, sur l'inflation qui ont conduit les investisseurs à penser qu'elle était "moins optimiste sur les perspectives à long terme qu'il y a quelques semaines".

Du côté des indicateurs, l'agenda est fourni avec en zone euro, l'évolution des crédits au secteur privé et de la masse monétaire M3 ainsi que les derniers chiffres de la confiance des consommateurs en septembre en zone euro.

En Allemagne, le moral déjà élevé des consommateurs allemands devrait encore légèrement s'améliorer en octobre en dépit des turbulences liées aux tensions commerciales et au Brexit, selon l'étude mensuelle de l'institut GfK publiée jeudi matin.

Aux États-Unis la 2e estimation du PIB au 2e trimestre est également au programme, tout comme les demandes hebdomadaires d'allocation chômage, les commandes de biens durables en août et les promesses de ventes de logements pour le même mois.

Le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, doit également prononcer un discours pour ouvrir une conférence annuelle du comité de surveillance des risques systémiques (ESRB)."


Lire l'article complet : https://www.romandie.com/news/La-Bourse-de-Paris-se-replie-sous-le-coup-d-interrogations-autour-de-la-Fed/957229.rom


Tester gratuitement la plateforme de trading Next Generation chez le broker CMC Markets : http://track.adform.net/C/?bn=16541709;C=0.



_________________


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Oct 2018, 16:58 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 11687
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
Live Trading & Analyse : Vive Baisse sur les Marchés Actions (Italie, Arabie Saoudite, Brexit)


Session de trading et analyse en direct des marchés dans ce contexte baissier que l'on observe depuis plusieurs semaines maintenant, et qui s'affirme encore aujourd'hui avec des dégringolades sur l'ensemble des marchés actions à travers le monde.

Nous suivrons donc avec intérêt l'ouverture des marchés Américains et notamment du NASDAQ dont les investisseurs devraient réagir, ce qui annonce une session mouvementée.


Voici le contexte décrit par des professionnels de la finance de marché :

"La Bourse de Paris perdait nettement du terrain (-0,92%) mardi matin, après avoir ouvert sous le seuil des 5.000 points, assombrie par le manque de visibilité concernant le budget italien, l'affaire Khashoggi ou encore le Brexit.

[...]

"Le marché boursier reste fébrile alors que la Commission européenne doit débattre du budget italien aujourd'hui, suite à l'envoi de la missive de Rome hier expliquant plus en détail les choix budgétaires du gouvernement de coalition", a expliqué dans une note Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

Toutefois, "les investisseurs jouent à se faire peur car même si la Commission européenne retoque le projet de budget, une crise est peu probable", a-t-il poursuivi.

Malgré les critiques de la Commission européenne, qui les a jugées la semaine dernière "hors des clous", la coalition populiste au pouvoir en Italie a maintenu lundi inchangées ses prévisions de budget, tout en s'engageant à respecter à la lettre les objectifs qu'elle s'est fixés, sans creuser davantage le déficit ou la dette.

"L'humeur des investisseurs continue à être assombrie par une combinaison de tensions géopolitiques, dont l'isolation croissante de l'Arabie saoudite, la position défiante de l'Italie à l'égard de Bruxelles et le Brexit", a estimé pour sa part Jasper Lawler, analyste pour London Capital Group.

De son côté, le président turc Recep Tayyip Erdogan a promis de révéler mardi "toute la "vérité" sur le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, qui a écorné l'image internationale de l'Arabie saoudite et entraîné des désistements en cascade au forum international sur l'investissement qui s'ouvre ce mardi à Ryad.

Quant aux négociations sur le Brexit, elles semblaient dans l'impasse. Les deux parties ne sont pas parvenues à s'entendre la semaine passée lors d'un sommet européen, même si elles ont convenu de poursuivre des discussions intensives.

Du côté des indicateurs, les investisseurs prendront connaissance de la confiance des consommateurs en zone euro pour octobre ainsi que des prix à la production en Allemagne en septembre.

La Banque centrale européenne (BCE) doit également remettre son rapport trimestriel sur les conditions de crédit en zone euro.

Outre-Atlantique est enfin attendu l'indice d'activité de la région de Philadelphie pour le mois d'octobre."

Lire l'article complet sur : https://www.romandie.com/news/La-Bourse-de-Paris-perd-du-terrain-apr-s-une-ouverture-sous-les-5-000-points/964544.rom


Tester gratuitement la plateforme de trading Next Generation chez le broker CMC Markets : http://track.adform.net/C/?bn=16541709;C=0.



_________________


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 52 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO