Forum VideoBourse : Bourse / Trading / Crypto
http://www.videobourse.fr/forum-forex/

Banques Centrales / Politiques Monetaires - FED / BCE / BOE
http://www.videobourse.fr/forum-forex/viewtopic.php?f=11&t=14543
Page 1 sur 3

Auteur:  nano_ [ 03 Mai 2012, 14:58 ]
Sujet du message:  Resume de la conference de presse de la BCE

Voici les principaux extraits de la conférence de presse donnée à l’instant par le président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi après que l'institut d'émission a décidé de ne pas modifier ses taux directeurs (inchangés à 1%) :

RISQUES BAISSIERS POUR LA CROISSANCE
"Les perspectives économiques restent soumises à des risques orientés à la baisse".

"Les indicateurs disponibles du premier trimestre restent compatibles avec la stabilisation, avec une activité économique à des niveaux bas".

Les membres de la BCE n’ont pas parlé d’une baisse des taux directeurs aujourd’hui.
Les données sur le crédit et la monnaie montrent une certaine stabilisation.

INFLATION
L’inflation devrait rester au-dessus de 2% au courant de 2012 mais la croissance modeste en zone euro devrait limiter l’inflation. Draghi estime que l'évolution des prix restera conforme à la stabilité des prix.

POLITIQUE GOUVERNEMENTALE
L’Espagne et l’Italie ont fait des progrès, l’Italie est sur le bon chemin


Source : ad-wise.co

Auteur:  traders59 [ 03 Mai 2012, 16:15 ]
Sujet du message:  Re: Resume de la conference de presse de la BCE

oui sans compter que draghi n'envisage pas de LTRO dans le futur proche,d'ou la remontée de l'euro durant le discours,et le décrochage impressionnant des banques qui cotaient dans le vert avant discours pour perdre jusqu'a 5% pour la société générale...

Auteur:  nano_ [ 03 Mai 2012, 16:38 ]
Sujet du message:  Re: Resume de la conference de presse de la BCE

Heureusement, je trade jamais sur des valeurs banquères : trop risqué ! Il y a de la volatilité, mais ça peut partir dans n'importe quel sens.

Auteur:  traders59 [ 22 Mai 2012, 17:13 ]
Sujet du message:  Re: Resume de la conference de presse de la BCE

Citation:
je trade jamais sur des valeurs banquères


Quel horreur! bancaire evan bancaire :mrgreen:

tu as raison de ne pas les trader, je ne les trades pas non plus car ce n'est pas mon marché mais si j'avais à les trader, je priviligierais une stratégie ranging voire baissiére :wink:

Auteur:  nano_ [ 22 Mai 2012, 17:31 ]
Sujet du message:  Re: Resume de la conference de presse de la BCE

Bah, c'est des valeurs cycliques. Ça peut baisser ou monter, mais les mouvements sont toujours excessifs. Les valeurs bancaires surréagissent toujours. C'est pas des valeurs sûres en plus.

Auteur:  DailyFX [ 03 Oct 2012, 17:28 ]
Sujet du message:  La BCE prochainement en faillite ?

La BCE prochainement en faillite ?

Par Dimitri, Membre du Forum DailyFX, DailyFX
Paris, le 03/10/2012

Dimitri, membre actif du forum DailyFX, féru d'actualité, vous livre ici sa vision sur la paire EURUSD couplée avec des articles vous permettant de mieux appréhender les thèmes importants du moment.

nota bene : les liens bleus sont clicables renvoient vers divers articles

Mario Draghi l'a dit : l'euro est irréversible... mais des propos n'engagent que son auteur.
A ce titre, il a donc galvanisé les marchés pour la seconde fois en lançant un programme nommé OMTs en ne manquant pas d'ajouter que tous les achats d'obligations se verraient 'stérilisés'. Pour le commun des mortels, 'des achats stérilisés' ne signifient rien.

En quoi consiste la stérilisation et quels en sont les dangers, les limites ? Faisons le point.
Stérilisation ?


La BCE dispose d'un bilan comptable, il se doit d’être équilibré. Tout rachat doit se trouver compensé par une rentrée d'argent un peu comme si une dépense était financée par un revenu. Elle achète des obligations aux banques, ces dernières disposent de liquidités pour potentiellement les déposer à la BCE qui les rémunérera à un taux d’intérêt qui reste à ce jour encore à définir.
Dans ce cadre là, chaque million/milliard/trilliard? d'obligations acheté par la BCE à une banque devra faire l'objet d'un appel à dépôt de même montant auprès de ses coffres qu'elle rémunérera à un taux convenable à court terme.
Ce sera donc la BCE - et non plus la banque - qui touchera les intérêts des ces obligations. Il faudra par ailleurs que la BCE propose un taux d’intérêt sur les appels à dépôt suffisamment intéressant pour que les banques jouent le jeu et acceptent de déposer des liquidités dans ses coffres de sorte à ce que les opérations de rachats soient stérilisées (équilibrées).

Limites & Dangers ?

Cet OMTs - s'il réussissait - aboutira à la mise en place d'un taux obligataire de maturité inférieure à trois ans sans risque qui deviendrait potentiellement le taux Benchmark de référence mondial mettant à mal la politique monétaire de la FED. Il est difficile voire impossible de prédire ce taux aujourd'hui...mais le marché y viendra prochainement une fois le programme OMT effectivement activé à la première demande d'aide de l'Espagne.

La BCE parie sur une reprise mondiale :

Les déficits budgétaires des PIIGS iront de mal en pis sur fond de récession mondiale généralisée, de 'fiscal cliff' aux USA voir journal de Dimitri. Ainsi, elle devra sans cesse, et de façon illimitée, racheter et stériliser ses achats.
Si les banques rechignent à déposer des montants suffisants pour assurer le processus de stérilisation alors la BCE deviendra créatrice nette de monnaie (fameuse planche a billet) et l'Allemagne n'acceptera pas, sortira de l'UEM, voir article.

A ce moment là se poseront deux problèmes :

1 - Soit la BCE désactive son OMTs, ravive les tensions sur le marché européen de la dette avec à la clé la mort de la monnaie commune EURO et une faillite désordonnée de la BCE.

2 - Soit la BCE continue ses rachats illimités, l'Allemagne sort de l'eurozone de façon unilatérale avec à la clé la mort de la monnaie commune EURO et une faillite désordonnée de la BCE sur fond de défiance pour une monnaie dont le/les principaux créditeurs ont été délaissés.

A raison, le désaccord des Allemands sur un financement des Etats par la BCE ne sera pas accepté. L'Allemagne donnerait ainsi le 'la' de la dislocation de l'eurozone, mouvement qui ne manquera pas d'être suivi par les pays qui étaient jusque là réticents à une sortie.

La BCE met à mal la FED ?

On l'a vu, la BCE fait un pari des plus risqués avec ce programme OMTs. D'une part, elle se risque à une sortie unilatérale de l'Allemagne en cas d’échec de la stérilisation, fait le pari d'une reprise mondiale qui soulagera les pays déficitaires - qui ne viendra pas. D'autre part, sa politique risque de faire grimper les bonds à court terme des USA mais ceci est très peu probable car dans un tel cas, cela voudrait dire que l'UEM a définitivement résolu ses problèmes budgétaires...
...Peut-être devrait-elle changer de stratégistes ?

Conclusion ?

Ce programme OMTs est purement et simplement destiné à gagner du temps pour mettre en place une dislocation ordonnée de l'eurozone. A cet égard, le premier ministre Francais n'a-t-il pas appelé à 'coordonner' les politiques de sorte à gérer une telle éventualité ?

L'invalidation de cette analyse viendrait d'une reprise économique mondiale très forte, d'une non aggravation des déficits budgétaires des PIIGS, du 'laissez-faire' de la FED quant à une augmentation de ses taux d’intérêts à court terme si les deux premières conditions réunies.

Enfin, je note la possibilité que Berlusconi 'permette' indirectement à l'Allemagne de ne pas avoir à sortir la première de l'UEM. En effet, ce dernier semble vouloir revenir sur la scène politique Italienne lors des prochaines elections de mars 2013. Ceci serait une occasion rêvée pour l'Allemagne de ne pas se rendre 'responsable' de la mort de l'euro.

Pour aller plus loin : clicquez ici et là
Par Dimitri S., membre du forum DailyFX
Retrouvez Dimitri sur le forum DailyFX

Auteur:  ulysse [ 04 Oct 2012, 01:13 ]
Sujet du message:  Re: La BCE prochainement en faillite ?

Que se passe-t-il pour l'Allemagne en cas de sortie de l'euro et de non reprise économique mondiale?

Baisse de compétitivité?
baisse des exportations?
Monté du chômage?
hausse des impôts pour compenser le déficit? ( baisse des exportations= moins d'entrées fiscales)
baisse de la consommation et rétrécissement du marché intérieure ?
quelle conséquence pour Airbus?

quelles conséquences pour la France?
retour au franc?
dévaluation compétitive?
reste tout de même à retrouver le chemin de l'innovation.

le scénario que vous évoquez pose beaucoup de questions. Vous évoquez les raisons qui pourraient pousser l'Allemagne vers une sortie de l'euro, pas les conséquences

que se passerait-il si personne ne remboursait sa dette?
faillite du système et misère des peuples les plus faibles?
Mais la misère des peuples les plus faibles n'est elle pas de toute façon le coût à payer pour le remboursement de la dette?

on a parlé de guerre des monnaies, la réalité n'est elle pas une guerre de deux systèmes monétaires.
1) le système monétaire US actuel post Bretton Woods ( fin de la convertibilité du $ en or)
2) versus le système monétaire européen qui pourrait ressembler à la thèse keynésienne d'un étalon monétaire basé sur un pannel de monnaies

Tiens ça me rappelle le débat qui eut lieu en 1945 à Bretton Woods.

La thèse de la sortie de l'Allemagne du SME n'arrangerait elle pas in fine les Etats Unis qui pourraient bien voir dans l'Euro et le SME une fragilisation du statut mondial du $.

une dernière question

A qui profiterait une sortie de L'Allemagne du SME, ou tout bêtement la fin de l'euro?
Il me semble que cette question de savoir si l'Allemagne sortira ou pas c'est un peu l'arbre qui cache la forêt et le problème moins financier que Politique.

la finance me semble n'être que l'argument ( instrument) d'un enjeu Politique bien plus sensible.

Auteur:  Fabien LABROUSSE [ 04 Juil 2013, 18:46 ]
Sujet du message:  Nicolas Bouzou sur Les politiques des Banques Centrales

La conjoncture économique et boursière n'a-t-elle pas finalement été meilleure que prévue malgré le ralentissement de la croissance dans les pays émergents ? Ralentissement qui ne serait dû seulement qu'à un changement dans le type de croissance choisi ? La reprise économique dans les pays occidentaux est-elle réelle, eu égard au large soutien des banques centrales, principalement aux Etats-Unis et au Japon et aux investissements accrus dans des secteurs à fortes valeurs ajoutées ? Les injections monétaires des banques centrales ne représentent-elles pas malgré tout un risque pour la croissance à moyen terme et ne seraient-elles pas seulement un moyen de camoufler une crise de croissance ? La zone euro, toujours en récession du fait d'une mauvaise gestion des crises successives, peut-elle se réformer et instaurer enfin une Europe fédérale qui aiderait à garantir sa survie ? La BCE a-t-elle intérêt à participer à la guerre monétaire en cours à coup de dévaluations successives ? Retrouvez l'analyse de l'économiste Nicolas Bouzou:



Les politiques des banques centrales influençant fortement les marchés, comme le prouve la décision de la FED, quelles vont être les évolutions dans les prochains mois ? Les marchés se trompent-ils dans leur réaction face au changement de politique monétaire de la banque centrale américaine ? La BCE devrait-elle s'inspirer de cette décision et assouplir sa politique afin de relancer l'économie ? Quels sont les chances de l'Euro ? Son cours peut-il baisser durablement et ainsi faciliter la croissance de l'économie européenne ? Les marchés ne sont-ils pas assez regardant concernant les données d'innovation ? Sommes-nous au seuil de l'apparition d'un nouveau cycle Kondratiev incluant les secteurs traditionnels de l'industrie et les nouvelles technologies ? Quel est le potentiel du CAC40 et des entreprises françaises ? Retrouvez l'analyse de l'économiste Nicolas Bouzou:


Auteur:  Fabien LABROUSSE [ 26 Juil 2013, 19:59 ]
Sujet du message:  Jean-Louis Cussac et Philippe Bechade: FED: des taux nuls 5

Citation:
"FED : des taux nuls voire négatifs pendant 5 à 10 ans" Béchade & Cussac, Intégrale Bourse - 26/07

Le 26 juillet, dans l'émission Intégrale Bourse, Sébastien Couasnon a reçu Jean-Louis Cussac, trader pour compte propre, Perceval Finance et Philippe Béchade, analyste, Cerclefinance.com pour dresser un bilan boursier de la semaine sur BFM Business.

Chaque après-midi, Intégrale Bourse ; suivez le tempo de la Bourse en temps réel avec Grégoire Favet et Sébastien Couasnon sur BFMBusiness, première chaîne d'informations économiques en France. Retrouvez toute l'actualité économique et financière sur BFMBusiness.com. Pour ne rien manquer de nos vidéos, abonnez-vous sur https://www.youtube.com/user/BFMbusiness?feature=mhee

Auteur:  take_profit91 [ 26 Juil 2013, 21:40 ]
Sujet du message:  Re: Jean-Louis Cussac et Philippe Bechade: FED: des taux nuls 5

Ils sont vraiment bien ces deux mecs surtout Philippe béchade, super intéressant ce qu'il dit à chaque fois.

Auteur:  Fabien LABROUSSE [ 05 Aoû 2013, 00:08 ]
Sujet du message:  Re: Jean-Louis Cussac et Philippe Bechade: FED: des taux nuls 5


Auteur:  Fabien LABROUSSE [ 06 Aoû 2013, 20:55 ]
Sujet du message:  La Fed debranchera quelques perfs des septembre: Guillaume T

La Fed débranchera quelques perfs dès septembre: Guillaume Tresca, Intégrale Placements - 5 août:

Citation:
Le 5 août, Les chiffres de l'emploi US ont été le sujet abordé par Guillaume Tresca, économiste, Crédit Agricole CIB interviewé dans Intégrale Placements par Guillaume Paul, sur BFM Business.

Chaque matin, Intégrale Placements, l'émission 100% placements présentée par Guillaume Sommerer et Cédric Decoeur. Les meilleurs experts vous donnent les clefs pour faire fructifier votre capital sur BFMBusiness, première chaîne d'informations économiques en France. Retrouvez toute l'actualité économique et financière sur BFMBusiness.com. Pour ne rien manquer de nos vidéos, rendez-vous sur: http://www.bfmtv.com/video/bfmbusiness/direct/

Auteur:  Fabien LABROUSSE [ 13 Aoû 2013, 01:58 ]
Sujet du message:  Re: La Fed debranchera quelques perfs des septembre: Guillaume T

Citation:
12/08/2013 Journée calme oblige, les cambistes se tournent déjà vers le reste de la semaine et espèrent des indices de la part de la Réserve Fédérale américaine, encore trop discrète quant à sa future politique monétaire.

Auteur:  Fabien LABROUSSE [ 06 Sep 2013, 02:37 ]
Sujet du message:  Intervention de Mario Draghi - BCE

Citation:
Philippe Béchade : Réaction après l'intervention de Mario Draghi - 05/09

Publiée le 5 sept. 2013

Le 5 septembre, Philippe Béchade, analyste chez cerclefinance.com, s'est intéressé au comportement des taux sur les marchés obligataires européens après le discours de Mario Draghi, dans Intégrale Bourse, avec Sébastien Couasnon, sur BFM Business.

Chaque après-midi, Intégrale Bourse ; suivez le tempo de la Bourse en temps réel avec Grégoire Favet et Sébastien Couasnon ou Sidonie Watrigant sur BFMBusiness, première chaîne d'informations économiques en France. Retrouvez toute l'actualité économique et financière sur BFMBusiness.com.
Pour ne rien manquer de nos vidéos, rendez-vous sur : http://www.bfmtv.com/video/bfmbusiness/
Citation:
La BCE soutient l'économie européenne

Publiée le 5 sept. 2013

Clôture Europe 05/09/2013 La Banque Centrale Européenne a annoncé ce jeudi maintenir ses taux d'intérêt à un faible niveau. Et ce afin de soutenir la relance économique de la zone euro.

Auteur:  TonyGV [ 25 Mar 2014, 12:15 ]
Sujet du message:  Discours president de la BCE

Bonjour , j'aimerais savoir si quelqu'un sait où je pourrais assister sur internet au discours du president de la BCE de 17h aujourd'hui ? Si quelqu'un à un lien ou quoi je prend, Merci.

Auteur:  Fabien LABROUSSE [ 07 Avr 2014, 19:49 ]
Sujet du message:  Re: Discours president de la BCE

En général les discours importants du président de la BCE sont retransmis et traduits en direct sur BFM Business, que tu peux écouter en direct ici: http://www.bfmtv.com/grille/bfmbusiness/direct-radio/.

Egalement le site officiel de la Banque Centrale Européenne diffuse les discours les plus importants de Mario Draghi en vidéo en direct: http://www.ecb.europa.eu/home/html/index.en.html.

Auteur:  Trader55 [ 21 Jan 2015, 18:43 ]
Sujet du message:  BCE 22 JANVIER 2015 ** QE ** FOREX

Je crée le post pour centraliser un peu tout ce qui va suivre... ;)

Auteur:  Fabien LABROUSSE [ 21 Jan 2015, 18:50 ]
Sujet du message:  Re: BCE 22 JANVIER 2015 ** QE ** FOREX

Lol, bonne idée.

Auteur:  Trader55 [ 21 Jan 2015, 19:15 ]
Sujet du message:  Re: BCE 22 JANVIER 2015 ** QE ** FOREX

EURUSD a testé les 1.17 aujourd'hui... La chasse aux stops a commencé...

Auteur:  FullPips [ 21 Jan 2015, 21:28 ]
Sujet du message:  Re: BCE 22 JANVIER 2015 ** QE ** FOREX

On prend des paris ?

Je dis QE de 50 Milliards par mois, soit 600 milliards.

Mais bon, le QE, le QE... en début de l'après-midi, c'est derrière nous.

Les grecs c'est plus chiant. Cela peut durer des semaines, voire des mois.

L'UE ces crétins, ont usé de tout les subterfuges et vexations possibles pour faire pression sur les électeurs grecs. A mon avis ces derniers sont remontés à bloc, et vont voter à fond pour l'extrême gauche.

Si Syriza obtient la majorité absolue, à la limite se serait une bonne nouvelle, puisqu'ils pourront former un gouvernement. Une fois aux manettes, ils verront l'application pratique du concept "qui paie commande". Mais s'ils ne l'obtiennent pas, la constellation des partis politiques fait que de nouvelles élections risquent d'être nécessaires après quelques semaines déjà. Donc la chienlit complète, avec les impacts qui vont avec sur les marchés.

Auteur:  Trader55 [ 22 Jan 2015, 01:14 ]
Sujet du message:  Re: BCE 22 JANVIER 2015 ** QE ** FOREX

Je trouve que EURUSD est bien soutenu par les acheteurs quand même. Les 1.16 semble être solide.
Les bears vont il se prendre une claque ? Va t'on aller toucher les 1.2 juste avant le QE , juste pour faire de la place ? ...

Mes robots sont stoppés demain et j'envisagerai bien cette petite strat.

Je rentre manuellement cette série de Pending order :Sell Stop
DE 1.14990 à 1.14000 (tous les 10 pips ouf va fait quand meme 90 pending à taper)
Chacun avec un TP de 20 pips et sans SL avec 0.01 lots.

Et même chose de 1.17010 à 1.18 et plu sloin pour les courageux : Un Buy Stop

Peut être se mettre un petit SL sur les premiers trades si ca fleuretait un peu avec la limite mais à mon avis ca va plutôt bouger.

On va bien se marrer !!

Auteur:  Trader55 [ 22 Jan 2015, 07:56 ]
Sujet du message:  Re: BCE 22 JANVIER 2015 ** QE ** FOREX

A quelle heure aura t'elle l'annonce ? 14h ou 14h30.

Auteur:  Marc RAFFARD [ 22 Jan 2015, 10:00 ]
Sujet du message:  Re: BCE 22 JANVIER 2015 ** QE ** FOREX

FullPips a écrit:
On prend des paris ?

Je dis QE de 50 Milliards par mois, soit 600 milliards.


un article a effectivement dit que ce serait un QE de 50 Milliards par mois, soit 600 milliards, selon une source anonyme de la BCE !
http://www.wsj.com/articles/ecb-executi ... 1421851130

mais pour en avoir parlé avec un ami qui travaille dans une banque centrale, ce serait tres surprenant qu'un membre de la BCE ait pu donner une information ... il risquerait de se faire virer, de ne plus jamais trouver de boulot dans le secteur et d'avoir des poursuites !!!

Il est donc possible que le journaliste ait inventé son truc ...
en tout cas, ca a bien fait bouger le marché hier !

Auteur:  FullPips [ 22 Jan 2015, 11:25 ]
Sujet du message:  Re: BCE 22 JANVIER 2015 ** QE ** FOREX

Trader55 a écrit:
Je rentre manuellement cette série de Pending order :Sell Stop
DE 1.14990 à 1.14000 (tous les 10 pips ouf va fait quand meme 90 pending à taper)
Chacun avec un TP de 20 pips et sans SL avec 0.01 lots.

Et même chose de 1.17010 à 1.18 et plus loin pour les courageux : Un Buy Stop


Si tu veux trader avec tes comptes FXCM ne perd pas de vue que tu as 8x moins de levier, et que je les avais pris la main dans le sac le 30 novembre sur EURCHF avec un 'spyke chasseur de stop'.

Auteur:  Marc RAFFARD [ 22 Jan 2015, 14:50 ]
Sujet du message:  Re: BCE 22 JANVIER 2015 ** QE ** FOREX

c'est finalement 60 milliards par mois jusqu'en 2016

Page 1 sur 3 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
https://www.phpbb.com/