Nous sommes le 18 Déc 2018, 13:37

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 357 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 05 Déc 2014, 12:07 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2012, 15:16
Messages: 549
Localisation: Paris, France
CAC40 / DAX : S’agit-il d’un Pull Back ?



DailyFX.fr - La conférence de presse de Mario Draghi a généré de la volatilité hier sur les marchés actions européens.

Les valeurs bancaires, qui ont un poids important dans la pondération des principaux indices boursiers en Europe, étaient bien orientés avant la décision de politique monétaire de la BCE.
Ces derniers se sont finalement retournés à la baisse quand le marché a réalisé que la BCE n'engagerait pas de nouvelles mesures non-conventionelles.

En clôture, le repli des marchés a finalement été mesuré, nous sommes probablement dans un scénario de Pull Back, une vague de prise de profit dans le cadre de la reprise haussière sur les actions européennes, en place depuis la séance de paroxysme des ventes du jeudi 16 octobre.
Le marché attend à présent de connaître le résultat de la phase 2 du programme T-LTRO, qui aura lieu le jeudi 11 décembre prochain.

Avant cela, le rapport mensuel sur l'emploi aux USA (le rapport NFP) va avoir un impact fort sur les actifs financiers ce vendredi 5 décembre.

CAC40 /DAX : L'analyse technique mettait en avant les résistances pouvant provoquer un scénario de prise de profit. S'agit-il d'un simple Pull Back ?

CAC40 - Graphique journalier

L'analyse technique mettait donc en évidence le scénario d'une prise de profit sur les actions du CAC40 et notamment les titres bancaires, avec une résistance technique descendante qui lie tous les sommets de marché annuels de l'indice parisien.

Un obstacle technique qui provoque donc une jambe de baisse, dans le cadre d'un mouvement ascendant en place depuis le jeudi 16 octobre. Le CAC40 a trouvé hier un point bas sur la moyenne mobile à 20 jours.

Sur le court terme, le marché s'est neutralisé :

Couvert par l'oblique de résistance qui lie les tops annuels
Soutenu par une ligne de tendance haussière et la moyenne mobile à 20 jours.

Image

CAC40 - Graphique intraday H4

Entre support et résistance, l'indice parisien est donc neutre. Le chartisme suggère une formation élargie, mais sans grande conviction.

Pour le moment, la dynamique reste haussière.

Image

DAX30 - Graphique journalier

L'analyse technique mettait en avant le scénario d'une vague de prise de profit, l'indice allemand se situant sous ses sommets historiques à 10.050 points, une zone de résistance technique.

Ce marché se trouve pour le moment dans un scénario de Pull Back sur ses premiers supports. Le marché s'est neutralisé mais la tendance reste haussière depuis le 16 octobre.

Image

DAX30 - Graphique intraday H4

Nous sommes toujours dans le scénario d'une dérive latérale sous les sommets historiques. L'analyse graphique suggère la possibilité d'une formation élargie, mais sans grande conviction. Les cours sont dans l'attente de la moyenne mobile à 20 jours.

Image

ORIGINAL SOURCE

Par Vincent Ganne, AnalysteTechnique pour DailyFX.fr

_________________
DailyFX, l’équipe de recherche de FXCM
Email : recherche@dailyfx.fr
Tel : 0 800 90 95 44


Image

Image Image Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Déc 2014, 15:55 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2012, 15:16
Messages: 549
Localisation: Paris, France
Idée de Trading DailyFX : Nous anticipons un signal de vente de long terme sur le NZDUSD

Chaque jour à 15h30, nous vous proposons une configuration chartiste qui nous intéresse afin de vous donner des idées de trading sur le Forex, les indices boursiers ou les matières premières. N'oubliez pas de regarder chaque jour sur DailyFX.fr pour notre sélection du jour.


Lisez également :

Dollar néo-zélandais : Un grand cycle de dépréciation en vue grâce à la RBNZ

Stratégie de Trading : Vendez le dollar néo-zélandais sur le long terme

Si cette opportunité vous intéresse, rejoignez-nous sur notre forum pour en discuter avec nos analystes et notre communauté de traders francophones.

Vous souhaitez trader le Forex avec cette configuration technique ? Téléchargez gratuitement notre disposition graphique pour la plateforme Trading Station de FXCM.


La réunion de la RBNZ le 10 décembre pourrait être l'événement permettant de vendre le NZDUSD sous les 0,77$
Image


Image


DailyFX.fr, site de recherche de FXCM
Pour nous contacter, écrivez à recherche@dailyfx.fr
Suivez-nous sur Twitter : @DailyFXFrance



ORIGINAL SOURCE

_________________
DailyFX, l’équipe de recherche de FXCM
Email : recherche@dailyfx.fr
Tel : 0 800 90 95 44


Image

Image Image Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Déc 2014, 11:47 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2012, 15:16
Messages: 549
Localisation: Paris, France
S&P 500 : Divergences toujours intactes malgré le rally du marché actions


Le marché actions américain est prêt à confirmer sa cinquième année boursière dans le vert, et ce en dépit de forte poussée de volatilité observée au début de ce trimestre.

En octobre, j'étais sceptique quant aux perspectives pour les indices boursiers compte tenu des divergences évidentes sur les graphiques à ce moment-là. Comme le S&P 500 avait cassé pas mal de supports de moyen terme durant sa dernière correction, je pensais que le marché actions donnait enfin des signaux baissiers que j'avais identifiés deux mois plus tôt sur les Bourses européennes.

Après les prévisions justes sur le DAX allemand cet été, la vitesse à laquelle les indices boursiers ont rallié ces deux derniers mois m'a surpris. Je ne suis pas pourtant le seul à avoir sous-estimé ce potentiel sur le marché : les hedge funds ont réalisé leur pire mois de performance depuis des années alors qu'ils auraient dû pouvoir profiter un peu de la volatilité. Encore une fois de plus, les investisseurs de long terme, qui restent focalisés sur la microéconomie, ont emporté sur les fonds spéculatifs dont les stratégies sont basées sur la dégradation des fondamentaux dans l'économie mondiale.

La volatilité devrait rester basse durant le reste du mois

A l'approche de la fin de l'année, il semble donc raisonnable de s'attendre à ce que les indices boursiers continuent de rester bien soutenus en l'absence de vendeurs durant cette période historiquement caractérisée par une appréciation lente des marchés actions. Ceci dit, mes graphiques de long terme me poussent à maintenir un biais assez prudent sur le S&P 500 dans les prochaines semaines (même si je ne prévois pas pour le moment la fin du cycle haussier).

En regardant à nouveau mes graphiques de l'indice phare de la Bourse de New York, j'observe toujours des divergences sur les indicateurs techniques alors que le S&P 500 atteint de nouveaux plus hauts historiques en décembre. C'est justement la présence de divergences qui a expliqué la forte correction il y a deux mois. Ceci dit, ces divergences sont moins fortes aujourd'hui qu'en octobre car la dernière correction a permis de faire dégonfler un peu les indicateurs avec un ajustement des anticipations chez les investisseurs. Autrement dit, l'élan actuel sur le marché suggère que le S&P 500 serait capable rester bien orienté même avec un nouveau pullback sur le court terme, que je prévois d'ailleurs pour janvier.

Un pullback des marchés prévu pour janvier

Je pense effectivement que les marchés actions pourraient subir des prises de bénéfices à l'image de celles en janvier 2014, période durant laquelle on a vu les indices reculer et les métaux précieux rebondir. Quant à un retournement durable sur ces deux classes d'actifs, les actions et les métaux, il faudra certainement observer l'évolution des marchés au début de 2015 afin de mieux établir des scénarii de long terme. Toutes choses égales par ailleurs, les fondamentaux favorisent jusqu'ici la hausse des indices comme la chute du pétrole serait une manne pour la consommation dans les pays développés l'année prochaine. Nous verrons bien si ce raisonnement s'avère être juste, car il est quand même curieux de voir les marchés actions progresser vers de nouveaux sommets alors que le comportement de certains secteurs indique plutôt une méfiance des investisseurs vis-à-vis des perspectives économiques.
Ci-dessous se trouvent plusieurs graphiques qui montrent que l'indice S&P 500 est actuellement à un moment important dans son cycle haussier, qui dure maintenant près de six ans. Attention, ces graphiques ne nous permettent pas d'anticiper un retournement historique sur les marchés l'année prochaine. Mais ils vont très probablement nous aider à mieux établir des stratégies de trading en fonction de l'action des prix et des développements macroéconomiques / géopolitiques durant les premiers mois de 2015.



Graphique 1 : Une divergence baissière est toujours présente sur le S&P 500, qui s'approche de la résistance de son canal de long terme.

Image


Graphique 2 : Le comportement du secteur des biens de consommation de base (consumer staples) et celui des produits non-essentiels est suspect. C'est la même chose pour les junk bonds alors que le S&P 500 progresse vers de nouveaux sommets historiques.
Image


Graphique 3 : Le ratio TLT / SPX est quelque chose à surveiller en cas d'une nouvelle période de volatilité sur les marchés (long Treasuries, short indices)
Image


Graphique 4 : Le ratio SPX / Gold arrive sur un seuil clé de Fibonacci qui correspond aux plus bas de 2006.
Image


Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr
Pour me contacter, écrivez à araymond@fxcm.fr
Suivez-moi sur Twitter : @AdrianRaymondFX



ORIGINAL SOURCE

_________________
DailyFX, l’équipe de recherche de FXCM
Email : recherche@dailyfx.fr
Tel : 0 800 90 95 44


Image

Image Image Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Déc 2014, 10:08 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2012, 15:16
Messages: 549
Localisation: Paris, France
EURUSD : Le dollar US montre des signes d’essoufflement, hypothèse d’un retournement de l’euro


Le rally du dollar américain a marqué une pause lundi, mais il s'agit surtout de prises de bénéfices qui ont permis à l'euro d'amorcer un rebond technique après que la monnaie unique eut enregistré de nouveaux plus bas annuels à proximité des 1,2250 USD.

A l'heure actuelle, nous voyons toujours un risque haussier sur la paire EURUSD comme le marché est descendu à quelques pips de sa moyenne mobile simple à 200 mois (MVA200). Nous avons parlé pas mal de cette moyenne mobile, qui se situe à 1,2230 USD, ces dernières semaines. L'hypothèse d'un essoufflement du dollar US, et donc d'un retournement haussier sur l'EURUSD, doit toujours être validée par les fondamentaux.

Graphique 1 : L'EURUSD s'échange juste au-dessus de sa MVA200 mensuelle
Image


Prochains événements à suivre :

TLTRO2 de la BCE (11 décembre) : La deuxième opération ciblée de refinancement à très long terme (TLTRO) menée par la Banque centrale européenne (BCE) jeudi sera un événement à suivre de très près. D'après une enquête menée par Reuters, les économistes s'attendent à ce que la demande des banques européennes pour les liquidités de la BCE ne s'élève qu'à 130 milliards d'euros. Lors de la première TLTRO en septembre, 82,6 milliards d'euros ont été alloués aux banques. Ainsi, le consensus table sur une allocation totale d'environ 212 milliards d'euros alors que la limite fixée par la BCE est de 400 milliards.

FOMC (17 décembre) : La dernière réunion du FOMC de 2014 sera importante dans la mesure où la Fed pourrait modifier le langage utilisé dans son communiqué de presse. D'après le Wall Street Journal, la banque centrale pourrait justement abandonner ses assurances sur le niveau des taux d'intérêt, ce qui voudrait dire qu'elle arrêterait d'évoquer des taux bas pour une "période de temps considérable". Un tel changement signalerait aux marchés que la Fed compte effectivement relever ses taux l'année prochaine. Le consensus sur les marchés table sur une première hausse quelque part entre juin et septembre 2015.


Analyse technique de l'EURUSD - Configurations de retournement ?

Graphique 2 : Si l'EURUSD se maintient au-dessus de sa MVA200 mensuelle en décembre, nous pourrions anticiper un retournement haussier avec un biseau descendant
Image


Graphique 3 : L'Euro Index est toujours soutenu par sa ligne de tendance, l'EURUSD pourrait remonter au-dessus des 1,2360 USD aujourd'hui.
Image


Graphique 4 : L'USDCHF n'arrive pas à dépasser sa résistance de 2013
Image


Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr
Pour me contacter, écrivez à araymond@fxcm.fr
Suivez-moi sur Twitter : @AdrianRaymondFX



[url="http://www.dailyfx.com/actualite_forex_trading/technique/forex/2014/12/09/EURUSD-Le-dollar-US-montre-des-signes-dessoufflement-1174.html"]ORIGINAL SOURCE[/url]

_________________
DailyFX, l’équipe de recherche de FXCM
Email : recherche@dailyfx.fr
Tel : 0 800 90 95 44


Image

Image Image Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Déc 2014, 10:33 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2012, 15:16
Messages: 549
Localisation: Paris, France
EURUSD : Les particuliers de plus en plus nombreux à la vente, risque haussier avant la TLTRO

Soutenue par le recul du dollar américain, la paire euro-dollar (EURUSD) a poursuivi son rebond mardi sans qu'il y ait un élément fondamental clair pour expliquer les pressions sur le billet vert cette semaine. L'euro a ainsi effacé toutes ses pertes post-BCE ces deux derniers jours alors que la monnaie unique avait enregistré de nouveaux plus bas annuels à 1,2247$ lundi matin.

Aujourd'hui, il n'y a toujours pas de publications majeures à scruter ni en zone euro ni aux Etats-Unis. Les traders vont probablement ignorer les chiffres de production industrielle en France (8h45 CET) pour se focaliser plutôt sur les perspectives pour l'euro demain lors de la deuxième opération de refinancement à plus long terme ciblée (TLTRO) menée par la Banque centrale européenne (BCE).


La TLTRO2 de la BCE est un événement critique pour l'euro

D'après une enquête menée par Reuters, les économistes s'attendent à ce que la demande des banques européennes pour les liquidités de la BCE ne s'élève qu'à 130 milliards d'euros. Lors de la première TLTRO en septembre, 82,6 milliards d'euros ont été alloués aux banques. Ainsi, le consensus table sur une allocation totale d'environ 212 milliards d'euros alors que la limite fixée par la BCE est de 400 milliards.

Si la demande des banques pour les liquidités de la BCE s'avère être plus solide qu'anticipée avec une allocation de plus de 150 milliards d'euros demain, ceci pourrait remettre en question les perspectives d'un programme de rachats de dettes souveraines en zone euro au début de 2015. Le président de la BCE, Mario Draghi, a clairement laissé la porte ouverte à un tel programme la semaine dernière, et les marchés continuent de croire que cela sera annoncé durant le premier trimestre de 2015.

Une TLTRO2 réussie avec une demande des banques supérieure aux attentes pourrait donc permettre à l'euro de progresser davantage comme les spéculateurs ayant vendu la monnaie unique ces dernières séances seraient contraints à couper leurs positions si l'EURUSD rallie fortement jeudi.


La tendance de l'EURUSD est baissière, mais nous voyons un risque haussier

Sans inciter les traders à passer à l'achat sur l'EURUSD, nous souhaitons mettre en avant le risque haussier que nous jugeons important en ce moment. En effet, le sentiment actuel des traders particuliers suggère un retournement potentiel de l'euro bientôt comme le Speculative Sentiment Index (SSI) de FXCM indique que ces traders sont de plus en plus vendeurs de l'EURUSD. Le dernier rapport du SSI, publié hier soir à 18h30 CET, nous dit le suivant :

Le ratio de positions Achat/Vente sur l'EUR/USD s’est établi à -1,27, soit 44 % des traders qui sont à l'achat. Hier, le ratio était de -1,26, et les positions ouvertes des traders particuliers étaient de 56 % à l'achat. Les positions à l'achat ont diminué de 17,5 % par rapport à hier et sont de 21,5 % en dessous des niveaux de la semaine dernière. Les positions à la vente ont augmenté de 32,4 % par rapport à hier et sont de 21,5 % au-dessus des niveaux de la semaine dernière. L’exposition des clients FXCM (open interest) a progressé de 4,6 % par rapport à hier et se situe de 1,9 % en dessous de la moyenne mensuelle. La combinaison du sentiment actuel et de l'évolution récente du positionnement des traders particuliers favorise un biais bullish sur l'EURUSD.

Speculative Sentiment Index (SSI) de FXCM - EURUSD
Image



Compte tenu du sentiment des traders particuliers, il nous semble intéressant de commencer à anticiper un retour de l'EURUSD au-dessus des 1,25 USD cette semaine. Nous rechercherons surtout une surprise positive lors de la TLTRO2 jeudi pour établir un biais haussier clair sur la paire avec un signal de trading donné par la sortie du biseau évident sur le graphique ci-dessous.


Graphique 1 : L'EURUSD donnerait un signal haussier s'il dépasse les 1,2450$ cette semaine
Image


Si cette figure de retournement est validée, nous établirons probablement un objectif vers les 1,28$ pour les semaines qui viennent en partant du principe qu'un rebond conséquent sur la moyenne mobile simple à 200 mois (MVA200) permettrait à l'euro de remonter vers sa moyenne mobile simple à 150 jours (MVA150) comme dans le passé. Cette dernière se situe actuellement à 1,3093$ et descendra au fur et à mesure vers les 1,30$ vers le début de janvier.


Graphique 2 : L'EURUSD est proche de sa MVA200 mensuelle
Image


Pour mieux anticiper une validation du biseau de l'EURUSD cette semaine, il faudrait que l'euro reste bien orienté sur le marché des changes. Jusqu'ici, le rebond de l'EURUSD s'explique par une baisse du dollar américain alors que l'euro perd du terrain face au yen depuis lundi. Tant que l'Euro Index se maintient au-dessus de ses plus bas de la semaine dernière, l'hypothèse d'une progression de l'EURUSD sera toujours étudiée. A contrario, une cassure du support de l'Euro Index serait probablement un signal de vente sur le marché avec une rechute de l'EURUSD sur ses plus bas annuels.


Graphique 3 : L'Euro Index reste bien orienté
Image


Enfin, notez que l'USDCHF échoue sous ses sommets de 2013 cette semaine. Comme cette paire n'arrive pas à dépasser les 0,98 CHF pour le moment, il y a également un risque de rebond sur le franc suisse. La décision des taux de la Banque nationale suisse (BNS) demain à 9h30 CET sera à suivre, mais nous n'anticipons pas de fort mouvement sur le CHF avec cette réunion. A terme, un retournement sous les 0,98 CHF plaiderait en faveur d'un retour vers les 0,95 CHF, ce qui voudrait dire que l'EURUSD remonterait vers les 1,28$ du fait de la corrélation entre le franc et l'euro.

Graphique 4 : L'USDCHF pâtit sous les 0,98 CHF cette semaine
Image



Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr
Pour me contacter, écrivez à araymond@fxcm.fr
Suivez-moi sur Twitter : @AdrianRaymondFX


ORIGINAL SOURCE

_________________
DailyFX, l’équipe de recherche de FXCM
Email : recherche@dailyfx.fr
Tel : 0 800 90 95 44


Image

Image Image Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Déc 2014, 09:07 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2012, 15:16
Messages: 549
Localisation: Paris, France
EURUSD : Moment clé pour l’euro, piège potentiel sur l’USDCHF


Le cours de l'EURUSD est retombé à proximité de ses plus bas annuels jeudi comme le dollar US profitait des spéculations vis-à-vis d'un relèvement des taux d'intérêt de la Réserve fédérale et l'euro sous-performait en raison des incertitudes politiques en Grèce. L'introduction surprise d'un taux de dépôt négatif en Suisse a également pesait sur la tendance de la monnaie unique comme elle reste très corrélée à celle du franc suisse, qui est retombé sur ses plus bas de 2013 face au billet vert hier.

Il faut noter pourtant que les dernières statistiques conjoncturelles publiées en Allemagne sont positives. Le sentiment économique, mesuré par l'indicateur ZEW, a surpris au début de la semaine avec une hausse marquée en décembre pour atteindre son plus haut niveau depuis sept mois. Le climat dans le milieu des affaires a également augmenté à la fin de cette année avec un indicateur Ifo à 105,5 contre 104,7 en novembre.

En même temps, pas mal de statistiques aux Etats-Unis ont déçu cette semaine. Les permis de construire et les mises en chantier ont reculé de 5,2 % et de 1,6 % respectivement en novembre, et plusieurs indicateurs du secteur manufacturier américain (PMI de Markit, indice Empire de l'activité manufacturière, PMI manufacturier de la Fed de Philadelphie) ont été publiés en dessous des attentes. Ceux en zone euro sont mitigés avec une nouvelle contraction dans le secteur manufacturier français et une meilleure croissance qu'anticipée en Allemagne.

Il y a donc des signes positifs pour l'économie de la zone euro sur le court terme, et ceci pourrait permettre à l'EURUSD de se stabiliser éventuellement. Nous avons plaidé en faveur d'une réaction piégeuse sur le dollar US suite au FOMC, et cette hypothèse sera à valider dans les prochaines séances. Le Dow Jones-FXCM US Dollar Index (symbole : USDOLLAR) n'est pas encore parvenu à dépasser ses sommets de la semaine dernière. Il y a donc du potentiel pour une nouvelle consolidation du billet vert, ce qui permettrait à l'euro de regagner du terrain perdu ces dernières séances.

Nous rappelons que le cours de l'EURUSD évolue à proximité de sa moyenne mobile simple à 200 mois (MVA200), qui se trouve actuellement à 1,2230$. C'est sur cette même moyenne mobile que la paire a effectué ses points bas de juin 2010 et de juillet 2012. Si l'EURUSD réussit à se maintenir au-dessus des 1,22$ en décembre, nous pourrions observer un mouvement correctif à la hausse dès janvier.

Image


Enfin, notez que l'USDCHF se situe toujours sous résistance après avoir testé ses sommets de 2013 hier. Il se peut que le franc suisse arrête de baisser sur le court terme, ce qui voudrait dire que l'EURUSD pourrait tenir les 1,2230-50$ avant le week-end.

Le potentiel de baisse sur l'EURUSD nous semble donc limité tant que le Dow Jones-FXCM US Dollar Index s'échange en dessous des 11.520 points aujourd'hui.

Image

Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr
Pour me contacter, écrivez à araymond@fxcm.fr
Suivez-moi sur Twitter : @AdrianRaymondFX



ORIGINAL SOURCE

_________________
DailyFX, l’équipe de recherche de FXCM
Email : recherche@dailyfx.fr
Tel : 0 800 90 95 44


Image

Image Image Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Déc 2014, 11:38 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2012, 15:16
Messages: 549
Localisation: Paris, France
AUDJPY : Double top de long terme ?

L'analyse technique sur la paire AUDJPY permet d'identifier une résistance importante à 102 JPY qui a entraîné une correction de 700 pips. Il faut remonter jusqu'à 1990 pour pouvoir se rendre compte qu'une ligne de tendance de long terme bloque la progression de l'AUDJPY et explique la forte correction observée au deuxième trimestre de 2013, lorsque la paire a perdu environ 1.900 pips en l'espace de trois mois.

En regardant le graphique mensuel de l'AUDJPY, une formation en double top commence à apparaître. Une telle configuration laisse penser qu'un sommet de long terme pourrait être en place à 112/115 JPY, mais l'analyse fondamentale ne s'accorde pas encore avec une telle interprétation. Plus précisément, il semble que le yen est destiné à se déprécier davantage en 2015 comme la Banque du Japon (BoJ) maintiendra sa politique ultra accommodante après l'élargissement de son programme de rachats d'actifs en octobre.

Cependant, le yen risque de rebondir en cas d'une nouvelle période d'aversion au risque sur les marchés financiers, ce qui aiderait à confirmer le double top de l'AUDJPY sachant que le dollar australien est déjà baissier sur le marché des changes et très corrélé au sentiment du risque. En effet, la corrélation entre l'AUDJPY et l'indice S&P 500 s'élève à 0,80 sur les 200 jours.


Image
Graphique créé par Adrian Raymond via TradingView


Dans une alerte de marché le 19 décembre, j'ai indiqué que le yen testait un support de long terme contre le dollar US. La monnaie nippone pourrait commencer l'année 2015 avec un rebond surpris, surtout s'il y a des événements qui entraînent un retour des craintes liées au risque de crédit comme au début de décembre. Ceci pourrait présenter une opportunité de vente sur l'AUDJPY, qui reste une des paires en yen les moins performantes (d'où l'intérêt pour une vente). D'après le graphique ci-dessous, les premiers supports se trouvent à 92 JPY (ligne violette) et à 89 JPY (support du canal de long terme).

Notez que l'hypothèse d'un nouveau retournement baissier de l'AUDJPY dépend surtout d'un retour de l'aversion au risque sur les marchés financiers. Le but de cet article est de vous prévenir du risque de rebond sur le yen alors que la grande majorité des économistes et analystes s'attend à ce qu'il poursuive sa forte baisse l'année prochaine.

Enfin, notez qu'il faudrait un vrai retournement du sentiment des traders sur les marchés avec une forte baisse des actifs risqués (scénario d'un krach boursier) pour pouvoir valider un double top mensuel sur l'AUDJPY. Sans cela, il faudrait plutôt analyser cette paire comme étant dans un range entre les 86/87 JPY et les 102/105 JPY. Un tel range permettrait toujours de profiter d'un rebond du yen en vendant l'AUDJPY avec des objectifs à 92 JPY et à 89 JPY au début de 2015. Mais si le marché tient ses supports derrière, il serait intéressant de spéculer sur une éventuelle cassure des 102/105 JPY plus tard. Pour le moment, je pense que le risque est actuellement orienté vers la baisse.


Image
Graphique créé par Adrian Raymond via TradingView


Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr
Pour me contacter, écrivez à araymond@fxcm.fr
Suivez-moi sur Twitter : @AdrianRaymondFX



Original Source

_________________
DailyFX, l’équipe de recherche de FXCM
Email : recherche@dailyfx.fr
Tel : 0 800 90 95 44


Image

Image Image Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 29 Déc 2014, 11:16 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2012, 15:16
Messages: 549
Localisation: Paris, France
AUDUSD : Début d’un changement de direction pour le dollar australien ?

Les premiers signes d'une inversion de la tendance de l'AUDUSD apparaissent sur le marché des changes aujourd'hui comme la paire commence à rebondir en présence d'une divergence haussière évidente sur le RSI journalier.

Depuis trois semaines, je surveille le dollar australien pour une opportunité d'achat entre les 0,79$ et les 0,81$. Cette zone sert de pivot depuis 1996 comme vous pouvez le voir sur le premier graphique ci-dessous. Notez également la conjugaison de niveaux de Fibonacci à 0,7927/46$. C'est à partir de cette configuration chartiste que j'ai commencé à m'intéresser à une opportunité d'achat de l'AUDUSD à l'approche de la fin de l'année comme on observe souvent des retournements haussiers sur cette paire durant le mois de janvier.

A l'utilisation de l'indicateur Disparity Index paramétré sur 50 séances, qui mesure l'écart entre le cours du marché et sa moyenne mobile simple à 50 jours, on arrive à identifier un support technique qui permet de mieux anticiper la tenue de cette zone des prix en janvier. Cet indicateur commence à rebondir sur son support tout comme l'AUDUSD aujourd'hui.

Image


L'AUDUSD a ouvert avec un léger gap haussier dimanche soir, et la paire poursuit son rebond après l'avoir comblé ce matin. Je remarque la présence d'une divergence haussière sur l'indicateur RSI en données journalières, qui me pousse à croire que le timing serait bon pour initier une stratégie d'achat sur l'AUDUSD.

Si mes attentes sont justes, l'AUDUSD pourrait amorcer une reprise haussière en janvier avec un retour vers les 0,8360$ dans un premier temps. Ce scénario dépend beaucoup d'un arrêt de l'appréciation du dollar US sur le marché des changes, ce qui reste très incertain à l'heure actuelle. Néanmoins, l'analyse technique permet d'identifier une opportunité d'achat aujourd'hui avec un stop de protection en dessous des 0,8080$ pour profiter potentiellement d'une reprise haussière en janvier.

Image


Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr
Pour me contacter, écrivez à araymond@fxcm.fr
Suivez-moi sur Twitter : @AdrianRaymondFX



Source originale

_________________
DailyFX, l’équipe de recherche de FXCM
Email : recherche@dailyfx.fr
Tel : 0 800 90 95 44


Image

Image Image Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Jan 2015, 10:07 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2012, 15:16
Messages: 549
Localisation: Paris, France
EURUSD : Attendez-vous à une période d’hésitation avant la BCE et l’élection grecque

L'EURUSD a atteint son plus bas niveau depuis décembre 2005 la semaine dernière, les spéculations sur un programme d'assouplissement quantitatif de la Banque centrale européenne (BCE) s'intensifiant après les derniers chiffres de l'inflation en zone euro, qui ont indiqué un recul des prix à la consommation dans la région en décembre.

D'après des sources citées par Bloomberg, ce programme de rachats d'actifs tant attendu par les marchés ne concernerait que 500 milliards d'euros alors que les investisseurs s'attendaient plutôt à 1.000 milliards pour contrer le risque déflationniste en Europe. Cette information semble expliquer l'arrêt temporaire de la baisse de la monnaie unique vendredi, mais il fallait une correction du dollar américain durant la séance à Wall Street pour que l'EURUSD entame un réel rebond.

Quant au rapport sur l'emploi non-agricole (NFPs) aux Etats-Unis, les chiffres sont encore positifs avec 252.000 créations d'emplois le mois dernier contre 353.000 en novembre (chiffres révisés à la hausse). La baisse du taux de chômage de 5,8 % à 5,6 % est vue comme une bonne chose bien entendu, mais il faut noter que ce repli est partiellement expliqué par le recul du nombre de demandeurs d'emploi sur le marché du travail US. En effet, le taux de participation aux Etats-Unis est tombé à 62,7 % en décembre, soit son plus bas niveau depuis 1977. Avec la faible croissance des salaires (+1,7 % contre les attentes à +2,2 %), le billet vert a fini par subir des prises de bénéfices à la fin de la semaine alors que les investisseurs croient toujours que la Réserve fédérale annoncera un premier relèvement de ses taux d'intérêt plus tard cette année. Selon un sondage mené par Reuters ce week-end, treize des vingt spécialistes en valeurs du Trésor (SVT) interrogés s'attendent à une hausse de taux d'ici juin.


Perspectives pour l'EURUSD cette semaine

En commençant cette nouvelle semaine, il faut noter que le calendrier économique est relativement léger lundi et mardi. Nous anticipons une période d'hésitation sur le marché avant les premières statistiques, à savoir les ventes au détail aux Etats-Unis mercredi. Même avec cette publication ainsi que celle du Produit intérieur brut (PIB) en Allemagne jeudi, il se peut que l'EURUSD évolue sans direction claire avant la réunion de la BCE le 22 janvier. Toutefois, compte tenu des incertitudes politiques en Grèce avec l'élection parlementaire attendue le 25 janvier, il est probable que l'euro reste globalement sous pression dans les prochaines séances. Une nouvelle baisse du cours de l'EURUSD serait alors envisageable si le repli du dollar US s'avère être de courte durée.


Analyse technique de l'EURUSD

L'EURUSD teste un support de long terme comme l'on peut le voir sur notre graphique mensuel ci-dessous. Il est techniquement possible que le marché se stabilise au-dessus des 1,18$ en janvier, mais les pressions baissières sont tellement fortes que nous ne serions pas surpris de voir l'EURUSD enregistrer de nouveaux plus bas annuels en cassant officiellement son support après la BCE et la Grèce.


Image


Avec un tel support mensuel, il faut être conscient du risque d'un rebond plus conséquent en cas d'un changement de la psychologie des opérateurs dans les séances qui viennent. Nous notons que le Disparity Index sur 30 semaines est de retour sur un support au début de cette semaine. La dernière fois que nous avons vu cet indicateur sur ce support était en octobre, ce qui a permis à l'EURUSD de rebondir de plus de 350 pips durant les premières semaines du quatrième trimestre de 2014.

Image


Il faut aussi dire que l'Euro Index, qui est composé des paires EURUSD, EURGBP, EURJPY et EURCHF, teste ses plus bas de mars 2013. Avec une telle configuration, il faudra surveiller l'EURUSD pour des signes de stabilisation cette semaine. En l'absence de tels signes, une cassure du support de l'Euro Index devrait renforcer les prévisions baissières de l'euro et aider les traders à mieux anticiper de nouveaux plus bas annuels sur l'EURUSD.


Image


Sur le très court terme, nous notons une résistance vers les 1,1880$ ce matin. Sous ce seuil, nous privilégions un biais baissier pour le début de la semaine afin de viser à nouveau les 1,1800$ voire les 1,1760$ en extension. Notre stop de protection se trouve à 1,1920$.


Image


Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr
Pour me contacter, écrivez à araymond@fxcm.fr
Suivez-moi sur Twitter : @AdrianRaymondFX



SOURCE ORIGINALE

_________________
DailyFX, l’équipe de recherche de FXCM
Email : recherche@dailyfx.fr
Tel : 0 800 90 95 44


Image

Image Image Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Jan 2015, 10:37 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2012, 15:16
Messages: 549
Localisation: Paris, France
USDCAD : L’équipe DailyFX vise les 1,30 CAD en 2015

Avec la chute continue du baril de pétrole, qui pénalise les devises corrélées au cours du brut, le dollar canadien devrait continuer à se déprécier face au dollar américain cette année. Acheter l'USDCAD est l'une de nos stratégies de trading préférées en 2015 comme les perspectives d'une hausse des taux d'intérêt de la Réserve fédérale (Fed) aux Etats-Unis renforcent les prévisions pour le billet vert. Mais c'est surtout le dollar canadien, que nous voyons baisser davantage, qui rend notre stratégie attractive.

La chute du pétrole n'a pas encore impacté l'évolution des prix à la consommation au Canada, mais nous pensons que cela pénalisera l'inflation sur le long terme. Nous rappelons aux traders que la Banque du Canada vise à maintenir l'inflation à 2%, ce qui est la médiane d'une fourchette cible entre 1 et 3 %. Cet objectif concerne l'évolution de l'indice des prix à la consommation (IPC) globale, mais la BoC base sa politique de taux sur celle de l'inflation sous-jacente, mesurée par l'IPCX (ou l'IPC de référence).

En 2014, on a observé une accélération de l'inflation au Canada alors que la croissance des prix se tassait dans la majorité des pays industrialisés. La BoC a déclaré même être surprise par cette hausse inattendue de l'inflation, mais elle estime que c'est surtout un phénomène passager compte tenu de la "marge persistante de capacités excédentaires présente au sein de l'économie et des effets continus de la concurrence dans le commerce de détail".

Image


L'accélération de l'inflation n'a jamais inquiété la BoC, et les marchés n'ont jamais cru à l'hypothèse d'un relèvement des taux d'intérêt au Canada malgré la hausse de l'IPC. C'est la raison pour laquelle le dollar canadien reste sous pression depuis plus de deux ans alors que son homologue américain profite des anticipations d'une hausse des taux aux USA en 2015.

Toutes choses égales par ailleurs, l'USDCAD devrait poursuivre sa tendance haussière cette année. Cette dynamique pourrait même être renforcée si la BoC abaisse ses prévisions en matière de croissance et d'inflation pour prendre compte l'impact que la chute du pétrole aura sur l'investissement futur dans le secteur pétrolier et gazier au Canada. C'est une hypothèse que nous trouvons particulièrement attractive pour profiter potentiellement d'une accélération de la baisse du huard.

Dans les mois qui viennent donc, nous maintiendrons un biais fermement haussier sur l'USDCAD après avoir mis en place plusieurs stratégies d'achat de la paire durant la deuxième moitié de 2014. Notre dernière stratégie était en octobre, lorsque nous avons correctement prévu une accélération vers les 1,1770 CAD pour décembre / janvier. Maintenant que l'USDCAD franchit les 1,19 CAD, il nous semble probable de voir la paire poursuivre sa tendance en direction des 1,27/1,30 CAD plus tard cette année (vers le troisième trimestre).

Nous invitons les traders à continuer à rechercher des opportunités d'achat sur l'USDCAD pour viser cet objectif de cours dans les prochains mois. Pour l'instant, nous préconisons des placements à l'achat tant que le marché est au-dessus des 1,17 CAD pour le reste du mois. Mais même avec un retour en dessous de ce seuil, la tendance globale resterait favorable pour les acheteurs...

Image


Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr
Pour me contacter, écrivez à araymond@fxcm.fr
Suivez-moi sur Twitter : @AdrianRaymondFX


SOURCE ORIGINALE

_________________
DailyFX, l’équipe de recherche de FXCM
Email : recherche@dailyfx.fr
Tel : 0 800 90 95 44


Image

Image Image Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Jan 2015, 09:11 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2012, 15:16
Messages: 549
Localisation: Paris, France
EURUSD : La Cour de justice de l’UE rendra son verdict sur le programme OMT de la BCE ce matin

La Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) rendra son verdict sur le programme d'opérations monétaires sur titres (OMT) de la Banque centrale européenne (BCE) ce matin vers 9h30 CET, une semaine avant la prochaine réunion de l'institution monétaire de Francfort.

L'avocat général de la CJUE déterminera si oui ou non le programme OMT, annoncé en septembre 2012 mais jamais utilisé par la BCE, a dépassé ses limites vis-à-vis de la législation européenne. Alors que l'opinion de l'avocat général n'est pas contraignante, un verdict négatif pourrait rendre plus difficile la lutte contre le risque déflationniste en zone euro sachant que cela renforcerait l'opposition de l'Allemagne contre une politique de rachats de titres de dette. En effet, la Cour constitutionnelle allemande de Karlsruhe s'est prononcé sur le programme OMT l'année dernière et a déterminé qu'il outrepassait le mandat de la BCE compte tenu de sa nature plus économique que monétaire.

Les recommandations de la CJUE sont généralement suivies, mais donc il faudra voir comment la BCE réagit en cas d'une opinion négative sur le programme OMT ce matin. Les marchés financiers continuent à croire que la BCE lancera un programme d'assouplissement quantitatif (QE) avec des rachats de dettes souveraines dès la semaine prochaine. L'agence de notation Fitch a même déclaré hier que c'était une chose acquise.

Fondamentalement, toute information remettant en cause la capacité de la BCE de mener à bien sa politique monétaire—c'est-à-dire d'assurer la stabilité des prix—pourrait permettre à l'euro de rebondir sur le marché des changes. Pour l'instant, la paire EURUSD tient son support des 1,1760$ après l'avoir testé hier. Notez par contre que l'Euro Index, en surveillance depuis le début de la semaine, a cassé ses plus bas de mars 2013.

Image

Techniquement donc, il est possible que l'EURUSD amorce un nouveau rebond sur son support à 1,1760$, auquel cas la paire pourrait remonter vers les 1,1880$ dans les séances qui viennent. Si ce rebond, qui est déjà en cours, est avorté aujourd'hui par contre, nous rechercherons une cassure des 1,1760$ pour envisager une reprise de la baisse de la monnaie unique avant la réunion de la BCE le 22 janvier.

Image


Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr

SOURCE ORIGINALE

_________________
DailyFX, l’équipe de recherche de FXCM
Email : recherche@dailyfx.fr
Tel : 0 800 90 95 44


Image

Image Image Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Jan 2015, 12:43 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2012, 15:16
Messages: 549
Localisation: Paris, France
L'évolution de la paire AUDUSD depuis l'ouverture du marché des changes dimanche soir semble prendre la forme d'un drapeau baissier, configuration technique qui plaiderait en faveur d'une reprise de la baisse du dollar australien bientôt.

Dimanche soir, le cours de l'AUDUSD a enregistré de nouveaux plus bas de cinq ans et demi, et une validation du drapeau identifié sur notre graphique ci-dessous permettrait aux vendeurs de viser encore plus bas à l'approche de la fin du mois et en février.

Pour que cette configuration puisse être validée dans les prochaines heures / séances de trading, il faudrait que l'AUDUSD continue à s'échanger en dessous des 0,7975 USD cet après-midi.


Graphique 1 : L'AUDUSD s'échange au sein d'un drapeau
Image


Une sortie du drapeau et un retour en dessous des 0,79 USD laisserait anticiper de nouveaux plus bas sur le cours de l'AUDUSD. Certains traders auraient tendance à mettre à profit une telle configuration avec des stratégies de court terme sachant que le drapeau n'est évident qu'avec des unités de temps courtes. En effet, on ajuste généralement l'horizon de temps d'un placement en fonction de l'unité de temps du graphique à partir duquel on trade.

Il est toutefois intéressant de noter qu'une validation du drapeau suivie par une cassure des plus bas récents (0,7850 USD) pourrait permettre un signal de moyen terme sur l'AUDUSD. Dans nos prévisions boursières pour l'année 2015, nous avons souligné l'importance d'une conjugaison de niveaux de Fibonacci à 0,7927/47 USD. Notre graphique de long terme ci-dessous montre ces deux retracements de Fibonacci.

Comme indiqué dans nos prévisions, l'AUDUSD pourrait baisser jusqu'aux 0,70/71 USD en 2015 si la paire casse les 0,79 USD. Nous nous servirons du Disparity Index à 50 séances journalières afin de confirmer ces prévisions. Cet indicateur, qui calcule l'écart entre le cours du marché et sa moyenne mobile simple à 50 jours, redescend vers un support sur lequel il a rebondit en décembre.

Les traders souhaitant mettre à profit le drapeau de court terme sur l'AUDUSD pourraient soit chercher à vendre à proximité des 0,7960/70 USD soit attendre une validation de la configuration pour se placer. Un retour au-dessus des 0,7980 USD invaliderait le drapeau (sortie par le haut), mais cela n'impactera les prévisions baissières sur le long terme.

Nous assurerons un suivi régulier de l'AUDUSD aujourd'hui et dans les prochaines séances par le biais de notre forum interactif.


Image


Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr

SOURCE ORIGINALE

_________________
DailyFX, l’équipe de recherche de FXCM
Email : recherche@dailyfx.fr
Tel : 0 800 90 95 44


Image

Image Image Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Jan 2015, 10:52 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2012, 15:16
Messages: 549
Localisation: Paris, France
EURUSD : L’euro pourrait continuer à bénéficier du repli du dollar US avant le FOMC

Les perspectives de baisse sur le cours de l'EURUSD sont actuellement limitées compte tenu de la consolidation sur le dollar US à l'approche de l'annonce des taux d'intérêt de la Réserve fédérale (Fed) ce soir à 20h CET. Depuis le début de la semaine, la majorité des traders particuliers vend agressivement le rebond de l'euro, suggérant ainsi qu'un creux important a pris forme avec le gap d'essoufflement confirmé sur le marché lundi.

Le Speculative Sentiment Index (SSI) de FXCM donne actuellement un avis positif sur l'EURUSD compte tenu du basculement du sentiment des traders particuliers. Cependant, ce n'est pas la première fois que nous observons un tel phénomène sans que l'euro ne change de direction. Nous maintenons un biais fondamentalement baissier sur l'EURUSD, mais nous recommandons la prudence vu le risque haussier sur le marché en ce moment.


Image


Ce matin, le cours de l'EURUSD teste un support de court terme à 1,1330$. Un rebond sur ce seuil technique aujourd'hui laisserait envisager un retour vers les 1,1380$ d'ici ce soir. Ne comptez pourtant pas sur une direction claire sur le marché comme les opérateurs devraient opter pour la prudence à l'approche du FOMC ce soir.

SI l'EURUSD rebondit aujourd'hui, il se peut que la paire revienne au-dessus des 1,14$ pour aller chercher jusqu'aux 1,1450$ demain. Le sentiment des traders particuliers favorise ce scénario, mais il faut absolument confirmer cela avec l'annonce des taux de la Fed.

A la baisse, une cassure des 1,1330$ ne serait pas considérée comme un signal de trading, mais cela pourrait laisser anticiper un retour en dessous des 1,13$ plus tard cette semaine.


Image


Notre avis ce matin est neutre, et nous attendons le FOMC pour établir un biais plus précis sur le marché. Dans les heures qui viennent, nous surveillerons le Dow Jones-FXCM US Dollar Index pour mieux identifier la prochaine opportunité de trading sur l'EURUSD. L'USDOLLAR consolide actuellement en dessous de ses sommets de 2009 et pourrait revenir vers un support clé à 11.690/11.710 points. Techniquement parlant, un test réussi de cette zone pourrait permettre de mieux acheter le dollar US (vendre l'EURUSD) après le FOMC. Une cassure du support du dollar serait un signal de baisse sur le billet vert et laisserait envisager une prolongation du rebond de l'EURUSD au début de février.


Image

Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr

SOURCE ORIGINALE

_________________
DailyFX, l’équipe de recherche de FXCM
Email : recherche@dailyfx.fr
Tel : 0 800 90 95 44


Image

Image Image Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 29 Jan 2015, 12:09 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2012, 15:16
Messages: 549
Localisation: Paris, France
Dollar néo-zélandais : Nous anticipons une baisse jusqu’aux 0,65$ cet été

Le dollar néo-zélandais chute vers de nouveaux plus bas de quasiment quatre ans dans le sillage de la réunion monétaire de la Banque de réserve de Nouvelle-Zélande (RBNZ), et tous les facteurs que nous surveillons pour établir nos prévisions sur le NZDUSD suggèrent une forte baisse du kiwi dans les mois qui viennent.

Retour sur nos prévisions fondamentales pour le dollar néo-zélandais

Depuis février 2014, nous plaidons en faveur d'un grand cycle de dépréciation sur le taux de change du dollar néo-zélandais compte tenu de l'ajustement structurel dans l'économie chinoise, la baisse des prix des matières premières et les faibles perspectives d'inflation des prix à l'exportation. En septembre, nous avons réaffirmé ces prévisions et avons établi un objectif à 0,65/66$ pour le NZDUSD en 2015.

En plus de la chute des prix des produits laitiers l'année dernière, qui pèse sur les prix des exportations en Nouvelle-Zélande, la chute du prix du pétrole durant la deuxième moitié de 2014 a réduit considérablement les perspectives d'inflation pour le moyen terme. Le communiqué de presse publié après l'annonce sur les taux d'intérêt de la RBNZ hier soir a justement souligné ce fait.

Alors que la RBNZ a relevé son taux directeur de 100 points de base en 2014, nous pensons que la banque centrale néo-zélandaise risque de devoir réduire le coût d'emprunt en Nouvelle-Zélande si les perspectives d'inflation se dégradent davantage dans les mois qui viennent. Ne soyez donc pas surpris si la RBNZ abaisse son taux directeur de 25 points de base plus tard tout comme la Banque du Canada en janvier.

Les traders particuliers achètent le NZDUSD

Les traders particuliers sont majoritairement à l'achat du NZDUSD depuis août alors que la paire s'est mise à baisser après avoir atteint ses sommets de 2011 en juillet. D'après le Speculative Sentiment Index (SSI) de FXCM, le positionnement de ces traders suggère une poursuite de la tendance baissière du dollar néo-zélandais. Et avec la forte chute ces dernières séances, nous pensons que le sentiment acheteur chez les particuliers pourrait se renforcer dans les semaines qui viennent.

Speculative Sentiment Index - NZDUSD
Image


La chute du NZDUSD s'accélère après la cassure des plus bas de 2013

A partir du moment où le NZDUSD a cassé ses plus bas de 2013 et a accéléré à la baisse sous les 0,76$ la semaine dernière, un signal de trading s'est effectué sur le marché. Maintenant que le kiwi s'échange en dessous de ses plus bas de novembre 2011 (0,7575$), il est probable que la paire teste les 0,71$ en février. Les plus bas de 2011 se trouvent à 0,7108$, seuil qui avait été atteint suite au séisme à Christchurch et au tsunami à Fukushima à l'époque.

Sur le plus long terme, nous pensons que le taux de change du dollar néo-zélandais pourrait se déprécier jusqu'aux 0,65/66$ cet été. Nos objectifs intermédiaires s'établissent à 0,71$ et à 0,69$. Nous maintiendrons ces prévisions tant que le NZDUSD s'échange en dessous des 0,77$ durant le reste du premier trimestre.

Le NZDUSD chute après la cassure de ses plus bas de 2013
Image


Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr

SOURCE ORIGINALE

_________________
DailyFX, l’équipe de recherche de FXCM
Email : recherche@dailyfx.fr
Tel : 0 800 90 95 44


Image

Image Image Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Fév 2015, 16:06 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2012, 15:16
Messages: 549
Localisation: Paris, France
Comment le dollar US impacte la croissance américaine (et ce que cela veut dire pour les traders)

La première estimation du Produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis pour le quatrième trimestre de 2014 est ressortie inférieure aux attentes à 2,6 % alors que le consensus des économistes s'était tablé sur une croissance annualisée de 3,0 %.

A première vue, le ralentissement de la croissance américaine à la fin de 2014 paraît inquiétant compte tenu de la faiblesse générale observée dans l'économie mondiale l'année dernière. En effet, le renforcement économique aux Etats-Unis est assez particulier dans la mesure où la zone euro, le Japon et la Chine font face à des ajustements structuraux qui limitent pour l'instant le potentiel de croissance dans ces régions.
En regardant les différents composants du PIB, deux choses sautent aux yeux :

1. La consommation privée a augmenté de 4,6 % au T4, soit à son rythme le plus important depuis le T1 2006.

2. Les exportations ont progressé de 2,8 % (contre +4,5 % au T3) alors que les importations ont grimpé de 8,9 % (contre seulement +0,9 % au T3).


Image
Source : BEA


Il est clair que l'appréciation rapide du dollar US a impacté négativement la croissance du PIB durant le quatrième trimestre. Du fait de la normalisation graduelle de la politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed), les Etats-Unis sont en train d'importer une partie de la désinflation/déflation des prix en provenance d'Europe et d'Asie. C'est justement le principal résultat d'une guerre des monnaies avec la Fed étant l'une des seules banques centrales à démontrer une volonté de relever ses taux d'intérêt.

La hausse du billet vert pourrait continuer à pénaliser la balance commerciale US, mais nous ne devons pas forcément nous inquiéter d'un net ralentissement de la croissance américaine. Deux choses peuvent continuer à soutenir la première économie mondiale, et ce pour lui permettre de maintenir un rythme de croissance relativement robuste en 2015.

1. La confiance des ménages américains grimpe fortement depuis l'été dernier et pourrait continuer à monter en l'absence de choc exogène sur l'économie ou de krach sur les marchés financiers. Sachant que la consommation privée représente environ 70 % de la demande intérieure, une période prolongée durant laquelle le sentiment des consommateurs reste solide devrait favoriser une croissance au-dessus de 2 % dans les prochains mois.

La confiance des ménages US devrait continuer à soutenir la consommation privée
Image


2. L'appréciation du dollar US rend les matières premières (métaux industriels, matières agricoles, énergie) de moins en moins chères aux Etats-Unis. La chute du pétrole est certainement une manne économique pour les ménages, mais les prix bas des métaux industriels comme le cuivre, l'argent et le plomb aideront le secteur de la construction et le marché immobilier. Notez par contre que le secteur pétrolier sera pénalisé par la baisse du pétrole, ce qui est évident. Mais si le prix du pétrole devait rebondir un peu, ceci pourrait limiter la casse et donner un peu plus de marge aux compagnies pétrolières.

Les prix des matières premières reculent vers de nouveaux plus bas pluriannuels
Image
Source : TradingView


Qu'est-ce que ceci veut dire pour les marchés ?

La robustesse de la demande intérieure aux Etats-Unis aide à prévoir une croissance économique solide pour les mois qui viennent. Toutes choses égales par ailleurs, cela pourrait pousser la Fed à annoncer une première hausse de ses taux d'intérêt cette année, même s'il n'y a pas de raison de s'inquiéter de l'inflation. Face aux autres banques centrales des pays développés, qui ont pour la plupart des politiques monétaires accommodantes, la guerre actuelle des monnaies favoriserait une poursuite de l'appréciation du billet vert sur le marché des changes en 2015.

A l'heure actuelle, le Dow Jones-FXCM US Dollar Index (USDOLLAR) évolue juste en dessous de ses sommets de 2009. Alors qu'il est possible que le dollar fasse une pause sous cette résistance en février, un éventuel dépassement nous semble probable compte tenu des fondamentaux actuels. D'ailleurs, un choc baissier provenant d'Europe ou d'Asie pourrait aider à renforcer les perspectives pour le billet vert vu sa qualité en tant qu'actif refuge.

Les traders doivent alors être conscients du risque de correction sur le dollar US au début de ce nouveau mois. Mais si les statistiques macroéconomiques attendues cette semaine (ISM manufacturier, NFPs) sont solides, ce risque pourrait être écarté en cas d'un breakout haussier du dollar.

Le DJ-FXCM US Dollar Index teste ses sommets de 2009
Image
Graphique préparé par Adrian Raymond via Marketscope 2.0


Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr

SOURCE ORIGINALE

_________________
DailyFX, l’équipe de recherche de FXCM
Email : recherche@dailyfx.fr
Tel : 0 800 90 95 44


Image

Image Image Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Fév 2015, 11:17 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2012, 15:16
Messages: 549
Localisation: Paris, France
EURUSD : Les traders particuliers vendent l’euro sous sa MVA20 journalière


Les dernières statistiques décevantes aux Etats-Unis ont permis à l'euro de rebondir face au dollar américain depuis vendredi alors que la majorité des traders particuliers vend la paire EURUSD. Avec la progression jusqu'aux 1,153$ mardi, le nombre de positions vendeuses sur le marché a augmenté de 9,5 % selon les données fournies par notre Speculative Sentiment Index.

Voici le dernier rapport du SSI, qui indique qu'il y a actuellement un potentiel haussier sur l'euro :

Le ratio de positions achat/vente sur l'EUR/USD s’est établi à -2,06 soit 33 % des traders qui sont à l'achat. Hier, le ratio était de -1,81, et les positions ouvertes des traders particuliers étaient de 36 % à l'achat. Les positions à l'achat ont diminué de 4,0 % par rapport à lundi et sont de 0,8 % % en dessus des niveaux de la semaine dernière. Les positions à la vente ont augmenté de 9,5 % par rapport à lundi et sont de 16,9 % au-dessus des niveaux de la semaine dernière. L’exposition des clients FXCM (open interest) a progressé de 4,7 % par rapport à lundi et se situe de 7,3 % au-dessus de la moyenne mensuelle. La combinaison du sentiment des traders et de l'évolution du SSI justifie un biais bullish sur l'EURUSD.


Speculative Sentiment Index (SSI) - EURUSD
Image


Le positionnement des traders particuliers favorise un biais haussier, mais il faut dire que le cours de l'EURUSD commence à se replier en dessous de sa moyenne mobile simple à 20 jours ce matin (1,1514$). Hier, un signal haussier a été donné lors du dépassement des 1,1360/80$, ce qui a permis justement de profiter d'une accélération jusqu'à la MVA20. Il n'est pas sûr que le marché puisse dépasser cette résistance aujourd'hui sachant que les traders opteraient pour la prudence avant la publication des NFPs ce vendredi. Néanmoins, il faudra scruter l'enquête ADP de l'emploi à 14h15 CET ainsi que l'indice ISM non-manufacturier à 16h afin de voir si l'EURUSD arrive à rester au-dessus des 1,14$ aujourd'hui.

Image


Le fait que le Dow Jones-FXCM US Dollar (USDOLLAR) évolue actuellement dans un range entre les 11.750 et les 11.860 points suggère que le potentiel de hausse sur l'EURUSD restera limité tant que le billet vert conserve son support. Alors que le dollar pourrait éventuellement casser sa ligne de tendance haussière pour confirmer un retournement sous ses sommets de 2009, nous pensons que cela n'arrivera probablement pas avant vendredi.

Conclusion : Le SSI et le dépassement des 1,1360$ permet d'établir un biais globalement haussier, mais les perspectives pour l'EURUSD aujourd'hui sont plutôt incertaines. Il se peut que le marché évolue sans tendance claire durant les prochaines heures de trading. Mais si les 1,1530$ sont cassés suite aux prochaines statistiques américaines, nous anticiperons une poursuite du rebond de l'euro en direction des 1,1650$. Un retour en dessous des 1,1360$ invaliderait le signal haussier donné mardi.

Image


Par Adrian Raymond, analyste de marché pour DailyFX.fr
Suivez-moi sur Twitter : @AdrianRaymondFX



SOURCE ORIGINALE

_________________
DailyFX, l’équipe de recherche de FXCM
Email : recherche@dailyfx.fr
Tel : 0 800 90 95 44


Image

Image Image Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Fév 2015, 11:02 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2012, 15:16
Messages: 549
Localisation: Paris, France
EURUSD : Un potentiel haussier à confirmer avec les NFPs

Nous voyons actuellement un potentiel haussier sur la paire EURUSD, mais le rapport sur l'emploi non-agricole (NFPs) aux Etats-Unis cet après-midi doit confirmer les perspectives haussières pour l'euro.

Le consensus prévisionnel s'attend à 230.000 créations d'emplois sur le marché du travail américain en janvier avec un taux de chômage inchangé à 5,6 %. Comme le dollar US continue de bénéficier des anticipations d'un relèvement des taux d'intérêt de la Réserve fédérale (Fed) en 2015, il semble raisonnable de s'attendre à ce que le billet vert soit recherché si les NFPs sont solides en janvier.

Scénarii sur l'EURUSD en fonction des NFPs

Pour guider les traders de l'EURUSD aujourd'hui, voici nos anticipations vis-à-vis de la réaction du dollar US avec les NFPs :

1. NFPs supérieurs à 230.000 : bullish pour le dollar américain avec une reprise possible de la baisse de l'EURUSD sous les 1,15$.

2. NFPs entre 200.000 et 230.000 créations d'emploi : globalement bullish pour le dollar US sur le moyen terme, mais le billet vert pourrait se trouver sous pression sur le très court terme. L'EURUSD pourrait rester neutre entre les 1,14$ et les 1,15$ avant le week-end.

3. NFPs inférieurs à 200.000 : potentiellement baissier sur le dollar US avec une cassure possible des 1,1530$ sur le cours de l'EURUSD.

Non-Farm Payrolls (NFPs) aux USA - 6 février 2015
Image


Le positionnement des traders particuliers suggère un potentiel de hausse sur l'EURUSD

Selon notre Speculative Sentiment Index, la majorité des traders particuliers continue à vendre agressivement les rebonds de l'euro. Le même phénomène est observé sur la livre sterling depuis la décision des taux de la Banque d'Angleterre jeudi. Cette situation indique un potentiel haussier sur l'EURUSD ainsi que sur le GBPUSD, et une cassure baissière du dollar américain devrait renforcer les perspectives de hausse pour la monnaie unique et son homologue britannique sur le court terme.

Voici le dernier rapport du SSI, qui indique qu'il y a actuellement un potentiel haussier sur l'euro :

Le ratio de positions achat/vente sur l'EUR/USD s’est établi à -1.96 soit 34% des traders qui sont à l'achat. Mercredi, le ratio était de -1.95, et les positions ouvertes des traders particuliers étaient de 34% à l'achat. Les positions à l'achat ont diminué de 4,5% par rapport à mercredi et sont de 3,6% en dessus des niveaux de la semaine dernière. Les positions à la vente ont diminué de 3,9% par rapport à mercredi et sont de 2,0% en dessus des niveaux de la semaine dernière. L’exposition des clients FXCM (open interest) a baissé de 4,1% par rapport à mercredi et se situe de 9,4% en dessus de la moyenne mensuelle. La combinaison du sentiment des traders et de l'évolution du SSI justifie un biais bullish sur l'EURUSD.


Speculative Sentiment Index (SSI) - EURUSD

Image



Analyse technique de l'EURUSD avant les NFPs

L'EURUSD s'échange actuellement dans un range entre les 1,13$ et les 1,1530$. Le rebond du cours observé jeudi est actuellement bloqué par sa moyenne mobile simple à 20 jours (MVA20), qui se trouve à 1,1474$. Un dépassement de cette moyenne mobile cet après-midi pourrait permettre à l'euro de casser sa résistance à 1,1530$. Vu le positionnement des traders particuliers, nous nous attendrions à ce qu'il y ait de plus en plus de vendeurs sur le marché avec un dépassement des 1,1530$. Ce sont des conditions favorables à une accélération haussière pour confirmer un signal d'achat avec un objectif à 1,1640$.

En ce qui concerne le scénario baissier (l'EURUSD repart à la baisse en dessous de sa MVA20), il faut noter que le Dow Jones-FXCM US Dollar Index (USDOLLAR) teste un support clé à 11.745 points. Tant que ce seuil est intact cet après-midi, les perspectives de hausse sur l'EURUSD resteront limitées. Une tenue du support du dollar favoriserait alors un biais baissier avec une stratégie de vente pour profiter du range actuel.

Image

Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr
Suivez-moi sur Twitter : @AdrianRaymondFX


SOURCE ORIGINALE

_________________
DailyFX, l’équipe de recherche de FXCM
Email : recherche@dailyfx.fr
Tel : 0 800 90 95 44


Image

Image Image Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Fév 2015, 11:34 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2012, 15:16
Messages: 549
Localisation: Paris, France
USD/JPY : Un cycle haussier en vagues d’Elliott

(DailyFX.fr) - Le surprenant et solide rapport sur l'emploi (rapport NFP) aux Etats-Unis au titre du mois de janvier permet l'entretien de la dynamique haussière de fond du Dollar US.

Le Yen japonais (JPY) s'est stabilisé depuis le début de l'année, mais la monnaie nippone devrait rester sur un niveau durablement bas, notamment depuis l'extension du programme QQE de la Banque Centrale du Japon (BoJ) à l'automne dernier.

En partant de cette anticipation fondamentale, il me semble donc que la paire de devises USD/JPY reste le meilleur véhicule pour investir sur la force du Dollar US et la faiblesse du JPY.
C'est l'analyse technique de la paire de devises USD/JPY qui me semble très convaincante depuis l'été dernier pour le mouvement de fond haussier et depuis deux mois pour la dynamique à court terme.

USD/JPY : Une tendance de fond bien lue par le cycle en vagues d'Elliott

1. Une vague 1 qui a débuté depuis le niveau des 100 JPY
2. Une vague 2 de consolidation de faible amplitude relative
3. Une vague 3 impulsive, avec un gap haussier de rupture, la plus ample des trois vagues d'impulsion
4. Une vague 4 classique de consolidation qui prend la forme chartiste d'un triangle rectangle.
5. J'anticipe le démarrage de la vague 5 à la cassure haussière des 119.25 jpy, pour viser les sommets de 2014 et 125 jpy cette année.

Image


USD/JPY - Graphique intraday H4 :

Le support technique à 118.30 jpy me semble opportun pour mettre en place une vue de marché haussière.

L'analyse technique invite cependant à attendre une cassure haussière des 119.25 jpy pour déclencher la stratégie de trading.

Image


Par Vincent Ganne, AnalysteTechnique pour DailyFX.fr

SOURCE ORIGINALE

_________________
DailyFX, l’équipe de recherche de FXCM
Email : recherche@dailyfx.fr
Tel : 0 800 90 95 44


Image

Image Image Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Fév 2015, 12:14 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2012, 15:16
Messages: 549
Localisation: Paris, France
USDSEK : La Banque de Suède (Riksbank) baisse ses taux et lance un programme de rachat d’actifs

La Banque de Suède (Riksbank) a surpris les marchés ce matin en annonçant une nouvelle baisse de son taux directeur, qui se situe désormais à -0,10 %, ainsi que le lancement d'un programme d'assouplissement quantitatif à l'image de celui qui débutera en zone euro le mois prochain.

Voici les détails de la réunion de la Riksbank ce matin :

  • Le taux directeur (repo) passe de 0,0 % à -0,10 %. Une baisse des taux avait été anticipée par 6 des 18 économistes interrogés par Bloomberg.
  • La banque centrale s'engage à racheter pour 10 milliards de couronnes suédoises (1,062 milliards d'euros) des obligations d'Etat d'échéances d'un à cinq ans.

Dans son communiqué de presse, la Riksbank souligne les raisons pour lesquelles elle a assouplit agressivement sa politique monétaire après avoir adopté une politique à taux zéro en octobre :

  1. Le risque d'une croissance mondiale moins dynamique qu'anticipée a augmenté depuis décembre. La Grèce contribue aux incertitudes sur l'état de l'économie européenne.
  2. La chute du prix du pétrole continuera à peser sur l'inflation en Suède même si la dépréciation rapide de la couronne suédoise (SEK) impactera positivement la croissance des prix à la consommation.
  3. La croissance du Produit intérieur brut (PIB) devrait s'accélérer grâce à la baisse du pétrole, à la dépréciation de la couronne suédoise (SEK) et au taux repo historiquement bas.
  4. Le taux repo devrait rester à -0,10 % jusqu'à ce que l'inflation sous-jacente (CPIF) remonte vers les 2 % (objectif de la Riksbank).
  5. La Riksbank reste prête à assouplir davantage sa politique monétaire "même entre deux réunions de politique monétaire régulières, si nécessaire".

La Riksbank a également présenté ses prévisions en matière d'inflation, de croissance et de chômage pour cette année ainsi que pour 2016 et 2017. Notez qu'elle révise à la baisse ses prévisions d'inflation pour 2015 après celles établies en décembre mais est plus optimiste pour les deux prochaines années.

Image


Notre interprétation à la décision des taux de la Riksbank

Le choix de laisser la porte ouverte à une nouvelle baisse des taux ou expansion de son QE de manière urgente nous indique que la Riksbank s'inquiète clairement de sa capacité de contrôler l'évolution des prix en Suède cette année. De ce fait, nous ne serons pas surpris de voir la banque centrale annoncer une nouvelle baisse de son taux repo avant juillet si l'inflation sous-jacente retombe en dessous des 0,3 % durant la première moitié de 2015.

Image


Perspectives pour la couronne suédoise

En octobre, nous avons plaidé en faveur d'une dépréciation continue de la couronne suédoise du fait de la dégradation probable des perspectives d'inflation en Suède. Nous avions établi un objectif de cours à 8,00 SEK pour la paire USDSEK, mais nous avons révisé à la hausse nos prévisions pour viser les 8,47 SEK durant le premier trimestre. Cette cible vient d'être atteinte avec l'annonce de la Riksbank ce matin.

Les perspectives pour l'USDSEK restent fermement haussières du fait des trajectoires divergentes des prévisions de taux entre la Suède et les Etats-Unis. Mais le marché nous semble suracheté actuellement avec le RSI hebdomadaire à 88,9. Il se peut que l'USDSEK subisse des prises de bénéfices sur le court terme avant qu'une poursuite de sa tendance haussière ne soit possible.

Si les tensions sur le SEK perdurent, nous établirons des objectifs à 8,73 SEK pour le deuxième trimestre et à 9,00 SEK pour cet été.

Image

Pour trader l'USDSEK, notez que la paire est soutenue par des moyennes mobiles qui permettent pour l'instant d'acheter des replis. Comme le marché teste actuellement une résistance hebdomadaire à 8,47 SEK, il y a un risque de voir l'USDSEK retomber en dessous de ces moyennes mobiles si le dollar US amorce une période de consolidation ce printemps. Notre biais est globalement haussier au-dessus des 8,00 SEK comme il s'agit du prochain seuil hebdomadaire (support).

Image


Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr
Suivez-moi sur Twitter : @AdrianRaymondFX


SOURCE ORIGINALE

_________________
DailyFX, l’équipe de recherche de FXCM
Email : recherche@dailyfx.fr
Tel : 0 800 90 95 44


Image

Image Image Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Fév 2015, 10:28 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2012, 15:16
Messages: 549
Localisation: Paris, France
EURUSD : MVA20 journalière en soutien avant le sommet de l’Eurogroupe


Le cours de la paire euro-dollar (EURUSD) continue à s'échanger au-dessus de sa moyenne mobile simple à 20 jours (MVA20), qui a fait office de support vendredi. Cette moyenne mobile se trouve désormais à 1,1359$ alors qu'elle se situait à 1,1378$ vendredi matin.

La semaine dernière, nous avons évoqué un scénario haussier avec un retour possible vers les 1,15$ au début de cette semaine. Il est toujours possible que l'euro grimpe davantage sur le court terme, et cette hypothèse est actuellement soutenue par l'action récente des prix (dépassement de la MVA20) ainsi que par le sentiment des traders particuliers sur le marché. D'après notre Speculative Sentiment Index (SSI), 34 % des clients particuliers chez FXCM sont à la vente sur l'EURUSD.

Au niveau des fondamentaux par contre, nous sommes toujours en attente d'informations concrètes concernant le dossier grec, qui sera étudié lors du nouveau sommet de l'Eurogroupe à Bruxelles aujourd'hui. Ce week-end, le ministre grec des Finances, Yanis Varoufakis, s'est déclaré optimiste sur un accord entre Athènes et ses homologues européens. Mais les créanciers internationaux dont l'Allemagne continuent à exiger que la Grèce poursuive son programme actuel d'aide financière alors que le nouveau gouvernement grec veut négocier un nouveau plan d'aide. La Grèce reste le pays le plus endetté de la zone euro avec une dette publique qui s'élève à plus de 320 milliards d'euros, soit environ 176 % du Produit intérieur brut (PIB). Une grande partie de cette dette a été contractée dans le cadre des différents plans d'aide négociés avec la Troïka (Union européenne, Banque centrale européenne, Fonds monétaire international) en 2010 et 2012.

Nous ne serons pas surpris si aucun accord n'est trouvé à l'issue de la réunion des ministres européens des Finances (Eurogroupe) aujourd'hui. Comme dans le passé, les négociations pourraient continuer jusqu'à la veille de la date butoir, qui est le 1 mars vu que l'actuel programme d'aide prend fin le 28 février. Les incertitudes en zone euro resteront probablement présentes toute cette semaine, et les opérateurs vont rester focalisés sur les discours des officiels européens afin de mieux anticiper les modalités d'un éventuel accord entre la Grèce et la Troïka.

En plus de la Grèce, il y aura pas mal de publications macroéconomiques à scruter dans les prochaines séances. Nous pensons que les marchés ignoreront la plupart des statistiques, comme l'indicateur ZEW en Allemagne mardi, car ils resteront focalisés sur la Grèce. Mais ils devraient s'intéresser fortement à la publication du procès-verbal du FOMC (réunion du 27-28 janvier) le 17 février ainsi qu'à celui de la Banque centrale européenne le 19 février (premier compte rendu dans l'histoire de la BCE).

Sur le plan technique, l'EURUSD poursuit une consolidation latérale qui semble prendre la forme d'un range entre les 1,126$ et les 1,15$. Tant que la paire reste au-dessus des 1,135$ cette semaine, il serait alors possible que l'euro remonte vers sa prochaine résistance avec la MVA20 journalière en soutien. A contrario, un retour en dessous des 1,135$ laisserait envisager une baisse jusqu'aux 1,126$. Bien entendu, à la hausse comme à la baisse l'EURUSD restera dans une zone d'indécision tant qu'il s'échange entre les 1,126$ et les 1,15$. Pour le moment, notre biais est plutôt haussier compte tenu de l'action récente des prix et du positionnement des traders particuliers.


Image

Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr
Suivez-moi sur Twitter : @AdrianRaymondFX



ORIGINAL SOURCE

_________________
DailyFX, l’équipe de recherche de FXCM
Email : recherche@dailyfx.fr
Tel : 0 800 90 95 44


Image

Image Image Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 18 Fév 2015, 10:50 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2012, 15:16
Messages: 549
Localisation: Paris, France
Métaux précieux : L’once d’or pourrait tomber sur les 1.000$ dans les mois qui viennent

(DailyFX.fr) - L'ampleur de la baisse de l'once d'or (XAUUSD) en février indique qu'un sommet important a été établi à 1.307$ en janvier, et le métal jaune risque de chuter jusqu'aux 1.000$ plus tard cette année si les pressions baissières demeurent.

En septembre, nous avons évoqué cinq raisons fondamentales et techniques pour lequelles l'or pouvait continuer à perdre du terrain sur le long terme. Le renforcement de l'économie américaine et la normalisation graduelle de la politique monétaire de la Réserve fédérale, qui s'effectue sous forme d'une sorte de "resserrement quantitatif" avec ses opérations supplémentaires (reverse repos et la Term Deposit Facility) continuent à alimenter l'appréciation du dollar américain.

Dans nos prévisions pour 2015, nous avons justement expliqué pourquoi ce resserrement monétaire devait peser sur l'once d'or. Alors que le métal jaune a commencé l'année en bonne forme, la faiblesse de l'or depuis la mi-janvier suggère que le marché risque de poursuivre sa tendance baissière dans les mois qui viennent.

La demande pour l'or reste faible, et le marché est toujours excédentaire

D'après le Conseil mondial de l'or (CMO), la demande globale pour l'or s'est élevée à 3.923,7 tonnes en 2014 contre 4.087,5 tonnes en 2013. Alors que la demande des barres et pièces d'or a rebondi, celle des fonds ETF a continué à reculer pour sa troisième année consécutive. Le fléchissement de la demande de ces fonds à la fin de 2012 a justement marqué le retournement baissier de l'or.

Image
Source : CMO


La demande des fonds ETF a encore diminué l'année dernière, mais à un rythme bien inférieur qu'en 2013. Sachant que la demande de l'industrie joaillière et des banques centrales reste robuste (les achats des banques centrales a atteint un pic de presque 50 ans en 2014), on pourrait espérer un nouveau cycle haussier sur l'or le jour où les investisseurs reviennent massivement à l'achat sur le métal jaune. Pour l'instant, aucune information concrète ne permet d'anticiper un tel changement du sentiment des investisseurs, et il est probable que le marché de l'or reste en situation excédentaire en 2015 comme la production primaire des mines a atteint un niveau historique l'année dernière. Le CMO s'attend toutefois à ce que cette production stagne dans les prochains mois.

Image


L'analyse technique indique également une baisse durable de l'or

Tous les facteurs que nous étudions pour établir nos prévisions sur l'or plaident toujours en faveur d'une baisse des prix cette année. Il est vrai que la tendance du XAUUSD est plutôt plate depuis le troisième trimestre de 2013, et toutes les incurions en dessous des 1.200$ ont été suivies par des rebonds conséquents. Certains traders pensent que cette nouvelle baisse sera encore limitée dans le temps, et ils recherchent activement des signes de stabilisation sur le marché pour se placer à nouveau à l'achat. D'après nos analyses techniques par contre, il se peut que cette phase de baisse perdure plus longtemps que ces traders n'anticipent.

Sur un graphique hebdomadaire à échelle logarithmique, nous remarquons que le rebond du XAUUSD en décembre a été stoppé par une ligne de tendance qui a cassé en septembre. L'action des prix depuis le test des 1.307$ laisse penser que le marché pourrait inscrire de nouveaux plus bas pluriannuels dans les prochains mois. Si cela arrive, nous nous attendrons à ce que l'or chute jusqu'à la zone des 1.000/30$ comme il s'agit du prochain support horizontal que nous identifions sur notre graphique.

Image

Pour appuyer cette hypothèse baissière, l'évolution du XAUUSD depuis novembre semble prendre la forme d'une figure d'élargissement comme le graphique journalier ci-dessous le montre. Il s'agit d'une configuration de continuation de la tendance, une sortie de ce biseau d'élargissement étant un signal de baisse d'après l'analyse chartiste. Une baisse en dessous des 1.200$ confirmerait cette configuration et laisserait envisager au moins un retour vers les 1.170$ en mars. Sous ce dernier niveau, il deviendrait de plus en plus probable que le XAUUSD poursuive sa baisse sur le moyen terme.

Comme il s'agit de prévisions de moyen / long terme, nous nous tâcherons de faire des mises-à-jour régulières sur l'or afin que nos lecteurs puissent mieux connaître notre sentiment sur le marché. Nous réservons le droit de modifier notre sentiment sur le court terme en fonction de l'action des prix, mais tant que les rebonds du XAUUSD restent limités, nous maintiendrons nos prévisions baissières pour viser les 1.000$ cette année.

Image

Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr
Suivez-moi sur Twitter : @AdrianRaymondFX



SOURCE ORIGINALE

_________________
DailyFX, l’équipe de recherche de FXCM
Email : recherche@dailyfx.fr
Tel : 0 800 90 95 44


Image

Image Image Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Fév 2015, 14:59 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2012, 15:16
Messages: 549
Localisation: Paris, France
Breakout majeur anticipé sur la livre sterling, potentiel explosif sur le GBPNZD

Les dernières annonces de la Banque d'Angleterre augmentent la chance d'une appréciation continue de la livre sterling (GBP) dans les prochains mois étant donné que les investisseurs se remettent à spéculer sur une éventuelle hausse des taux en Grande-Bretagne.

Dans son rapport trimestre sur l'inflation publié au début du mois, la BoE indique que les prix à la consommation pourraient reculer temporairement cette année, mais cette déflation sera jugée acceptable comme cela soutiendra la progression des salaires réels et la consommation des ménages.

Les prévisions de croissance de la BoE restent fermes, et l'accélération de l'activité économique anticipée pour 2016 pousse les opérateurs de marché à revoir leurs stratégies sur la livre sterling en 2015. La monnaie britannique s'est trouvée sous pression durant la deuxième moitié de 2014 puisque les marchés financiers s'étaient trompés sur leurs prévisions d'un relèvement des taux d'intérêt. Alors que la BoE devrait laisser son taux directeur inchangé à 0,50% cette année, les dernières déclarations des responsables de la banque centrale renforcent les perspectives d'un resserrement monétaire en 2016.
Kristin Forbes, membre du comité monétaire de la BoE, a justement plaidé en faveur d'une hausse des taux ce matin en citant les risques présents sur les marchés financiers avec des taux historiquement bas au Royaume-Uni. Forbes a également déclaré que l'inflation domestique, mesurée par la croissance de l'indice des prix à la consommation, ne restera basse si les taux d'intérêt le sont aussi.

Tandis que la livre sterling n'est pas encore assez forte pour contrer l'appréciation du dollar américain, acheter la monnaie britannique contre des devises moins fortes est une stratégie de plus en plus attractive sur le marché des changes. Il est évident que les devises les plus baissières (et donc celles qui sont vendues plus facilement) sont celles dont les banques centrales assouplissent leurs politiques monétaires. Les paires GBPJPY, EURGBP, GBPAUD et GBPCAD sont ainsi des candidats plausibles pour acheter la livre sterling sur le long terme.

Les traders qui ne sont pas déjà entrés sur ces paires de devises pourraient avoir l'impression d'avoir manqué le train comme les tendances sont bien ancrées depuis longtemps. Ceci dit, nous pensons qu'il y a beaucoup plus de marge à la hausse pour la livre sterling contre les dollars des matières premières (AUD, CAD, NZD) sur le long terme. Notre stratégie d'achat du GBPCAD est justement l'une de nos favorites cette année, et nous anticipons un test des 2,00 CAD pour le deuxième trimestre sachant que cette paire casse sa résistance des 1,92/93 CAD en février.

Graphique 1 : Le GBPCAD devrait continuer à grimper en direction des 2,00 CAD
Image


Nous avons identifié une dernière paire qui pourrait permettre de profiter du potentiel explosif sur la livre sterling en 2015 : le GBPNZD. Cette paire évolue sans tendance claire depuis le T2 2013 vu que la Banque de réserve de Nouvelle-Zélande (RBNZ) a relevé son taux directeur de 100 points de base en 2014. Notez que ce resserrement monétaire n'a jamais entraîné le démarrage d'une tendance baissière sur le marché l'année dernière.

Comme nous voyons un potentiel d'appréciation de la livre sterling sur le long terme, nous invitons les traders à surveiller le GBPNZD pour un signal d'achat avec un dépassement des 2,10 NZD. Le "Pound Index" pourrait valider ce signal s'il arrive à dépasser ses sommets de 2009 dans les séances qui viennent.

Graphique 2 : Le GBPNZD pourrait rallier fortement si les 2,10 NZD sont franchis
Image

Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr
Suivez-moi sur Twitter : @AdrianRaymondFX


SOURCE ORIGINALE

_________________
DailyFX, l’équipe de recherche de FXCM
Email : recherche@dailyfx.fr
Tel : 0 800 90 95 44


Image

Image Image Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Fév 2015, 18:14 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2012, 15:16
Messages: 549
Localisation: Paris, France
AUDUSD : Sortie de range, mais retournement toujours à confirmer


(DailyFX.fr) - Le dollar australien est l'une des devises qui performe le mieux sur les dernières 24 heures, et l'évolution de la paire AUDUSD suggère le début d'un changement de tendance à l'approche de la fin du mois.

Alors que le Dow Jones-FXCM US Dollar Index s'échange toujours au sein d'un range de trading, le dollar australien est parvenu à franchir la résistance du sien durant la séance asiatique cette nuit. Ce sont les chiffres du secteur manufacturier chinois qui ont permis ce breakout, le PMI manufacturier calculé par la banque HSBC étant ressorti à 50,1 contre les prévisions à 49,6 pour le mois de février. Il s'agit de la première expansion de l'activité manufacturière chinoise depuis octobre, et cela a jusqu'ici favorisé un renforcement de l'aussie du fait des liens commerciaux étroits entre la Chine et l'Australie.

Après la baisse des taux d'intérêt par la Banque de réserve d'Australie (RBA) le février, on observe une stabilisation de la monnaie australienne depuis trois semaines. Le fait que l'AUDUSD n'ait jamais inscrit de nouveaux plus bas annuels suite à la dernière réunion de la RBA indique l'établissement potentiel d'un creux majeur en février. La paire s'échange actuellement à proximité de ses plus hauts du mois après avoir dépassé les 0,786$ cette nuit.


La majorité des traders particuliers est à la vente sur l'AUDUSD

D'après notre Speculative Sentiment Index (SSI), 58 % des traders particuliers sur les plateformes de FXCM sont actuellement à la vente sur la paire AUDUSD. Voici les informations publiées dans notre dernier rapport du SSI sur DailyFX Plus :

Le ratio de positions Achat/Vente sur l'AUD/USD s’est établi à -1,40 soit 42 % des traders qui sont à l'achat. Hier, le ratio était de 1,12, et les positions ouvertes des traders particuliers étaient de 53 % à l'achat. Les positions à l'achat ont diminué de 3,9 % par rapport à hier et sont de 5,3 % en dessus des niveaux de la semaine dernière. Les positions à la vente ont augmenté de 51,8 % par rapport à hier et sont de 24,2 % au-dessus des niveaux de la semaine dernière. L’exposition des clients FXCM (open interest) a progressé de 22,3 % par rapport à hier et se situe 23,9 % au-dessus de la moyenne mensuelle. La combination du sentiment des traders particuliers et l'évolution récente de l'AUDUSD indique des perspectives haussières pour le dollar australien.

Image


L'AUDUSD doit toujours confirmer son retournement

Un changement de la psychologie des traders est peut-être en cours sur le dollar australien, et cela pourrait permettre à l'aussie de regagner du terrain contre son homologue américain dans les séances qui viennent. Pour l'instant, il faut remarquer que l'AUDUSD s'échange toujours en dessous d'une ligne de tendance baissière à 0,792$. Nous aimerions voir un dépassement de cette résistance avant la fin de la semaine pour prévoir une progression jusqu'aux 0,803$. Il s'agit de la première résistance horizontale, et donc d'un objectif raisonnable pour les acheteurs.

Notez qu'une poursuite de la hausse de l'AUDUSD dépendrait d'un retournement baissier du dollar américain. Nous vous invitons à surveiller l'évolution du Dow Jones-FXCM US Dollar Index pour confirmer le potentiel de hausse sur le cours de l'AUDUSD. Si l'USDOLLAR finit par amorcer un retournement baissier avant la fin de la semaine, les perspectives pour le dollar australien se renforceraient durant les premières semaines de mars.

Un biais globalement bullish peut donc etre établi sur l'AUDUSD en ce moment, mais les perspectives resteront incertaines tant que les 0,792$ ne sont pas franchis. En cas d'un retour en dessous des 0,78$, ces perspectives deviendraient à nouveau baissières.

Image

Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr
Suivez-moi sur Twitter : @AdrianRaymondFX



SOURCE ORIGINALE

_________________
DailyFX, l’équipe de recherche de FXCM
Email : recherche@dailyfx.fr
Tel : 0 800 90 95 44


Image

Image Image Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Mar 2015, 08:53 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2012, 15:16
Messages: 549
Localisation: Paris, France
EURUSD : Le sentiment des traders est-il excessivement baissier ?

L'euro a perdu plus de quatre figures contre le dollar américain depuis lundi, et les cours de l'EURUSD ont furtivement glissé en dessous des 1,05$ ce matin. Alors que la parité est évoquée de plus en plus, il se peut que le sentiment des traders atteigne un niveau extrême et qu'un rebond se mette en place dans les prochaines heures de trading.

Le delta global des traders particuliers chez FXCM était très négatif mercredi avec des volumes réels nets de 2,4 yards. La dernière fois que nous avons observé de tels volumes nets à la vente était en janvier 2012, ce qui a correspondu à un creux important pour l'euro.

Image


Nous rappelons aux traders que notre objectif pour l'année 2015 a été atteint cette semaine. En décembre, nous avons privilégié des stratégies de vente pour viser la zone des 1,055/1,075$. La cassure des 1,18/1,20$ en janvier a engagé cette stratégie alors que nous n'avions pas forcément anticipé une telle chute au tout début de l'année.

Comme vous pouvez le voir sur notre graphique mensuel ci-dessous, l'euro est en train de tester une zone historiquement importante dans laquelle des réactions haussières ont été observées en 1997 et en 2003. Notez que nous nous servons de cette même configuration mensuelle depuis le début de 2014 pour prévoir la direction de l'euro sur le moyen / long terme.

Si l'EURUSD arrive à se stabiliser sur les 1,05$ avec le sentiment qui semble excessivement baissier, il se peut qu'un rebond prenne forme durant la deuxième moitié de mars. Soyez donc conscients de ce risque si vous comptez encore vendre les rebonds de l'EURUSD après neuf mois consécutifs de baisse. Nous ne disons pas que l'euro va faire un point bas, mais nous vous alertons quant au risque de rebond sur un support mensuel.

Image


Par Adrian Raymond, Analyste de Marché pour DailyFX.fr
Suivez-moi sur Twitter : @AdrianRaymondFX



SOURCE ORIGINALE

_________________
DailyFX, l’équipe de recherche de FXCM
Email : recherche@dailyfx.fr
Tel : 0 800 90 95 44


Image

Image Image Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Mar 2015, 20:16 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 11781
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
Je serai tenté par l'achat en swing sur EUR/USD pour quelques centaines de points de correction pour les jours à venir depuis les cours actuels.

Après je ne fait pas trop de swing trading.

_________________


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 357 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 11, 12, 13, 14, 15  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Exabot [Bot] et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO