Nous sommes le 26 Mar 2017, 04:30

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 09 Jan 2017, 12:31 
Hors ligne
VideoBourse family
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Oct 2010, 08:28
Messages: 3950
Localisation: Suisse francophone
Les bras m'en tombent ! :evil:

http://www.financemagnates.com/forex/regulation/french-amf-bans-fx-binary-advertisement-retains-cfds-with-conditions/

Citation:
The AMF is requiring all brokers that are willing to operate in the country to provide a guaranteed stop loss on client positions and a negative balance protection. Before opening a position, clients will have to introduce their stop loss. After the order is executed, clients will not be able to change the stop loss to a wider level. Therefore clients will be able to lose only less than originally anticipated on every position.

The decision is a follow up to the adoption of the Sapin 2 law at the end of last year. After a period of consultation with industry participants and clients of retail brokers, the general rulebook of the AMF has been updated.


Quand on lit cela, cela saute aux yeux que c'est IG qui a dicté le texte à l'AMF.

C'est juste désolant de voir à quel point ils sont bas de plafond à l'AMF !

Un broker honnête qui route les ordres de ses clients au marché est dans l'impossibilité de garantir un stop. Seul les margoulins qui tiennent un casino ou un b-book peuvent offrir ce type d'artifices. Idem en ce qui concerne l'absence de solde négatif.

Donc en France, fini les vrais brokers, marché réservé uniquement aux casinos en ligne.

_________________
Image
Inscription à Darwinex avec 65% de CashBack sur les commissions d'affiliation reçues


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Jan 2017, 13:06 
Hors ligne
Membre assidu

Inscription: 28 Sep 2015, 15:18
Messages: 492
Bah c'est pas nouveau que l'AMF soit compromise.

Il y a quelques temps j'avais vu que l'AMF s'était payé une super grande page de pub dans INVESTIR Le Journal des Finances, que je lis parfois. Mince que je me dis, ils ont du budget à revendre. Puis j'ai compris. Il y avait de part et d'autre de la pub Amf de non moins grosses pubs pour IG et pour SAXO (si mes souvenirs sont exacts). Par ailleurs tout un article sur les brokers qu'il vous faut.

Business oblige l'article n'était pas annoncé comme publi rédactionnel mais comme un article normal sur la question. Bon, on va pas en plus exiger de l'éthique journalistique vu que ça parle de finance.

En fait la grosse présentation publicitaire de l'AMF apportait une sorte de caution morale, un sérieux de la chose dite, une rigueur, une éthique de l'article sur les brokers (qu'il vous faut).

Inutile de dire qu'IG et SAXO ont du payer le méga prix fort à la régie publicitaire (officiellement pour les pages de pubs, officieusement pour l'article qui va avec) alors que cette dernière à du offrir un tarif défiant toute concurrence à l'AMF. :lol:

Je serais curieux de savoir si après quelques années de bons et loyaux services, de hauts fonctionnaires vont plus tard pantoufler dans la banque ? C'est une pratique à la mode par les temps qui courent. :roll:

_________________
Mieux vaut être broker et en bonne santé que trader et malade.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Jan 2017, 13:10 
Hors ligne
Membre actif et régulier

Inscription: 07 Sep 2011, 10:18
Messages: 72
Et pourtant les stops garantis ça existe... des assurances, des options, du hedge etc.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Jan 2017, 13:33 
Hors ligne
VideoBourse family

Inscription: 16 Déc 2013, 00:06
Messages: 898
Le 4 janvier 2017, notre régulateur français - l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) - nous a communiqué des directives concernant l'application de nouvelles dispositions portées par la loi dite Sapin II. Ces dispositions impacteront le fonctionnement des comptes IG à partir du dimanche 8 janvier 2017.
Pour refléter ces évolutions, nous avons apporté quelques modifications à nos Conditions Générales, dont vous trouverez le détail ci-dessous. Merci de bien vouloir les lire attentivement.
Mise à jour de nos Conditions Générales

Nous vous informons que les Conditions Générales de Vente et de Fonctionnement des comptes IG Markets ("Conditions Générales") que vous avez acceptées lors de l'ouverture de votre compte ont été modifiées et entreront en vigueur à partir du 8 janvier 2017 pour refléter les évolutions relatives à nos comptes IG. À compter du 8 janvier 2017, les Conditions Générales mises à jour remplaceront toute version antérieure et régiront votre compte IG ainsi que toutes vos transactions avec IG Markets Limited. L'intégralité de nos nouvelles Conditions Générales est disponible sur notre site internet.

À partir du 8 janvier 2017, la clause 2(13) de nos Conditions Générales évoluera pour la version ci-dessous :

(13) Nous proposons différents types de comptes présentant différentes caractéristiques et particularités (par exemple, différentes procédures relatives aux Couvertures, différents taux de Couverture, différentes limites de négociation et différentes caractéristiques en termes de protection contre les risques). Nous proposons également un compte risque limité dont le fonctionnement est décrit dans la Clause 12. Selon vos connaissances et votre expérience, et le type de Transactions que vous engagez habituellement avec nous, il se pourrait que vous n’ayez pas accès à certains types de comptes. Nous nous réservons le droit de convertir votre compte en un type de compte différent si, de manière raisonnable, nous déterminons qu’un type de compte différent est plus approprié en ce qui vous concerne. Nous nous réservons également le droit de modifier les fonctionnalités et critères d’éligibilité de vos comptes à tout moment, et donnerons notification préalable de telles modifications sur notre site web, par email ou sur notre Service de négociation électronique.

La clause 12 de nos Conditions Générales évoluera pour :

TRANSACTIONS AVEC « STOP GARANTI »

(1) Si vous ne disposez pas d’un compte Risque Limité, vous pouvez nous demander d’initier une Transaction avec un ordre « stop garanti » ou d’ajouter un ordre « stop garanti » à une position existante et ainsi demander à ce qu’un niveau de stop spécifique soit appliqué à cette position. Toute demande de ce type doit faire l’objet d’un accord de notre part (notamment en ce qui concerne le cours du stop), à notre entière discrétion.

(2) Sauf si une Transaction à « stop garanti» a été clôturée antérieurement conformément au présent Contrat, nous garantissons que dès le déclenchement de votre niveau de stop, conformément à la Clause 12(3), nous procéderons à la clôture de la Transaction avec « stop garanti » au niveau exact du stop que vous avez fixé, conformément à la Clause 4(7).

(3) Le niveau de stop spécifié sera déclenché dès lors que notre cours d’achat (dans le cas d’une opération de Vente) ou notre cours de vente (dans le cas d’une opération d’Achat) aura atteint ou dépassé le cours exact du « stop garanti» que vous avez spécifié. La seule exception à cette règle concerne les ordres sur actions. Dans ce cas, le « stop garanti » que vous aurez spécifié se déclenchera uniquement si et lorsqu‘une transaction aura lieu sur le marché sous-jacent de l’action concernée, à un cours égal ou au-delà de votre niveau de stop. Afin de déterminer si le « stop garanti » a été déclenché, nous sommes autorisés (mais pas contraints) à ne pas prendre en compte les cotations proposées par IG au cours des périodes de préouverture du marché, post-clôture du marché ou de périodes de reconstitution du carnet d’ordres suite à une suspension de cotation intraday sur le Marché sous-jacent correspondant, au cours de toute autre période de suspension intraday sur le Marché sous-jacent correspondant ou au cours de toute autre période qui, selon nous et de manière raisonnable, peut entraîner d’importantes variations de prix à court terme ou d’autres distorsions.

(4) Si vous ne disposez pas d’un compte Risque Limité, une fois que vous avez initié une Transaction avec « stop garanti », vous pouvez uniquement supprimer le « stop garanti » ou modifier le cours du « stop garanti » auquel la position sera automatiquement clôturée avec notre accord (que nous pourrons, à notre entière discrétion, refuser) et après acquittement de toute Prime de « stop garanti » complémentaire si nécessaire. Pour les comptes Risque Limité veuillez-vous référer à l’article 12(9) de nos conditions générales.

(5) Lorsque vous initiez et détenez une position avec un « stop garanti» sur un Titre en particulier qui est soit (i) un ordre d’Achat dans l’optique de soumettre par la suite un ordre de vente sur ce même Titre ; soit (ii) un ordre de Vente dans l’optique de soumettre par la suite un ordre d’achat sur ce même Titre, nous pouvons, en l’absence d’instructions claires de votre part, considérer votre ordre de vente ou, selon le cas, votre ordre d’achat, comme un ordre de clôture de tout ou partie de votre position avec « stop garanti » ou comme un ordre d’ouverture d’une nouvelle position.

(6) Lorsque vous initiez une Transaction avec un « stop garanti», en plus de la Commission ou du Spread applicable à l’ouverture de la position, conformément aux Clauses 4(1) et 5(5), vous acceptez également de nous verser une Prime de « stop garanti ». Pour les comptes autres que les comptes Risque Limité, si nous donnons notre accord, à notre entière discrétion, pour ajouter un « stop garanti » à une position existante, vous devrez vous acquitter d’une Prime de « stop garanti ». Sauf indication contraire, le montant de la Prime de « stop garanti » (coût du « stop garanti ») correspondra au montant spécifié dans nos Conditions ou à celui qui vous aura été notifié. À moins qu’un accord écrit contraire ait été convenu, toute prime de « stop garanti» sera due et devra être payée dès lors que votre position avec « stop garanti » est clôturée, conformément à la Clause 12. Toute prime de « stop garanti » due devra être payée, conformément à la Clause 15.

(7) Si vous initiez une Transaction avec un « stop garanti», et tant que cette Transaction avec « stop garanti » est ouverte, nous procéderons à un ajustement de dividende conformément à la Clause 23(8), nous nous réservons le droit de modifier le niveau du « stop garanti » qui s’applique à votre Transaction avec « stop garanti » de la taille de l’ajustement de dividende.

COMPTES RISQUE LIMITÉ

(8) Dans le cadre du « compte Risque Limité » l’intégralité de vos Transactions seront des Transactions à risque limité. Cela signifie que, pour valider l’ouverture d’une Transaction (autre qu’une Transaction proposant un niveau de perte potentielle maximum prédéterminé), vous devrez obligatoirement et systématiquement ajouter un ordre « stop garanti » à cette Transaction. Toute demande de ce type doit faire l’objet d’un accord de notre part (notamment en ce qui concerne le cours du stop), à notre entière discrétion. La mise en place de l’ordre « stop garanti » à l’ouverture d’une Transaction a pour conséquence de limiter strictement votre perte potentielle maximum au montant de la marge initiale requise à l’ouverture de cette Transaction. À défaut de l’ajout d’un ordre « stop garanti » votre transaction sera rejetée.

(9) Dans le cadre du compte Risque Limité, lorsque vous avez ouvert une Transaction avec « stop garanti », vous pourrez uniquement modifier le cours du « stop garanti » auquel la position sera automatiquement clôturée à un cours auquel votre perte maximum potentielle sera strictement inférieure à celle définie lors de l’ouverture initiale de la Transaction, avec notre accord (que nous pourrons, à notre entière discrétion, refuser) et après acquittement de toute Prime de « stop garanti » complémentaire si nécessaire. Vous ne pourrez pas modifier le niveau de l’ordre « stop garanti » si cela résulte en un accroissement de la perte maximum initiale encourue.

(10) Toutes les Transactions ouvertes dans le cadre d’un compte Risque Limité seront également soumises aux Clauses 12(2), 12(3), 12(5), 12(6), 12(7), 12(8), 12(9) et 12(10) de nos Conditions Générales.

La clause 17(4) de nos Conditions Générales évoluera pour :

(4) Dans le cas où il n’y aurait eu aucun mouvement sur solde de votre compte pendant une période d’au moins six ans (nonobstant tout paiement ou réception de frais, d’intérêts ou d’éléments similaires) et où nous ne parviendrions pas à vous localiser malgré des démarches raisonnables entreprises à cet effet, nous pourrons cesser de traiter votre argent comme de l’argent de client et, en conséquence, transférer cette somme à une organisation caritative reconnue d’utilité publique. Dans ces circonstances, nous (ou une Société affiliée) nous engageons inconditionnellement à vous verser la somme transférée si vous en faisiez la demande ultérieurement.

La clause 18(3) de nos Conditions Générales évoluera pour :

(3) Sans préjudice de toute autre Clause du présent Contrat, nous n’aurons aucune responsabilité envers vous concernant toute perte, frais ou dépenses, que vous pourriez subir suite à :

a. un retard, à un défaut ou à un dysfonctionnement de l’ensemble ou d’une partie de nos logiciels de Services de Négociation Electronique, de tout système, de tout lien réseau ou de tout autre moyen de communication ou

b. un virus, vers, bombe informatique ou à des sujets similaires introduits dans votre équipement informatique à travers nos logiciels de Services de Négociation Electronique,

sauf dans le cas où cette perte, ces frais ou dépenses, seraient dus à notre propre négligence, fraude ou manquement intentionnel.

_________________
Si vous n'arrivez pas à savoir qui est le pigeon , c'est qu'il y a de bonnes chances que ce soit vous.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Jan 2017, 13:46 
Hors ligne
VideoBourse family

Inscription: 16 Déc 2013, 00:06
Messages: 898
Sur eur/chf avec la rupture du peg mon stop et l 'appel de marge n 'a pas fonctionné donc un stop "garantis" n 'aurais pas non plus fonctionné.La ou il faut faire attention c 'est a la clause "cas de force majeur " car le 11 septembre 2001 à 14 h 46 min. et 40 sec., un avion de ligne percute la tour nord du World Trade Center à 700 km/h. Le courtier en ligne annonce aussitôt qu'il cesse provisoirement de prendre les ordres de ses clients sur le Monep.



Le trader assigne quelques jours plus tard son courtier devant le tribunal de commerce de Paris. Lui reprochant d'avoir commis une faute qui lui a causé un préjudice de 25 293,36 euros, il plaide le manquement de son courtier à ses obligations contractuelles, constitué par le refus de prendre des ordres après les attentats alors que le Monep a continué à fonctionner sans discontinuer .

Pour sa défense, le courtier invoque un cas de force majeure et prétend qu'il convenait de suspendre le service du Monep compte tenu des risques que pouvaient courir ses clients.

Le tribunal juge que le courtier, qui n'avait pas à décider unilatéralement d'arrêter son service sur le Monep, sauf à violer les accords contractuels conclus avec ses clients, a délibérément commis une faute par manquement à ses obligations contractuelles... en l'absence d'événement de force majeure (quand les attentats du 11 septembre 2001 ne sont pas un cas de force majeure... ?!) Alors que avec l 'eur/chf le cas de force majeur a été évoqué par des courtiers pour ne pas rembourser les soldes négatifs...

_________________
Si vous n'arrivez pas à savoir qui est le pigeon , c'est qu'il y a de bonnes chances que ce soit vous.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Jan 2017, 13:50 
Hors ligne
VideoBourse family
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Oct 2010, 08:28
Messages: 3950
Localisation: Suisse francophone
utopia a écrit:
Et pourtant les stops garantis ça existe... des assurances, des options, du hedge etc.


Oui, mais pour du CFD et du forex, cela veut dire que l'AMF impose les brokers avec Dealing Desk, et discrimine les DMA.

Autrement dit, l'AMF réserve son marché aux tricheurs potentiels (ceux qui voient et maintenant "garantissent" vos stops) en écartant les brokers honnêtes, ce qui est tout de même un comble.

Cela semble évident que IG à dit à l'AMF : "nous sommes parmi les rares à offrir quelques places de travail en France, donc voici ce que l'on veut..."

La prochaine étape sera sans doute que seul IG aura le droit d'exercer légalement en France.

_________________
Image
Inscription à Darwinex avec 65% de CashBack sur les commissions d'affiliation reçues


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Jan 2017, 14:14 
Hors ligne
VideoBourse family

Inscription: 16 Déc 2013, 00:06
Messages: 898
https://www.youtube.com/watch?v=BuEyrskPUws&t=7s quand paul veut vendre a 11 le broker trouve parmis ses clients pierre qui veut acheter au marché donc le deal est fait sans que le brokers est pris le moindre risque et bien au contraire puisque le brokers a "facturé" le spread a paul et a pierre.Ensuite libre au brokers suivant son book de prendre des put options si la majorité de ses clients sont haussiers ( cuisine de markets maker)... donc pour ma part j 'ai rien contre une garantis contre un solde négatif bien au contraire

_________________
Si vous n'arrivez pas à savoir qui est le pigeon , c'est qu'il y a de bonnes chances que ce soit vous.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Jan 2017, 16:14 
Hors ligne
Membre assidu

Inscription: 30 Déc 2010, 21:33
Messages: 294
perso je vois pas le probleme au fait de mettre en avant des brokers CFD market maker amha, au contraire, être market maker signifie qu'ils ont les moyens financier d'assumer le risque de contrepartie contrairement aux autres qui délèguent à d'autre entités plus grosses qui feront le taff de market making.

Ig propose un service DMA https://www.ig.com/fr/plateforme-trading-l2


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Jan 2017, 17:25 
Hors ligne
VideoBourse family
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Oct 2010, 08:28
Messages: 3950
Localisation: Suisse francophone
take_profit91 a écrit:
perso je vois pas le probleme au fait de mettre en avant des brokers CFD market maker amha, au contraire, être market maker signifie qu'ils ont les moyens financier d'assumer le risque de contrepartie contrairement aux autres qui délèguent à d'autre entités plus grosses qui feront le taff de market making.


Dans ce cas, l'autorité responsable devrait être la française des jeux, car il n'y a plus de notion de marché, c'est du casino en ligne à l'état pur.

Pour les CFD c'est de toute façon une réalité depuis longtemps, mais si j'ai bien compris le forex est touché au même titre que les CFD.

Mais bon, l'AMF... dans le fond pas grand monde en a quelques choses à foutre ... sauf quelques bureaux de représentation locaux de brokers MM dont le siège se trouve de toute façon ailleurs.

_________________
Image
Inscription à Darwinex avec 65% de CashBack sur les commissions d'affiliation reçues


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Jan 2017, 19:39 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 10600
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
Voici un article intéressant publié sur Broker-FOREX.fr:
Broker-FOREX.fr a écrit:
AMF : la publicité pour les CFD en France sera autorisée sous certaines conditions

Image

L'interdiction de commercialiser en France des produits de trading à effet de levier comme le spot Forex, les CFD et les options binaires ne s'appliquera pas aux CFD sous certaines conditions.

Depuis plusieurs mois, certains des principaux régulateurs financiers à travers l'UE cherchent à limiter le trading et la publicité pour les produits de trading en ligne. Ces mouvements sont arrivés après une forte augmentation des plaintes déposées auprès des différents régulateurs contre certains brokers.

Au Royaume-Uni (FCA) et à Chypre (CySec), qui abritent la majorité des courtiers Forex en ligne en Europe, les régulateurs respectifs ont proposé de nouvelles règles pour limiter l'effet de levier à 1:50 et interdire les bonus de dépôt qui sont utilisés pour inciter les clients au détail à ouvrir des comptes ou à déposer toujours plus d'argent dans leurs comptes de trading.

La Belgique a complètement interdit le trading en ligne (un mouvement qui selon nous, est en train de se retourner, car il incite les traders belges à ouvrir des comptes chez des courtiers offshores non réglementés).
Lire l'article complet sur: http://www.broker-forex.fr/forum/viewtopic.php?pid=8704#p8704

_________________


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Jan 2017, 23:59 
Hors ligne
Membre assidu

Inscription: 15 Nov 2015, 23:08
Messages: 113
extrait de l'article : "La Belgique a complètement interdit le trading en ligne (un mouvement qui selon nous, est en train de se retourner, car il incite les traders belges à ouvrir des comptes chez des courtiers offshores non réglementés)"

Ils sont quand même très forts ces régulateurs Belges
et on voit qu'ils ont pas réfléchi très longtemps
l'effet produit pourrait devenir l'inverse de celui recherché
trop trop fort :mrgreen: :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Jan 2017, 12:27 
Hors ligne
VideoBourse family

Inscription: 16 Déc 2013, 00:06
Messages: 898
Un caillou dans la marre des brokers " future" et stp,dma...? En effet quel trader prendra le risque d 'ouvrir un compte chez un broker type " future" et donc de perdre plus que son capital c 'est a dire par exemple 800 000 euros comme un des anciens ex membre " pro" de feu le forum daily fx fxcm qui était en position short sur l 'eur/chf avant la rupture du peg?

_________________
Si vous n'arrivez pas à savoir qui est le pigeon , c'est qu'il y a de bonnes chances que ce soit vous.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Jan 2017, 13:13 
Hors ligne
VideoBourse family
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Oct 2010, 08:28
Messages: 3950
Localisation: Suisse francophone
On aura une différentiation entre des traders avertis qui ouvrirons un compte auprès d'un vrai broker à Londres, en sachant ce qu'il font, et les newbies qui continuerons à se faire dépouiller par les MM avec la complicité active de l'AMF et qui jouerons dans le bac à sable du b-book.

Je précise encore une fois que mes remarques concernent le forex. Il n'existe pas de marché interbancaire pour les CFD. Contrairement à une paire de devise, où un broker qui joue au con de fait rapidement arbitrer, les contrats CFD ne sont pas uniformes, c'est du casino à la base ces machins.

_________________
Image
Inscription à Darwinex avec 65% de CashBack sur les commissions d'affiliation reçues


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Jan 2017, 14:50 
Hors ligne
VideoBourse family

Inscription: 16 Déc 2013, 00:06
Messages: 898
forex c 'est de l 'otc pour tous le monde de toutes façon et meme pour ceux qui regarde le volume profile et trade a partir du carnet sur le 6E! :)

_________________
Si vous n'arrivez pas à savoir qui est le pigeon , c'est qu'il y a de bonnes chances que ce soit vous.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Jan 2017, 19:10 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Oct 2011, 12:58
Messages: 2726
Localisation: Sofia, Bulgarie
Je suis de retour sur VidéoBourse apres plusieurs semaines d'absence !
(vacances de Noel en famille en France et beaucoup de boulot ces derniers jours)

Je suis tombé sur cette file de discussion que j'ai pris la peine de lire en entier.
Alors oui, dans un premier temps ... j'ai été choqué par la décision de l'AMF !!!
Par contre, c'est la suite logique du crash EURCHF de 2015.
L'AMF a été submergé de litige a gérer ... de clients qui se retrouvaient en situation de panique avec des soldes négatifs importants. La décision de systématiser les garantis contre les soldes négatifs est donc une suite "logique".
Le Stop Loss garantis qui permet a un Trader particulier de ne pas perdre plus que préalablement défini n'est pas une mauvaise chose en soi ...

Le Market Making n'est pas une activité illégale ...
l'ACPR donne un agrément pour exercer en tant que Market Maker !
Le Market Maker est un intervenant indispensable sur les marchés financiers ...
Il est présent sur les marchés Actions, Futures, Options etc ...

Apres, il y a des bons Market Maker sérieux et des sociétés malhonnetes.
Beaucoup de Market Maker Forex ou CFD qui ont une offre a destination des particuliers sont des margoulins (il faut le reconnaitre). Et c'est la qu'on peut trouver la décision de l'AMF choquante !

Par contre, il ne faut pas oublier que le MiFID 2 va clairement resserrer les vis !
Donc les Markets Maker n'auront qu'a bien se tenir.

le STP/DMA/ECN ... c'est la transparence absolu mais il y a moins de possibilités qu'avec un Market Maker.
Si je prends l'exemple de OANDA, on peut trader a l'unité .. c'est vraiment sympa pour les petits comptes, mais ce n'est possible que parcequ'ils sont MM (et plutot propre dans la catégorie des MM).

Si l'on écarte les sociétés vraiment pourries ... le choix est difficile !
Comme je l'ai souvent dit, il n'y a pas une offre parfaite pour tout le monde ...
J'ai bossé pendant plus de 2 ans avec JFD et leur modele DMA/STP (qui est tres bon).
Pourtant, je trade avec un MM (OANDA) car j'ai actuellement un tout petit compte et si je veux respecter un money management raisonnable, je dois prendre des trades de quelques centaines d'unités seulement.

Idem pour le Traders qui fait du moyen/long terme ...
Il est sensible aux Swap, moins aux exécutions ... forte chance qu'il trouve son bonheur aupres d'un bon Market Maker !

Donc puisqu'il n'y a pas un broker parfait qui correspond a tous, si un regulateur doit imposer des regles contraignantes ... ca va surement faire plaisir a certains et choquer les autres !!!

Apres, la décision de l'AMF ne concerne que les produits OTC ...
notamment les CFDs qui sont a destination des plus petits épargnants, souvent débutant !
En sachant cela, on peut mieux comprendre la décision de l'AMF.
Les Traders plus expériementés pourront toujours se retourner avec les marchés Futures.

Donc meme si j'ai été choqué par cette décision, apres réflexion, ce n'est pas totalement absurde !

C'est comme pour les feux rouges en Bulgarie :mrgreen: :mrgreen:
Apres minuit, plus aucun feu rouge ne fonctionne et c'est la regle de la priorité a droite qui s'applique !
Quand j'ai vu ca au début (ancien Gendarme que je suis), j'ai été choqué car c'est bien la nuit qu'on retrouve le plus de chauffards alcoolisés ...
Bah finalement, je trouve ca plutot intelligent (mais j'ai mais du temps a comprendre) !
Le chauffard qui est bourré a la Vodka local ... que le feu soit vert ou rouge ... bon, il va passer a fond la caisse !
Et le mec qui passe au feu vert, qui n'est pas bourré et qui respect le code de la route ... il va se le prendre de plein fouet et peut-etre y laisser sa peau.
Alors qui si tous les feux sont éteint, celui qui n'est pas bourré va devoir regarder avant de se lancer ...
C'est choquant, ca incite finalement au non-respect du code de la route ... mais c'est pas con et ca marche !

Bon ... j'ai vu que j'ai des dizaines d'autres notifications sur d'autres files.
Alors je m'arrete ici pour ce soir :)))

_________________
"ceci est mon avis personnel et ne représente en aucun cas celui des sociétés pour lesquelles j'ai travaillé ou pour laquelle je travaille actuellement"

Aides, Conseils, Formations => http://www.my-trading-forex.com


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Jan 2017, 19:39 
Hors ligne
Professionnel certifié

Inscription: 10 Oct 2012, 13:54
Messages: 895
Localisation: Paimpol
Marc RAFFARD a écrit:
Le Market Making n'est pas une activité illégale ...
l'ACPR donne un agrément pour exercer en tant que Market Maker !
Le Market Maker est un intervenant indispensable sur les marchés financiers ...
Il est présent sur les marchés Actions, Futures, Options etc ...

Apres, il y a des bons Market Maker sérieux et des sociétés malhonnetes.
Beaucoup de Market Maker Forex ou CFD qui ont une offre a destination des particuliers sont des margoulins (il faut le reconnaitre). Et c'est la qu'on peut trouver la décision de l'AMF choquante !

Il ne faut pas confondre un market maker sur les marchés régulés des Futures et des Options avec un market maker sur CFD ou Forex.

Dans le cas des Futures et des Options, les market markers sont en concurence les uns les autres. Rien que sur le DAX, ils sont plus d'une dizaines de sociétés à avoir le statut de market maker.

Dans le cas des CFD, un market maker est "en concurence" avec ses clients !

_________________
Auteur du livre Comprendre les Options
https://twitter.com/celtinvest
https://www.facebook.com/Celtinvest


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Jan 2017, 19:51 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Oct 2011, 12:58
Messages: 2726
Localisation: Sofia, Bulgarie
celtinvest a écrit:
Il ne faut pas confondre un market maker sur les marchés régulés des Futures et des Options avec un market maker sur CFD ou Forex.

Dans le cas des Futures et des Options, les market markers sont en concurence les uns les autres. Rien que sur le DAX, ils sont plus d'une dizaines de sociétés à avoir le statut de market maker.

Dans le cas des CFD, un market maker est "en concurence" avec ses clients !


C'est juste !!!
D'ailleurs le Market Maker sur le DAX n'aura pas du tout le meme métier qu'un Market Maker CFD.
Ce que je voulais faire passer comme message, c'est qu'il ne faut pas diaboliser le Market Making car il peut prendre plusieurs formes...

Maintenant, si les Market Maker CFD faisait les choses proprement ...
meme en étant un poil plus cher que sur les Futures mais en apportant une véritable valeur ajoutée, why not !
Je pense (ou je sais :mrgreen: ) que certains Market Maker sont en train de prendre une direction intéressante suite aux changements de régulation. Peut-etre aurai-je l'occasion de faire un webinaire sur le sujet au cours de l'année !

_________________
"ceci est mon avis personnel et ne représente en aucun cas celui des sociétés pour lesquelles j'ai travaillé ou pour laquelle je travaille actuellement"

Aides, Conseils, Formations => http://www.my-trading-forex.com


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Jan 2017, 22:11 
Hors ligne
VideoBourse family
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 09 Oct 2010, 08:28
Messages: 3950
Localisation: Suisse francophone
Au fond, infiniment mieux qu'un CFD c'est les Darwins !!

• Aucun levier (en tout cas notion de levier pas évidente)
• Position longue uniquement (en tout cas pour le moment)
• Risque contrôlé à VaR 20 (bientôt VaR 10)
• Risk Manager implémenté dans le cycle de réplication
• Bien évidement, aucun risque de perdre plus que son investissement.

L'AMF devrait kiffer à fond les Darwins à priori :mrgreen: :mrgreen:

_________________
Image
Inscription à Darwinex avec 65% de CashBack sur les commissions d'affiliation reçues


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Jan 2017, 01:10 
Hors ligne
Membre assidu

Inscription: 30 Déc 2010, 21:33
Messages: 294
article interessant sur l'activitée de market making
Citation:
Les Markets Maker

Avant d’être des arbitragistes, ces derniers sont tout d’abord des Markets Maker.

Définition Market Maker :

Ce sont des agents de marché qui sont présents afin d’assurer et promouvoir la liquidité sur un marché financier.

En effet, si sur un marché, il n’y a pas grand monde, cela attise plus la crainte que la confiance vis-à-vis d’acteurs extérieurs, et comme c’est le monde qui attire le monde, alors, plus il y aura de monde sur un marché, plus cela attirera d’investisseurs et des intervenants, et donc plus ce marché sera liquide, et par conséquent plus il y aura de transactions sur ce marchés qui au final se traduit par des frais de transactions plus grands dans la poche de la Chambre qui régit ce marché.

Donc les Chambres régissant ces marchés doivent essayer d’attirer le monde et donc des acteurs qui seront capables et d’accord , d’assurer la liquidité sur le marché, donc de rassurer d’éventuels intervenants qui désireraient intervenir sur ce marché, pour attirer du monde.

Ainsi, elles proposent en début d’année de donner X millions d’euros en échange de quoi, elles doivent assurer la liquidité 99 % du temps.

Les 1 % du temps représentent les heures où il y a des chiffres économiques importants qui sortent, et donc où elles ont droit de se retirer du marché, donc de ne plus assurer la liquidité, en raison de la volatilité forte qu’il existe pendant ces périodes de temps, et donc fort risque, qui est l’ennemi juré des Markets Maker.

Assurer la liquidité, signifie donner de la liquidité sur tous les prix du marché à chaque instant, afin que si un gros intervenant décide d’entrer sur le marché ou d’en sortir, qu’il le puisse sans faire « bouger le marché » de manière significative, et donc comme on dit « trouer le marché ».

A ce moment là, les Markets Maker assurent la liquidité en fonction de leur équation d’équilibre donné par leur modèle :

Px Future = Px Spot + Δt

que l’on présentera dans la prochaine section, en fournissant la liquidité à 1 prix du vrai prix du Future, que ce soit sur les bids et les offres : c’est la fameuse fourchette du Market Maker.

Et ils décalent leurs prix où ils fournissent la liquidité, au fur et à mesure que le prix du spot évolue, et donc que le vrai prix du Future évolue, de manière à toujours border en liquidité le marché à des prix qui sont soit supérieurs ( pour ceux qui désireraient acheter le marché) soit inférieurs au vrai prix d’équilibre du marché ( pour ceux qui désireraient vendre le marché).

Et parfois, quand le marché va trop vite, qu’il y a de la volatilité, les Markets Makers ne vont pas assez vite pour décaler leur fourchette, et ils se font « taper » à des prix de marché qui sont égales ou voire moins bons que le vrai prix de marché, et donc font des pertes.

Ces pertes doivent être gérées et épongées avec l’enveloppe reçue par la structure de Market Making de la part de la Chambre régissant le marché traité, Eurex ou CME par exemple.

Le Market Maker devient Arbitragiste.

Le Market Maker désirant gagner sur tous les tableaux et en même temps, cherchera donc quand il se fait exécuté par un spéculateur intervenant, à se couvrir.

En effet, vu qu’il a été exécuté comme nous l’avons défini de par son rôle de Market Maker à un bon prix, à savoir un bon prix par rapport au vrai prix du marché au même instant « t »,il cherchera à couvrir son bon prix d’exécution sur le marché spot, à travers des options.

Il aura donc fait un gain sans risque, car aura été exécuté par un spéculateur ayant son anticipation et donc près à payer un tout petit peu plus cher pour être sûr d’être exécuté, et ayant directement couvert son gain sur le marché spot.

Exemple : Px Future = Px Spot + Δt

Sur Dax : 5500 = 5499 + 1

Si le Market Maker se fait exécuter à la vente à 5501 par un spéculateur qui achète le marché car pense que le marché va monter, le spéculateur aura acheté le Dax à 5501, donc le Market Maker l’aura vendu à 5501.

Il achètera directement du spot à 5499, qui fera que l’équation se rééquilibrera de la sorte :

5501 ≠ 5499 + 1 ————– 5500 = 5499 + 1 ou 5501 = 5500 + 1

Dans les 2 cas de figure, il aura eu un gain, soit sur le marché du future, soit sur le marché du spot (à travers le marché d’options).

Le Market Maker fait donc en plus de son travail d’assurer la liquidité sur les marché, un travail d’arbitragiste en couvrant ses gains sans risque sur le sous-jacent du marché sur lequel il a été exécuté en premier, avec en ligne de mire, son modèle d’arbitrage entre le prix du Future et le prix du Spot


http://blog.diamond-trading-academy.com ... ien-13-16/

IG ne fait que vendre un produit qui lui rapporte un spread et qui ne lui coute quasi rien en couverture. Pour moi ce type de business model est cohérent avec la notion de marché.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Jan 2017, 21:38 
Hors ligne
Membre assidu

Inscription: 16 Jan 2015, 14:52
Messages: 252
Citation:
Quand on lit cela, cela saute aux yeux que c'est IG qui a dicté le texte à l'AMF.


Ah, il y en a encore qui découvrent que les grandes décisions des régulateurs ont souvent aussi pour origine les gros brokers qui peuvent se payer des lobbyistes, au dépends des plus petits brokers / brokers étrangers ?

Quand la CFTC s'est mise à imposer une capitalisation minimum aux brokers forex, ce n'était pas difficile de voir que FXCM avait trouvé là une occasion en or de racheter ses concurrents. Et avec l'interdiction appliqué d'ouvrir des comptes à l'étranger, les américains n'ont plus eu que la possibilité de trader chez les gros brokers qui étaient tous condamnés dans l'utilisation de virtual dealer ou d'autres fraudes, ou des brokers non régulés vraiment exotiques. Première étape avant le meurtre du forex retail aux US qui a eu lieu récemment. Je n'ai pas très envie que la même chose arrive ailleurs... Or c'est en train d'arriver un peu partout en Europe.

Voilà pourquoi je me fous un peu de la régulation. D'ailleurs, là c'est au tour de la FCA de vouloir limiter le levier comme anciennement aux US à 1:50... J'aime pas quand on cherche à me protéger de moi-même, vraiment pas.

Bon, la bonne nouvelle dans tout cela, c'est que sans l'intervention des régulateurs, l'arnaque des options binaires est en train de passer de mode (tout le monde sait que ça existe maintenant, tout le monde sait qu'il faut s'en méfier, et moi quand je dis que je gagne au trading en ligne on croit que je suis en train de me faire pigeonner par des options binaires). Moins d'arnaques, c'est des régulateurs moins tentés de réguler, ce qui n'est pas plus mal.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Jan 2017, 16:55 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 10600
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
Nous parlons ici des nouvelles réglementations relatives aux produits financiers non centralisés (OTC) tels que le FOREX et les CFD imposés par les régulateurs à travers le monde, et plus précisément en Europe et en France en ce qui nous concerne, qui viennent contraindre les courtiers / brokers proposant ces produits financiers à certaines pratiques en vu de protéger les investisseurs particuliers qui y perdent de l'argent en majorité d'après divers études publiées ces dernières années.

Nous étudions ainsi les publications officielles des régulateurs et plus précisément de l'AMF ( http://AMF-France.org ), les nouvelles conditions de trading proposées par les brokers telles que les stop loss garantis et la protection contre le solde négatif (le client / trader particulier ne peut pas perdre plus que ce qu'il dépose sur son compte de trading, même si il utilise des produits à effet de levier...):


_________________


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO