Nous sommes le 23 Aoû 2017, 12:55

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 30 Aoû 2016, 06:40 
Hors ligne
Membre actif et régulier

Inscription: 13 Juin 2016, 16:52
Messages: 65
Marc RAFFARD a écrit:
hgrsset a écrit:
En t'appuyant sur le texte belge, tu pourrais demander à IG ou FXCM s'ils proposent des produits réglementés ou à base de MTF, à minima une exécution en mode agence avec rapports d'exécutions et s'ils y voient un avantage pour l'intéret du client à faire évoluer leur gamme de produits pour rejoindre la tendance qui se dessine chez les régulateurs plutôt que courrir derrière.

Parceque personnellement je commencerai bien à shorter l'action IG Group du FTSE250, particulièrement valorisée comme une brioche bien gonflée, puisqu'ils sont leader mondial du CFD, un instrument donc voué à disparaitre, et aussi uniquement présent aux USA sur le marché des binaires gré à gré par leur filiale Nadex.

Pensent-ils encore sans être farceur pouvoir résister longtemps ? Si tu pouvais dégoter un scoop, comme quoi ils ont d'autres idées d'évolution pour se rabattre, hors voie de garage, au cas où le contexte tournerait définitivement en leur défaveur, ce serait pas mal.
Car s'ils se reconvertissaient aux futures ou ccCFD (MTF) un jour sur un business model de commissions, leurs marges de profit serait incomparable à maintenant et encore une fois, être prévenu à l'avance permettrait de shorter leur cours de bourse avec peu de risque.


Tu peux aussi shorter les actions de LGC, FXCM, GCAP ... il y en a encore sans doute d'autres qui sont listés !!!


Mort de rire, l'action London Capital Group au long terme (graphique gratuit Yahoo! Finance, timeframe MAX) ! Pire que la débacle FXCM à mon goût, à débattre. Sa courbe a des allures de fonction logarythme inversée :) Moche et inquiétant.
Ce secteur franchement n'a pas l'air de si bien se porter globalement ! (au regard des actions). LCG et FXCM n'ont plus qu'à sauter du plongeoir de 1m avant de boire la tasse. Quelle information est intégrée dans les cours ?

Tu vois, je pencherai bien plus pour des raisons techniques à shorter massivement IG qui a encore à sauter du plongeoir des 10m.
Si on ramène toutes ses actions à leur amplitude max (all time high), alors LCG et FXCM sont proches de ground zero. Ne manque plus qu'une pichenette pour les envoyer au fond. Par contre, en les shortant avec petit levier ou sans, comme le secteur bancaire catastrophique d'ailleurs, on s'expose à un danger illimité (risque de hausse fort en % versus passé)

...IG en revanche, est comme les autres un bon candidat sur le plan fondamental (pas du tout diversifié, full OTC dealing desk, et même à distribuer des options binaires comme étendard, http://www.nadex.com alors que même FXCM n'est pas sur ce terrain) mais sur ses plus hauts historiques donc à 100% de sa capacité passée. Cela permet de la vente à découvert plus pragmatique. Le potentiel de baisse est ample et sa progression pourrait être graduelle, et à l'inverse pour perdre 100% sans levier IG devrait se valoriser du double de son trajet depuis les débuts, alors que maintenant la faucille de la régulation mondiale plane comme un vautour au-dessus de leur tête...

Mécaniquement parlant, IG me semble monter sur le podium de poubelle en devenir au regard du contexte. Ces boites là auront prospérer 50 ans et se seront transformer de bucket shop à leur origine en mastodontes. C'est pas si mal comme trajectoire. Reste plus que la mort de l'empire.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Aoû 2016, 07:11 
Hors ligne
Membre actif et régulier

Inscription: 13 Juin 2016, 16:52
Messages: 65
Dommage que LMAX, qui on l'espère confirmera échapper au bannissement réglementaire (place de marché MTF), ne soit pas une société publique listée sur une bourse ! Entrer au capital aurait pu se faire valoir avec un bon timing de situation 8)


Fichier(s) joint(s):
LCG.jpg
LCG.jpg [ 68.4 Kio | Vu 3770 fois ]


Exemplaire de régularité, bas 52 semaines dépassés avec constance depuis des années


Fichier(s) joint(s):
FXCM.jpg
FXCM.jpg [ 50.16 Kio | Vu 3770 fois ]



Fichier(s) joint(s):
GCX.jpg
GCX.jpg [ 54.47 Kio | Vu 3770 fois ]



Fichier(s) joint(s):
IG.jpg
IG.jpg [ 52.89 Kio | Vu 3766 fois ]


En plus de la matérialisation en force relative baissière de la filière, du fondamental propice, analyse technique grossière : sortie en exagération de canal ascendant moyen terme, placé juste sous le niveau symbolique des 1000 GBP. Peut-être un bon positionnement mêlant cycle et prix ?


Dernière édition par hgrsset le 30 Aoû 2016, 07:29, édité 1 fois.

Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Aoû 2016, 07:26 
Hors ligne
Membre actif et régulier

Inscription: 13 Juin 2016, 16:52
Messages: 65
Nota bene : ironiquement il doit surement être possible de shorter IG Group Holdings en CFD sur actions depuis un compte IG. A moins que la possibilité ne soit bloquée, les actions anglaises sont effectivement disponibles au trading en levier 10


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Aoû 2016, 09:18 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Oct 2011, 12:58
Messages: 2742
Localisation: Sofia, Bulgarie
N'oublions pas que IG a beaucoup de clients au Royaume-uni ...
notamment avec le spread betting !!!

Le Royaume-uni sera certainement le dernier a interdire les CFDs ... s'ils le font un jour !

_________________
"ceci est mon avis personnel et ne représente en aucun cas celui des sociétés pour lesquelles j'ai travaillé ou pour laquelle je travaille actuellement"

Aides, Conseils, Formations => http://www.my-trading-forex.com


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Aoû 2016, 11:12 
Hors ligne
Membre actif et régulier

Inscription: 13 Juin 2016, 16:52
Messages: 65
En 2015 la clientèle anglaise de IG se comptait à 60000 clients pour un total mondial de 125000 clients dont 30000 en Europe hors Angleterre.

Tu as raison dans le sens ou la City est une pouponnière qui couvera ces petits. Mais il ne faut pas non plus désespérer.

Ca n'empêche qu'ils soient de moins en moins en odeur de sainteté. L'opinion publique et son éveil évoluent. Le retentissement des affres du trading aussi, de l'un ou l'autre côté de la Manche indifféremment.

http://uk.businessinsider.com/ig-group-traders-say-swiss-franc-boom-cost-them-millions-2015-4

Entre autre, on y apprend de témoignages que les fameux stops garantis n'étaient pas disponible à l'usage sur le CHF. Marrant

http://www.fxweek.com/fx-week/news/2400581/ig-under-fire-from-clients-with-huge-negative-balances

Conclut sur une victoire salutaire marquante tirée du Financial Times auquel je suis abonné, qui souligne aussi fin juillet 2016 dans un article qu IG connait des problèmes de management (direction) qui se plaint de n'être pas assez payé et a du mal à être retenu

Citation:
Retail forex traders score victory against IG over franc losses

Some retail foreign exchange punters who lost money when the Swiss National Bank abandoned a trading band for the franc in January are set to recoup part of their losses after scoring a victory against spread betting firm IG Group.
IG Group revealed on Wednesday that following a ruling by the Financial Ombudsman Service, it planned to pay out £1m to compensate clients who lost money in the aftermath of the SNB decision.

The ruling is a victory for retail clients who felt they were unfairly dealt with. As automated trading systems struggled to match orders in thin trading, IG Group’s decision to aggregate some orders manually had a negative impact on the price that those clients received.

The £1m payment equates to 1 per cent of the February quarter revenues of IG, which the company said in March had taken an £11.8m hit. Of the £18.4m provided for bad debts at that time, around £3m has so far been recovered from two-thirds of the affected accounts.


Un analyste, source FT

Citation:
Roddy Davidson at Shore Capital says “IG’s current rating (with current earnings slightly flattered by high volatility) looks stretched.”

He has a “SELL” rating on the group, and predicts its shares will fall about 17 per cent from current levels to 715 pence.

Last year the company experienced a management shake-up. In July, chief executive Tim Howkins said he would be retiring after nine years, while in August Chris Hill, chief financial officer announced he would leave next year to work for FTSE 100 financial services group Hargreaves Lansdown.

Mr Green said this “produced a challenging backdrop against which to execute our strategy”




Si la FSA ne réprimande pas encore plus sévèrement, elle n'est surement pas dupe pour autant. Qui sait, le vent pourrait tourner


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Aoû 2016, 11:17 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Oct 2011, 12:58
Messages: 2742
Localisation: Sofia, Bulgarie
hgrsset a écrit:
u as raison dans le sens ou la City est une pouponnière qui couvera ces petits. Mais il ne faut pas non plus désespérer.


C'est pas dans le sens ou la City va couvrir ses petits ...
C'est une question de mentalité par rapport a la finance !

Regarde le Spread Betting, ca n'existe qu'en Angleterre !

Si la FCA fait quelque chose, ca ne sera pas une interdiction ...
peut-etre une réduction des leviers !

_________________
"ceci est mon avis personnel et ne représente en aucun cas celui des sociétés pour lesquelles j'ai travaillé ou pour laquelle je travaille actuellement"

Aides, Conseils, Formations => http://www.my-trading-forex.com


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Aoû 2016, 11:24 
Hors ligne
Membre actif et régulier

Inscription: 13 Juin 2016, 16:52
Messages: 65
Peut-être Marc. Je comprends ton analyse. Sorte de chasse gardée identitaire avec des spécificités propres au pays

A nouveau extrait du FT courant 2015

Citation:
Appropriate bucket shop regulation needed (and coming)

How would you describe bets where you might lose (or double) your stake every time the dollar moved by half a cent against the euro? Heroic, foolhardy, tempting or terrifying, perhaps.

What about appropriate?

They’re supposed to be, so far as European law is concerned. Online foreign exchange brokers aren’t running casinos, they’re selling complex financial derivatives to retail customers, which comes with a duty of care. The real question for a booming industry (and the regulators overseeing it) is whether that duty is fulfilled.Whenever a client signs up for something exotic, such as trade with large amounts of leverage using a contract for difference, the broker is supposed to learn enough about the person to decide whether CFD trading would be appropriate.

If it isn’t, the broker doesn’t have to turn away a customer determined to trade, but they must tell the person the product isn’t appropriate, along with clear warnings about the risks involved.

The rules are laid out under the Markets in Financial Instruments Directive, known as MIFID. A 2011 inspection of CFD and spread betting firms by the Central Bank of Ireland gives a good sense of what is required just to learn about a prospective client:

The application form should obtain the following information from clients/potential clients (Regulation 94(9)(a)):

1. Type of service with which the client is familiar;

2. Type of transaction with which the client is familiar; and

3. Type of financial instrument with which the client is familiar.

In relation to the transactions which the client has carried out, information should be obtained on each of the following (Regulation 94(9)(b)):

1. The nature of the transactions the client has carried out;

2. The volume of the client’s financial transactions;

3. The frequency of the financial transactions carried out; and

4. The period over which the transactions were carried out.

In relation to education and profession (Regulation 94(9)(c) the firm should obtain at least one of the following:

1. The education level of the client; or

2. The profession or former profession of the client.

The Irish review of four firms found “a significant proportion of the application forms used by firms were inadequate”, many forms were not fully completed. It also said, “if the firm deems the service/product is not appropriate, it must warn the client or potential client of this under Regulation 76(5). We noted a number of instances where clients were not warned that the service was not appropriate for them.”

Officials also raised concerns about the way in which products were marketed, singling out use of the word “easy” as a problem: “References to CFD/spread betting being “easy” are not appropriate given that CFD/spread betting is complex and high risk.”

Four years later and the online broking industry is booming. In the UK there are now about 90 regulated firms offering CFD trading, a fifth under the eye of the Financial Conduct Authority, while the rest have a regulatory “passport” to operate after registering elsewhere in the European Union, typically Cyprus.

Those brokers are in an advertising arms race, often using referrals from websites in a tactic known as affiliate marketing to attract day-traders punting from their smartphone. The London listed Plus500, for instance, reported signing up 67,000 new customers last year. IG, the largest CFD provider, has announced plans to develop a new suite of mobile apps aimed at client acquisition.

It seems a reasonable question to ask whether, in this rush for customers, all the rules are followed. Computerised systems can be used to filter customers and apply warnings, but the process is still likely to require significant people and resources to oversee it.

Also, consider findings from the Autorité des Marchés Financiers, the French regulator, which found over a four year period nine out of ten customers of retail foreign exchange brokers lost money, almost €10,900 on average. Can these products really be appropriate if just about everyone is losing money?

- – - – - -

With that in mind and in lieu of an industry response, we asked three questions about their approach to five of the largest brokers — CMC Markets, FXCM, IG, Saxobank and Plus500. None of the five have been accused of breaking the rules.

What steps do you take to ensure products are appropriate for European clients?
How many staff are dedicated to reviewing/overseeing these judgements about appropriateness?
And, in 2014, how many clients/potential clients received a warning that a product was not appropriate for them?
FXCM declined to comment. Plus500 did not respond to requests for comment.


CMC Markets said it must ask about relevant client knowledge and experience, and uses that info to assess appropriateness. For clients classified as “non-appropriate” communication “centres around education and the use of the demo account in order to practice trading as much as they can before trading on the live account. Each client that we deem non appropriate will be advised accordingly and in some cases, applications are rejected outright.” The company has compliance “resources”in every country it operates in, as well as a central team.

IG said it has 15 people dedicated to customers opening accounts, obtains a full history of client experience, and also conducts a second “wealth test” before making any determinations about a client. It has a compliance person in each country in which it operates, as well as the central team.

IG also said customers trading FX were slightly more successful than overall, and that 60 per cent of client trades were winners. Losses come from risk management, in that clients tend to let losses run in the hope they turn around, while closing out winners quickly. “The onus is on us to promote better risk management. Ultimately we want clients to be as successful as possible, because we make money from trading,” it said.

Saxobank said,” all clients are urged to take an appropriateness test and Saxo Bank’s assessment of the client’s test including potential risk warnings is available on Saxo Bank’s multi-asset online trading platform, SaxoTrader. Any risk warning will also pop-up whenever a client logs onto the platform.” Bjørn Krog Andersen, head of Legal & Compliance, runs a team of 13 full-time employees, it said.

The brokers declined to say how often customers were warned a product was not appropriate. CMC said a majority of its clients were deemed appropriate. IG cited competitive reasons, “as we think we are one of the few companies that do wealth checks we do not want to publicly declare any further details of the sorts of numbers that pass or fail them.”

SaxoBank said, “we are unfortunately not allowed under Danish law to make any specific comments on any client (or potential client) relationships.” We asked the Danish FSA if that was the case, and it said “banks are free to disclose information that does not include business secrets or any information regarding individual customers.”

The FCA has started to look more closely at online brokers, launching a thematic review of the CFD industry early last year which includes onboarding processes and questions of appropriateness. Closer scrutiny of the way online brokers recruit and communicate with clients might help to discourage punters who shouldn’t be anywhere near derivatives trading. The UK regulator declined to comment.

When it comes to reforms such as a cap on leverage or minimum balances — requiring a €20,000 initial deposit to trade CFDs might solve the appropriateness problem at a stroke — our understanding is the UK regulator would prefer pan-European action. There is no point pushing more punters towards Cyprus, after all.

Some might also view existing rules as sufficient, assuming they are rigorously enforced. But also note some reform is on the way in the next set of European regs, MIFID II, which must be applied by member states by January 2017.

MIFID II has a greater focus on consumer protection — for instance allowing authorities to ban or limit the marketing, distribution and sale of financial products such as CFDs where there is “a significant investor protection concern”.

Skip to pages 190 to 195 in the Technical Advice to the Commission published in December by the European Securities and Markets Authority. Some of the factors which might prompt concerns include the complexity of terms and conditions, the size and probability of loses, the type of clients, the visibility of risks, leverage inherent in a product and selling practices associated with it.

Or to put it another way, if there isn’t already, it looks like by 2017 there will be enough scope for regulators to say nine out of ten clients losing money is a problem we should tackle.




Dans une interview d'un responsable IG, ce responsable déclare que sa peur se situe à ce que la colère du régulateur provienne d'un broker lambda déconnant, impactant négativement tous le reste de l'industrie pour moins de tolérance.

Wait and see...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Aoû 2016, 11:44 
Hors ligne
Membre actif et régulier

Inscription: 13 Juin 2016, 16:52
Messages: 65
Précision glanée
Citation:
Is Spread Betting Really a Tax Free Venture?


Simply put, the answer is yes. Spread bet wins are exempt of the Capital Gains Tax, which is levied on all trading profits. Capital gains usually refer to the difference between an investment and what is eventually realized once the investment is disposed. It is also important to note that spread bet wins do not attract stamp duty or commissions.

However, one thing that many people fail to understand is that it can only be tax free if it is not your main source of income. Therefore, if you want to benefit from the tax free spread bets, you may want to list your job description as something other than trader


Finalement le cadre fiscal est très similaire à ce que connait la Belgique avec la détention d'actions à long terme, non taxée. Dès que le trading spread bet intervient de façon active et consistante comme source d'activité majoritaire à caractère professionnel , il est fiscalement imposable par l'administration anglaise


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Aoû 2016, 12:36 
Hors ligne
Membre actif et régulier

Inscription: 13 Juin 2016, 16:52
Messages: 65
Un dernier extrait récent, 2016, qui indique que le régulateur anglais n'est pas totalement indifférent mais peut-être encore un peu laxiste, du moins disposant d'une marge de progression de sa tutelle


Citation:
[b]Brokerage platforms begin to clean up act after FCA warning[/b]

About five years ago, the boss of one of the UK’s largest online brokerage and trading platforms set up an account with rival firm Plus500. The name of the account holder? Michael Mouse...
The point was to show the regulator how easy it was to open an account with Plus500. He reckoned this epitomised how an aggressive approach to winning clients from lightly regulated new entrants meant adequate controls were not in in place to protect customers against losses and guard against money-laundering.

The industry had been flooded by competitors armed with cheap technology and methods of online marketing learned from the poker industry. Providers were signing up thousands of punters with apps that made it simple to trade small amounts of money on the movements of stocks, commodities and currencies.
But the trades involved complex financial instruments — so-called contracts for difference and spread bets — which could magnify both gains and losses, appropriate for use only by the experienced, knowledgeable and wary.
This month the UK’s Financial Conduct Authority sent a “Dear CEO” letter to the 100 companies it regulates that primarily offer CFDs, warning them to improve controls over customers checks.
This followed the regulator announcing last May that it had found major failures of documentation at Plus500 and forced the platform to suspend all UK accounts pending reconfirmation of customer identities with fresh documentation.
Clients had been able to open an account at Plus500 with just an email and a postal address. The company only required customers to verify their identity when withdrawing money from an account — a process more commonly undertaken when accounts are opened.
Plus500 said on Wednesday that it was not included in the FCA’s recent review.

Regulator warns spread betting industry over poor controls

FCA finds insufficient provisions to stop money laundering
It declined to comment on the opening of specific accounts. The company made changes to its processes last year following intervention by the regulator. The Israel-based company has tripled its number of UK staff to 15, and in January resumed “onboarding” of new customers in its UK business.
Regulators have a particular interest in CFD providers because the tax advantages they offer mean they are popular with retail clients.
CFDs are a way to gamble on price movements without owning a particular share, which is subject to stamp duty. It is a business model that relies on clients losing money.

Regulatory issues aside, “the industry is in pretty rude health,” says Justin Bates, a research analyst at Liberum Capital. “Underlying volatility is high and that bodes well for these companies. You’re seeing an increase in competition.”
He says one challenge for these online trading firms is growing their active client base by adding new customers. Some of them have a “churn rate” of at least 25 per cent of clients per quarter — they need to replace this volume of customers just to stand still.
“The cost of customer acquisition is increasing because it’s a more competitive market,” adds Mr Bates.



On nous parle d'ouverture de compte , sans demander aucun justificatif avant de retirer les dépôts, probablement parcequ'il ne reste souvent plus grand chose des dépôts... dans ce cas on aura fait un don facile au dit courtier dans un total anonymat (aucune paperasse) éventuellement.
C'est astucieux comme fonctionnement. Aucun frein à l'embauche client ou si peu. On pourrait je pense considérer cela comme une organisation en vie d' un délit d'abus de faiblesse.
Je veux bien croire que les portiques de sécurité là-bas ont encore quelques gros progrès à faire !
D'ailleurs le parallèle poker, pari sportif, spread bet est vite à faire.

Egalement le spread betting et son système fiscal avantageux seraient appréciés des blanchisseurs d'argent... on peut imaginer que cela dérange. Surtout que les anglais ont déjà une dizaine de paradis fiscaux extra-territoriaux pour cela, culturellement avancés sur ses questions comme l'a souligné Marc !

Ca se passe en Angleterre sous la responsabilité de la FCA. Ca leur confère un minimum de pain sur la planche. De quoi s'occuper: au boulot !

Enfin, les dépenses des courtiers (marketing, acquisition prospects) augmenteraient sensiblement à cause d'une compétition toujours plus féroce. Cela parait un argument pour le propos initial de ce sujet :wink:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Aoû 2016, 14:15 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Oct 2011, 12:58
Messages: 2742
Localisation: Sofia, Bulgarie
hgrsset a écrit:
On nous parle d'ouverture de compte , sans demander aucun justificatif


En tout cas, c'est pas comme ca chez JFD Brokers ...
Ceux qui ont essayé d'ouvrir un compte peuvent temoigner :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

_________________
"ceci est mon avis personnel et ne représente en aucun cas celui des sociétés pour lesquelles j'ai travaillé ou pour laquelle je travaille actuellement"

Aides, Conseils, Formations => http://www.my-trading-forex.com


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Aoû 2016, 19:45 
Hors ligne
VideoBourse family

Inscription: 16 Déc 2013, 00:06
Messages: 932
Drôle que Mme. Branche de @l_amf affirme que les options binaires sont interdites aux USA alors que c'est faux. http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/idees-de-placements-speciale-trading-1105-811615.html 3 échanges régulés par la #CFTC pour traiter les options binaires
Cantor Exchange
CME
NADEX http://www.cftc.gov/PressRoom/PressReleases/fraudadv_binaryoptions

_________________
Si vous n'arrivez pas à savoir qui est le pigeon , c'est qu'il y a de bonnes chances que ce soit vous.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 31 Aoû 2016, 07:17 
Hors ligne
Membre actif et régulier

Inscription: 13 Juin 2016, 16:52
Messages: 65
Au sujet de Nadex (IG), source Wikipedia

Citation:
IG Group has been trying to gain access to the potentially lucrative US market where IG Group's main products, contracts for difference and financial spread betting, are currently not legal. In 2007, it purchased HedgeStreet, a small US based company that developed an electronic marketplace that allows online retail investors to trade financial derivatives. It renamed this the North American Derivatives Exchange or (NADEX) and has been attempting to use this to develop a product that looks like its binary option product but that meets the US financial regulations and can be offered to retail traders. In May 2010, it obtained permission from the US Commodity Futures Trading Commission to make various technical changes that move in that direction.


On comprend donc que les pures options binaires (spécificités à définir?) ne seraient pas tolérées mais nécessiteraient des "adaptations" pour devenir légales sur le sol US. Il semble qu'entre autre, une dés-OTC-isation en passant par une forme d'échange accueillant ces dérivés soit indispensable ?!
Je vous le demande puisque je ne connais pas le détail.

Sur ce coup, les USA semblent faire preuve d'illogisme : si je résume la situation depuis septembre 2016, en tout et pour tout sont interdits aux particuliers les CFD/spreadbet, en partie le forex avec tout levier (sauf envers les ultra riches de $5-$10 millions), le poker en ligne ...mais pas les options binaires réemballées dans du papier rose bonbon avec quelques nuances :mrgreen: A nouveau, on se demande comment cela finira par évoluer. Pour l'instant, la propagation des binaires, si elle se limite bien à 3 entités, n'est pas encore hyper entendue et semble ne pas faire encore tâche.

En tout cas ce placement d'IG est intéressant à remarquer. Ils semblent vraiment tenir aux options binaires comme fer de lance pour leur essort, sans être prêt à lâcher ce segment. Cela leur confère un titre de centrale de paris les éloignant en image d'une centrale de trading louable, méritante. Mais ce n'est pas une surprise !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 31 Aoû 2016, 07:27 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Oct 2011, 12:58
Messages: 2742
Localisation: Sofia, Bulgarie
phil nfp a écrit:
Drôle que Mme. Branche de @l_amf affirme que les options binaires sont interdites aux USA alors que c'est faux. http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplaye ... 11615.html 3 échanges régulés par la #CFTC pour traiter les options binaires
Cantor Exchange
CME
NADEX http://www.cftc.gov/PressRoom/PressRele ... aryoptions


Oui mais attention ... on ne parle pas des memes Options Binaires :mrgreen: :mrgreen:

Quand un professionnel parle d'options ...
Souvent on parle de ca => https://cortex.bnpparibas.com/public/fx.html
Voir la vidéo dans la section "Option Trading"

Aussi, a lire => http://www.strategies-options.com/fic/335-les-options-binaires-pour-les-nuls.html
http://www.strategies-options.com/fic/22-les-options-binaires-une-premiere-approche.html
http://www.strategies-options.com/fic/60-les-options-binaires.html

Je vais pas vous mettre tous les liens ;)
Cliquez sur suivant en bas de chaque article !

_________________
"ceci est mon avis personnel et ne représente en aucun cas celui des sociétés pour lesquelles j'ai travaillé ou pour laquelle je travaille actuellement"

Aides, Conseils, Formations => http://www.my-trading-forex.com


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 31 Aoû 2016, 10:06 
Hors ligne
VideoBourse family

Inscription: 16 Déc 2013, 00:06
Messages: 932
Drôle aussi que M. Poutier d'IG ne mentionne pas que NADEX, l'échange le plus important, fait partie d'IG Group. http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplayer/video/idees-de-placements-speciale-trading-1105-811615.html

_________________
Si vous n'arrivez pas à savoir qui est le pigeon , c'est qu'il y a de bonnes chances que ce soit vous.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 31 Aoû 2016, 10:09 
Hors ligne
VideoBourse family

Inscription: 16 Déc 2013, 00:06
Messages: 932
Les options binaires diffèrent de plus d'options conventionnelles de manière significative. Une option binaire est un type de contrat d'options dont le paiement dépendra entièrement de l'issue d'un oui / non proposition. Certaines options binaires sont cotées sur les échanges enregistrés ou négociés sur un marché désigné des contrats qui font l'objet d'une surveillance par des États-Unis régulateurs tels que la CFTC ou SEC, respectivement, mais ceci est seulement une partie du marché des options binaires. Une grande partie du marché des options binaires opère par le biais des plateformes de négociation basés sur Internet qui ne sont pas nécessairement conforme aux exigences réglementaires applicables aux États-Unis. Le nombre de plateformes de trading sur Internet qui offrent la possibilité d'acheter et de négocier des options binaires a augmenté ces dernières années. L'augmentation du nombre de ces plates-formes a entraîné une augmentation du nombre de plaintes au sujet des programmes de promotion frauduleuses impliquant des options binaires plates-formes de négociation. http://www.cftc.gov/PressRoom/PressRele ... aryoptions

_________________
Si vous n'arrivez pas à savoir qui est le pigeon , c'est qu'il y a de bonnes chances que ce soit vous.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 31 Aoû 2016, 10:15 
Hors ligne
VideoBourse family

Inscription: 16 Déc 2013, 00:06
Messages: 932
http://brokercheck.finra.org/

_________________
Si vous n'arrivez pas à savoir qui est le pigeon , c'est qu'il y a de bonnes chances que ce soit vous.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Sep 2016, 10:10 
Hors ligne
Membre actif et régulier

Inscription: 13 Juin 2016, 16:52
Messages: 65
phil nfp a écrit:
Drôle aussi que M. Poutier d'IG ne mentionne pas que NADEX, l'échange le plus important, fait partie d'IG Group. http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplaye ... 11615.html

Elle ne se démonte pas cette médiatrice de l'AMF. Une amoureuse du chemin, de la vie, de la vérité sans doute :lol:

J'aime particulièrement les passages suivants, où le directeur d'IG déclare qu'ils ne ciblent pas le grand public (c'est vrai, ils ne se mouillent pas, et laissent parfois cette tâche ingrate à des pantins peu consciencieux comme Andlil). En fait ils ciblent plutôt un public spécialisé averti (comme celui des papys de 'La nuit du trading')

Ou encore, "vos chiffres ne sont pas les bons, il y a d'autres études différentes", "mais Monsieur, vous souvenez-vous que notre étude a été fondée sur les chiffres que VOUS nous avez donné" "....."

Monsieur tout bronzé, pas embarrassé, ne recule pas devant une ultime pirouette
De 11min à 11min30s : "vous ne trouverez pas IG affiché sur des banderoles ou les maillots de joueurs dans les stades de foot"

Quand on se débarbouille pas le matin, on a du mal à se rafraichir la mémoire. Liste des équipes sportives sponsorisées par IG :
- Getafe CF football club, saison 2010-2011 (Espagne)
- Team Sky, cyclisme, 2011 + 2 étapes du Santos Tour Down Under (Espagne)
- équipe de rugby Harlequin depuis 2011... (Angleterre)
- Melbourne Football Club depuis 2015 (Australie)

Le PSG était-il trop cher où déjà pris ? Mario Balotelli vient de signer à Nice, peut-être un pari d'avenir ? dépêchez-vous :P

Merci Monsieur le Tartuffe ! bien essayé :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Sep 2016, 11:36 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Oct 2011, 12:58
Messages: 2742
Localisation: Sofia, Bulgarie
phil nfp a écrit:
Drôle aussi que M. Poutier d'IG ne mentionne pas que NADEX, l'échange le plus important, fait partie d'IG Group. http://bfmbusiness.bfmtv.com/mediaplaye ... 11615.html


Tiens, je ne l'avais pas vu celle-ci :mrgreen:

_________________
"ceci est mon avis personnel et ne représente en aucun cas celui des sociétés pour lesquelles j'ai travaillé ou pour laquelle je travaille actuellement"

Aides, Conseils, Formations => http://www.my-trading-forex.com


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Sep 2016, 03:13 
Hors ligne
Membre actif et régulier

Inscription: 13 Juin 2016, 16:52
Messages: 65
La coque du Titanic a-t'elle heurté un amas de plancton ?

Fin de la pub à escroquerie venant à gagner et grignoter l'Europe : sommes nous au tournant d'une ère glagla-glacière pour IG ?

Y'a-t'il encore des traders pour faire confiance au capitaine IGlouglou ?

-7% sur septembre depuis le message initial, -8% depuis les sommets

Carnet de bord consigné d'un scellé de cire. A retrouver sur l'épave lorsqu'elle aura pris le fond

Attention au secteur bancaire aussi
La DB franchit un plus bas historique en ce moment même. -50% sur 2017 et une brise de panique. clap clap
https://francais.rt.com/economie/26875- ... efuse-aide
http://www.lecho.be/les_cracks_en_actio ... 5-7474.art


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Sep 2016, 14:30 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Oct 2011, 12:58
Messages: 2742
Localisation: Sofia, Bulgarie
J'ai animé lors du Salon du Trading du 23 Septembre un débats autour de la loi Sapin2 (interdiction de publicité). IG était présent dans ce débat, représenté par Ambroise LION.
Le directeur France de CMC était aussi présent dans le débat.

Ce fut un débat intéressant ...
Fabien était la pour filmer, ca sera donc surement prochainement diffusé sur VideoBourse.

Je ferai aussi prochainement un article dans le magazine Action-Future sur le sujet !

A suivre ...

_________________
"ceci est mon avis personnel et ne représente en aucun cas celui des sociétés pour lesquelles j'ai travaillé ou pour laquelle je travaille actuellement"

Aides, Conseils, Formations => http://www.my-trading-forex.com


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Oct 2016, 13:08 
Hors ligne
Membre assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Sep 2016, 04:27
Messages: 137
Pas d'arrêt dans cette amorce de chute qui a maintenant un caractère impulsif, du moins à la loupe
960 > 832 pour IG Group = -13,3% en 50 jours


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Oct 2016, 20:16 
Hors ligne
Membre assidu

Inscription: 30 Déc 2010, 21:33
Messages: 299
Marc RAFFARD a écrit:
Ce fut un débat intéressant ...
Fabien était la pour filmer, ca sera donc surement prochainement diffusé sur VideoBourse.


va falloir être très très très très patient alors :lol:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Oct 2016, 22:25 
Hors ligne
Membre assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Sep 2016, 04:27
Messages: 137
Marc RAFFARD a écrit:
Fabien était la pour filmer, ca sera donc surement prochainement diffusé sur VideoBourse.

Quand peut-on l'espérer ? Surement passionnant


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Oct 2016, 14:01 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Oct 2011, 12:58
Messages: 2742
Localisation: Sofia, Bulgarie
Je pense que ca va bientot arriver !

_________________
"ceci est mon avis personnel et ne représente en aucun cas celui des sociétés pour lesquelles j'ai travaillé ou pour laquelle je travaille actuellement"

Aides, Conseils, Formations => http://www.my-trading-forex.com


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Nov 2016, 21:35 
Hors ligne
Membre actif et régulier

Inscription: 13 Juin 2016, 16:52
Messages: 65
Baisse régulière et constante depuis l'avertissement d'août !

Fichier(s) joint(s):
IMG_1285.JPG
IMG_1285.JPG [ 107.14 Kio | Vu 2139 fois ]


Quelles sont vos objectifs baissiers ?


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO