Nous sommes le 19 Sep 2018, 00:20

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 65 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Auteur Message
MessagePosté: 12 Mai 2018, 13:21 
Hors ligne
Membre actif et régulier

Inscription: 09 Nov 2015, 17:27
Messages: 68
JUPITRADER a écrit:
Mais comme je ne dispose pas d'un énorme capital, vous voyez ce qu'il me reste à faire..... :| :oops:


Trouver un vrai travail digne et respectable, affreux capitaliste ! :mrgreen:

"Mon ennemi, c'est la finance" (c)

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Mai 2018, 14:11 
Hors ligne
Membre actif et régulier

Inscription: 08 Nov 2014, 11:15
Messages: 50
reivax1 a écrit:
Trouver un vrai travail digne et respectable, affreux capitaliste !

"Mon ennemi, c'est la finance" (c)


J'ai étudié 10 ans sans relache les marchés en y connaissant rien au départ. J'y a perdu beaucoup d'argent, me suis fait avoir dans des formations bidons qui ne m'ont rien apportées.
Aujourd'hui, ça marche pour moi et j'estime que je l'ai 1000 fois mérité.
Beaucoup d'amis traders ont abandonné à juste titre alors que moi je me suis toujours accroché. J'ai testé des milliers de stratégies et passé des milliers d'heures à essayer de comprendre ce qui n'allait pas chez moi pendant que mes amis partaient en vacances se faire bronzer. Si c'était à refaire, c'est sûr que je ne lancerai pas dans le trading mais maintenant que je suis proche du but....
Pour autant, je n'ai jamais quitté mon travail "digne et respectable" tant que la bourse ne me rapporte pas autant que ce je gagne grâce à mon travail. Les choses je l'ai fait dans l'ordre et je compte bien vivre du trading de façon digne et respectable prochainement (et pas en vendant des formations ou autres arnaques qu'on trouve majoritairement sur le net).
Un conseil si tu veux réussir en trading (ce qui est le cas si tu es sur ce forum), ton ennemi ce n'est pas la Finance, c'est toi-même. Regarde bien ce qui t'as fait perdre jusqu'à maintenant et pense-y à chaque fois avant de t'endormir :idea: .


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Mai 2018, 14:34 
Hors ligne
Membre actif et régulier

Inscription: 09 Nov 2015, 17:27
Messages: 68
JUPITRADER a écrit:
reivax1 a écrit:
Trouver un vrai travail digne et respectable, affreux capitaliste !

"Mon ennemi, c'est la finance" (c)


J'ai étudié 10 ans sans relache les marchés en y connaissant rien au départ. J'y a perdu beaucoup d'argent, me suis fait avoir dans des formations bidons qui ne m'ont rien apportées.
Aujourd'hui, ça marche pour moi et j'estime que je l'ai 1000 fois mérité.
Beaucoup d'amis traders ont abandonné à juste titre alors que moi je me suis toujours accroché. J'ai testé des milliers de stratégies et passé des milliers d'heures à essayer de comprendre ce qui n'allait pas chez moi pendant que mes amis partaient en vacances se faire bronzer. Si c'était à refaire, c'est sûr que je ne lancerai pas dans le trading mais maintenant que je suis proche du but....
Pour autant, je n'ai jamais quitté mon travail "digne et respectable" tant que la bourse ne me rapporte pas autant que ce je gagne grâce à mon travail. Les choses je l'ai fait dans l'ordre et je compte bien vivre du trading de façon digne et respectable prochainement (et pas en vendant des formations ou autres arnaques qu'on trouve majoritairement sur le net).
Un conseil si tu veux réussir en trading (ce qui est le cas si tu es sur ce forum), ton ennemi ce n'est pas la Finance, c'est toi-même. Regarde bien ce qui t'as fait perdre jusqu'à maintenant et pense-y à chaque fois avant de t'endormir :idea: .



Détendez-vous, c'était une boutade :mrgreen:
On a le même profil, j'ai passé quelques années de courtes nuits avant de devenir profitable (3-4 années pour mettre au point des algos depuis zéro)
Par contre au maximum j'utilise un levier de 40, donc ca me concerne un peu aussi.


Quand a la fameuse réplique "Mon ennemi c'est la finance", c'est la blague de notre ancien président, il l'a rêvé mais c'est l'Europe qui l'a fait.

_________________
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Mai 2018, 14:53 
Hors ligne
Membre actif et régulier

Inscription: 08 Nov 2014, 11:15
Messages: 50
JUPITRADER a écrit:
Détendez-vous, c'était une boutade


Oups désolé :D c'est un de mes gros défauts de réagir au quart de tour. J'utilise peu les forums car souvent les réponses n'ont rien à voir avec la question de départ mais là j'avoue pas que j'avais pas vu la plaisanterie :D .

Pour conclure, OUI à la protection des comptes particuliers mais NON à la limitation du levier. :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Mai 2018, 10:18 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 11649
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
Salon AT – Débat Courtiers – ActivTrades / IG / WH SelfInvest – Nouvelles Réglementations CFD FOREX



http://SalonAT.com - Débat des Courtiers / Brokers réalisé au Salon de l'Analyse Technique le 16 mars 2018 à Paris.



Avec la participation de :


Stéphanie ALMÉRAS, Responsable du Bureau Français chez ActivTrades

Ambroise LION, Directeur Général Adjoint France et Luxembourg chez IG

Pascal HIRTZ, Directeur Général chez WH SelfInvest


Animé par Fabien LABROUSSE, Responsable de VideoBourse.fr



Description :

"A la suite de l'entrée en vigueur de l’article 28 de la loi Sapin II interdisant en France la publicité online pour les CFD, le Forex et les Options Binaires, d'autres réglementations ont été mises en place, elles-mêmes dans le cadre de MIFID II et comme suite aux recommandations indiquées par l'ESMA. Dans ce cadre n'hésitez pas à venir discuter et poser toutes vos questions aux courtiers présents sur notre événement, afin de connaitre précisément ce qui va changer pour vous et la gestion de vos prises de positions."




_________________


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Mai 2018, 12:46 
Hors ligne
Membre assidu

Inscription: 15 Nov 2015, 23:08
Messages: 126
Certains brokers transfèrent leurs clients EU vers leurs filiales australiennes

"Les brokers réglementés dans l'Union européenne et en Australie capitalisent sur leurs différentes licences. Les nouvelles réglementations européennes sont imminentes et les brokers qui détiennent des licences ASIC (Australian Securities and Investments Commission) utilisent une échappatoire réglementaire pour honorer les demandes des clients qui souhaitent négocier avec un effet de levier plus élevé.

L'Autorité européenne des marchés de valeurs mobilières (ESMA) a publié un nouveau cadre réglementaire pour les brokers qui ferme la porte aux clients souhaitant utiliser un levier financier au-dessus de 1:30. Cette nouvelle réglementation a suscité des protestations de la part de l'industrie et de certains traders qui utilisent un levier plus élevé pour maintenir une exposition adéquate au marché.
Les brokers forex réglementés par l'UE cherchent donc des moyens de se défaire de la nouvelle réglementation, les entreprises qui détiennent une licence australienne prennent déjà des mesures pour répondre aux demandes des clients.

Du point de vue de la conformité, il n'est pas très difficile pour les entreprises de transférer leurs clients européens en Australie. Cependant, un broker n'a pas le droit de solliciter de manière proactive les clients pour qu'ils changent de juridiction réglementaire. Le cadre réglementaire existant dans l'UE n'interdit pas aux clients de choisir de travailler avec une filiale de courtage située en dehors de l'UE, mais la société ne peut pas ordonner aux clients de transférer leurs comptes.

Intérêt des clients de quitter l'UE
Les traders seraient très désireux de quitter l'UE pour utiliser un levier plus élevé. Plusieurs entreprises ont connu une vague de demandes de clients pour faire la transition.

L'Australie et l'UE coopèrent étroitement pour synchroniser leurs cadres réglementaires au niveau institutionnel, mais le marché au détail n'est pas traité de la même manière, du moins pour l'instant. Les courtiers européens étudient en profondeur les moyens de répondre aux besoins de leurs clients et ce n'est qu'une des solutions envisagées.

Protection de l'ASIC
Les clients en dehors de l'Australie qui ouvrent des comptes avec des brokers réglementés par l'ASIC ne sont pas bien protégés. En fait, le cadre réglementaire sous lequel les brokers australiens opèrent ne s'applique qu'à leurs clients qui sont des résidents du pays.

De nombreux brokers utilisent leurs licences australiennes pour accueillir des traders du monde entier, et particulièrement en Extrême-Orient. Les filiales réglementées par l'ASIC pourraient choisir de respecter le cadre réglementaire pour tous leurs clients, mais actuellement, les clients à l'extérieur de l'Australie ne sont pas protégés en cas de différend avec un broker."


Source
http://www.broker-forex.fr/forum/viewtopic.php?pid=8880#p8880

Je serais curieux personnellement de connaitre le nom de quelques un de ces brokers :wink:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Juin 2018, 10:24 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 11649
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
Comptes Clients Professionnels chez ActivTrades : Conditions et Caractéristiques - Pierre VEYRET


Avec les nouvelles évolutions réglementaires (ESMA) relatives au trading de CFD / FOREX, il sera nécessaire de catégoriser les traders (particuliers ou professionnels) afin de leur proposer des conditions différentes et adaptées (en matière d'effet de levier, de protections / garanties...).


C'est dans cette dynamique que ActivTrades lance ses comptes professionnels avec :

un Levier allant jusqu'à 1:400

Protection FSCS + Assurance Renforcée pour le Capital jusqu’à 1 000 000£

Compte Ségrégué

Protection contre la Balance Négative

Actualités et Analyses sur mesure par des Experts Dédiés

Chargé de Compte Dédié


Nous recevrons donc Pierre VEYRET, Analyste chez ActivTrades qui nous présentera en détails les conditions d'éligibilité et les caractéristiques de ces nouveaux comptes professionnels.


Ouvrir un compte démo et tester les conditions de trading chez le broker ActivTrades : https://goo.gl/BygXuT.



_________________


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Juin 2018, 13:04 
Hors ligne
VideoBourse family

Inscription: 16 Déc 2013, 00:06
Messages: 1168
Chez AMP marge demander intraday pour le dax ( a 12.5 le tik, 25 le point) 2500$ !


Fichiers joints:
Capture.PNG
Capture.PNG [ 112.53 Kio | Vu 830 fois ]

_________________
"C'est quand la mer se retire qu'on voit ceux qui se baignent nus."WB
Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 29 Juin 2018, 12:35 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 11649
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
David Derhy, eToro : « Nouvelles règles boursières pour les particuliers à partir du 1er août »


TV Finance
Ajoutée le 29 juin 2018

David Derhy, Social Media Manager chez eToro présente les nouvelles règles boursières européennes pour les traders particuliers et décrit les implications pour les utilisateurs de eToro. Ces nouvelles règles qui ont pour objectif de protéger l’investisseur particulier en limitant les effets de levier sur les produits tels que les CFD entreront en application le 1er août. eToro entend bien respecter ces nouvelles normes et propose sur son site une information détaillée pour ses utilisateurs.




_________________


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Juil 2018, 18:22 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 11649
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
Voici le point de vue du broker XTB sur les nouvelles normes de réduction de l'effet de levier par l'ESMA qui entreront en vigueur en août :


A propos de la réglementation de l'ESMA

L’année 2018 sera décisive pour le marché européen du CFD. La nouvelle réglementation de l’ESMA va impacter les conditions de trading sur CFD dans toute l’Europe, pour les clients particuliers. Du point de vue des traders particuliers, ces nouvelles normes peuvent être perçues comme de nouvelles restrictions et c'est effectivement le cas. Pour de nombreuses sociétés de courtage, ces changements représentent d'énormes défis, mais des entreprises solides, comme XTB, pourraient en fait profiter de la situation. Cette analyse présente le contenu de cette nouvelle réglementation, et son impact éventuel sur le marché du CFD et sur les conditions de trading sur CFD.


Qu’est ce que l’ESMA?

L'Autorité européenne des marchés financiers (ESMA) est l'organe de l'UE qui vise à protéger les investisseurs et à garantir l'intégrité, la stabilité et le bon fonctionnement des marchés financiers. Étant donné que le marché du CFD (ou opère XTB) constitue une part importante de l'univers des marchés financiers, il est naturel que cela intéresse le régulateur européen. Les réglementations ESMA doivent être appliquées à chacun des marchés de l'UE et sont donc préoccupantes pour le groupe XTB. Rappelons qu’ XTB est l’un des leaders du marché CFD dans des pays tels que la Tchéquie, la France, l'Allemagne, la Pologne, le Portugal, la Slovaquie ou l'Espagne.


Quelles sont les nouvelles normes de l’ESMA?

L'ESMA a décidé d'utiliser un nouveau mécanisme appelé “intervention sur produit” qui vise à protéger les investisseurs particuliers. Les nouvelles normes concernent principalement la limitation de l’effet de levier mais pas seulement :

1- L'ESMA a décrété une interdiction complète des options binaires jugées trop complexes pour les investisseurs de détail. Cette interdiction s’appliquera dès le 02 juillet 2018. La direction d’ XTB considère que ce changement est d'importance secondaire pour la société, d'autant plus qu’ XTB a récemment proposé dans son offre les actions au comptant de 16 marchés soit plus de 1500 titres et plus de 200 ETF.

2- Les autres changements concernent les contrats pour la différence (CFD) qui sont au cœur de l'offre d’XTB. A compter du 1er août 2018 l’effet de levier sur les CFD sera limité. Le levier financier maximum a été plafonné à 30: 1 mais pour de nombreux instruments, cette limite sera plus sévère, allant jusqu'à 2: 1. Le levier 30: 1 a été réservé aux principales paires de devises, 20: 1 pour les autres paires de devises, l'or et les principaux indices boursiers, 10: 1 pour les autres indices boursiers et les matières premières autres que l’or, 5: 1 pour les autres instruments dont les actions au comptant et 2: 1 pour les CFD de crypto-monnaie.

3- Les recherches menées par le portail Comparic montrent que plus de 90% des traders particuliers s'opposent à de telles restrictions. L'AMF a reconnu avoir reçu environ 18 500 réponses à son invitation aux consultations et la majorité de ces réponses provenaient de traders particuliers.. Cela suggère que ces changements ne sont pas bien accueillis par la clientèle du CFD et n'agissent pas dans son intérêt. Ces changements exigent des niveaux de dépôt plus élevés pour maintenir une exposition donnée au marché, ce qui est coûteux puisque ces fonds pourraient être utilisés ailleurs. XTB considère ces changements comme trop radicaux et potentiellement contre-productifs.

4- Les fonds disponibles devront représenter au moins 50% de la marge immobilisée sans quoi la position sera automatiquement clôturée.

5- Les nouvelles normes imposent aussi une protection obligatoire contre le solde négatif. Cela signifie que la perte d’un trader particulier ne peut pas dépasser son dépôt. XTB soutient pleinement cette proposition (en fait, XTB avait déjà appliqué cette règle à tous les types de compte avant qu'elle ne soit traitée par l'ESMA).

6- Les nouvelles règles limitent fortement les incitations au trading sur CFD. XTB est d'accord avec ce principe, la direction voit d’un bon oeil une communication riche en informations, qui cimente une relation à long terme entre le courtier et le client.

7- Enfin, l’ESMA a normalisé les disclaimers liés au risque. XTB soutient absolument cette idée car elle augmente la transparence.


Faut-il encore trader avec un courtier européen?

En un mot: absolument. Bien que la négociation des CFD avec un courtier basé en Europe exigera un dépôt plus élevé, les investisseurs devraient toujours donner la priorité à la sécurité. XTB souligne que certains courtiers offrant des conditions de négociation potentiellement attrayantes ne sont pas du tout réglementés et que le capital des investisseurs pourrait donc s’exposer à un risque élevé de perte. De plus, même si un courtier a une licence, la simple distance géographique et les écarts en terme de réglementation et de surveillance par les autorités peuvent rendre impossible le respect des droits du client. En plus de cela, les traders devraient remarquer que nulle part en dehors de l'UE, ils ne bénéficient d'une protection contre le solde négatif.

“Ces nouvelles normes uniformisent les règles du jeu pour les maisons de courtage basées dans l'UE. Chaque courtier devra respecter les nouvelles règles. Il est de notre devoir d'assurer la meilleure plateforme de service et de trading aux clients XTB. Ils ont besoin d'être certains qu’ XTB est un courtier réglementé et assure la sécurité de chaque investisseur” - Filip Kaczmarzyk, Membre du Conseil d'Administration d’ XTB.

Dans le même temps, XTB s’inquiète du problème des courtiers non réglementés offrant leurs services en Europe. Beaucoup de ces entreprises emploient des techniques agressives de marketing et de vente, offrant une vision de profits rapides mais encourageant en réalité leurs clients à prendre des risques excessifs. Ces sociétés ont un impact négatif sur l'intégrité des marchés financiers en Europe et leurs activités devraient être examinées par l'AEMF.


Vérifiez les licences des courtiers qui vous intéressent

Investir avec un courtier de confiance et bien réglementé devrait être une priorité pour chaque trader. XTB conseille toujours de vérifier la licence du broker, non seulement sur le site Web de l'entreprise, mais aussi sur le site Web de l’autorité de contrôle compétente. En plus de cela, les investisseurs peuvent s'assurer qu'une maison de courtage ne figure pas sur la liste noire des brokers. Les traders doivent être conscients que toutes les licences de courtages ne sont pas les mêmes et offrent un niveau de sécurité différent pour les investisseurs. Certaines licences offshore peuvent fournir une protection moindre que les licences requises dans l'UE.


Un effet de levier plus important pour les clients professionnels

Il convient de noter que les limites introduites par la réglementation de l'ESMA concernent les clients particuliers. Les clients des maisons de courtage comme XTB, peuvent envisager d’obtenir le statut de client professionnel. L'ESMA elle-même a souligné cette possibilité dans la déclaration:

"Si vous souhaitez continuer à négocier le CFD sans limites sur l'effet de levier introduit par l'intervention du produit ou continuer à négocier des options binaires, vous pouvez en discuter avec votre courtier et envisager de devenir un client professionnel" - ESMA, questions liées à l'intervention du produit.

Il faut garder à l'esprit que certaines conditions doivent être remplies pour devenir un professionnel. Pour les clients qui souhaitent obtenir le statut professionnel vous devez remplir 2 des 3 conditions suivantes:

1- Vous devez avoir effectué des transactions d'une valeur nominale équivalente à 50 000€ à une fréquence moyenne de 10 opérations par trimestre au cours des quatre derniers trimestres.

2- La taille de votre portefeuille d’instruments financiers, y compris les dépôts en espèces et les actifs financiers, doit être au moins égale à 500 000 EUR .

3- Vous travaillez ou avez travaillé, dans le secteur financier pendant au moins un an à un poste nécessitant la connaissance des transactions ou des services sur lesquels vous souhaitez investir.

L'ESMA rappelle que même si les clients professionnels ne sont pas sur le point de faire face à des restrictions de levier, ils abandonnent un niveau de protection qui est offert aux clients de détail.


XTB pourrait-il réellement bénéficier des restrictions de l'ESMA?

La direction d’ XTB est préparée à une baisse temporaire des volumes mais reste en même temps convaincue de la viabilité de l'entreprise à plus long terme. Tout d'abord, les clients vont probablement ajuster leurs stratégies de trading au fil du temps. Deuxièmement, XTB s'attend à ce que le marché européen se consolide. Les règlements de l'AEMF peuvent rendre le CFD moins attrayant pour les entreprises qui visaient des profits rapides et qui ne pouvaient pas compter sur la fidélité de leurs clients en raison de leurs pratiques. Les entreprises disposant d'une large offre d'investissement et bénéficiant d'une forte diversification pourraient tirer parti de ce processus et augmenter leur part de marché. La direction d’ XTB voit ces opportunités et se fixe des objectifs ambitieux à cet égard.

“Le plus grand changement pour les traders et l’activité de courtage en Europe reste la limitation de l'effet de levier. Les traders devront assurer des niveaux de dépôt plus élevés pour chaque transaction et devront revoir leurs méthodes de négociation en conséquence. S’agissant du trading sur CFD en Europe, 2018 pourrait marquer un début de consolidation du marché où les entreprises ayant une activité bien diversifiée (en termes géographiques et de produit) comme XTB sont les plus susceptibles de persister.” - Omar Arnaout, PDG d’XTB-


XTB propose non seulement les CFD mais aussi les actions au comptant et les ETF

XTB considère qu'il est nécessaire d'offrir aux investisseurs une large sélection d'opportunités d'investissement sur une plateforme de trading unique. Une telle solution assure non seulement le confort mais aussi l'efficacité du capital. Les investisseurs n'ont pas besoin de transférer de l'argent d'un compte à un autre pour négocier des actions, des ETF ou des dérivés. Dans cet esprit, XTB a introduit des actions de 16 marchés boursiers importants ainsi que des ETF réels. Ces marchés comprennent le NYSE, NASDAQ, LSE, Deutsche Borse et bien d'autres. Cela permettra aux investisseurs de constituer des portefeuilles efficients et bien diversifiés. Il faut souligner qu'il s'agit d’actions au comptant sur compte-titres et d’ETF réels et non de CFD. La direction d’ XTB est convaincue qu'une palette d’actifs proposée sur une plate-forme à la pointe de la technologie est le premier pas pour entrer dans le futur du trading et de l’investissement.

“Aujourd’hui XTB propose plus de 1500 actions de 16 principaux marchés boursiers (dont les actions françaises)* et plus de 200 ETF. Cela permet aux investisseurs d'employer diverses stratégies de négociation en utilisant une plate-forme de négociation unique. Cela réduira les coûts de transaction et réduira le temps d'exécution des transactions” - Omar Arnaout, PDG de XTB- Depuis le lancement de sa nouvelle offre actions en mars 2018, tous les clients d’ XTB peuvent effectuer 5 ordres par mois sur les actions au comptant et ETF sans aucun frais de transaction (pour une valeur nominale inférieure ou égale à 30 mille euros).

_________________


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Juil 2018, 12:47 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 11649
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
Résultats du sondage VideoBourse : "Comment allez-vous réagir aux nouvelles règles sur le trading de FOREX et CFD fixées par l'ESMA ?" :

Fichier(s) joint(s):
sondage-ESMA.png
sondage-ESMA.png [ 9.42 Kio | Vu 574 fois ]

Venez répondre aux sondages VideoBourse chaque mois dans le menu de droite.

_________________


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 31 Juil 2018, 15:36 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 11649
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
"Entrée en Vigueur des Nouvelles Règles ESMA (Trading CFD / FOREX)" avec François FENECH de XTB


Jeudi 2 août 2018 à 18h, nous recevrons François FENECH, Affiliate Manager chez XTB France avec qui nous parlerons des nouvelles règles fixées par l'ESMA (European Securities and Markets Authority), et découvrirons concrètement comment se présentent les nouvelles conditions chez le courtier.


Pour rappel, les nouvelles règles fixées par l'ESMA sont :


Effets de levier maximums :

30:1 pour les paires majeures sur le FOREX

20:1 pour les paires mineures sur le FOREX, l'or et les principaux indices

10:1 pour les produits autres que l'or et les indices mineurs

5:1 pour les actions individuelles

2:1 pour les crypto-monnaies


Règle de clôture automatique à 50% de la marge minimale requise


Avertissement de risque standardisé


Interdiction définitive des options binaires



Vous pourrez poser vos questions en temps réel via le tchat écrit de http://VideoBourse.fr, ou sur le tchat Youtube.


Ouvrir un compte démo et tester les conditions de trading chez le broker XTB : http://go.xtbaffiliates.com/visit/?bta=36732&nci=7700.



_________________


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Aoû 2018, 12:47 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 11649
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
C'est clair que ça change la manière de trader en intraday.

_________________


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Aoû 2018, 17:59 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 11649
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
Post ESMA, les dépenses des brokers augmentent


[...]

Tendance marketing

À partir de ce que nous relevons sur le marché et des données partagées par les hauts dirigeants des sociétés cotées en bourse, le coût moyen d'acquisition des traders augmente de plus en plus.

Hier, eToro a annoncé le plus gros contrat avec une équipe de football de l'histoire de l'industrie. FxPro a lancé une nouvelle campagne de publicité sur Youtube, CMC Markets a adopté une nouvelle approche de marketing auprès des clients. Dans l'ensemble, les brokers engagent de plus en plus de ressources pour générer du contenu, qu'il soit rémunéré ou organique.

Tout cela est dû au fait que les prochains mois seront cruciaux pour la survie à long terme des brokers. L'augmentation des coûts d'acquisition des clients n'est qu'une partie de l'équation, l'impact de la réduction de l'effet de levier disponible pour les traders particuliers doit encore être évalué. Le cycle de vie des traders est sur le point de changer radicalement.

Modifications du cycle de vie des clients

La durée de vie moyenne d'un client particulier est proche de six mois. Cela a poussé certains à négliger l'impact à long terme sur le modèle économique, ce qui a finalement attiré l'attention des autorités de réglementation. Ne nous leurrons pas, la principale raison pour laquelle nous avons ce mandat de divulgation dans l'industrie est que les régulateurs se sont inquiétés.

Notez que les chiffres que les brokers doivent déclarer sont basés sur la performance de leurs clients actifs au cours des 12 derniers mois. Mais ces chiffres se détériorent avec le temps, la probabilité statistique qu'un client soit rentable pendant plusieurs années se rapproche de zéro chaque année.

Les brokers conviennent universellement que la réduction de l'effet de levier à 30:1 va augmenter la durée de vie des traders. Il est beaucoup plus facile de perdre rapidement un dépôt avec un levier financier de 500:1, d'où les changements que l’ESMA a jugés prudent d'adopter. Dans ce nouveau contexte, les brokers vont devoir revoir leurs stratégies pour augmenter leurs revenus par client au fil du temps.

[...]


>> Lire l'article complet sur Broker-FOREX.fr

_________________


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Sep 2018, 20:26 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 11649
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
Analyse: la réglementation de l'ESMA protège-t-elle les traders?


Depuis que les dernières réglementations de l'Autorité européenne des marchés financiers (ESMA) ont été annoncées en mars dernier, de nombreux articles ont été publiés sur Internet, couvrant les tenants et les aboutissants des règles et leurs implications éventuelles.

L’énergie qui a été consacrée à ces réglementations censées durées seulement trois mois est révélateur du fait qu'elles seront renouvelées tous les trois mois.

ESMA - Pas de recul

"Compte tenu de la quantité de recherche et d'efforts consacrés aux dernières modifications des règles", a déclaré Christian Rolando, consultant en réglementation du secteur du trading de détail, "il est extrêmement improbable qu'elles soient réduites à néant dans trois mois."

Ce point a été repris par plusieurs autres initiés de l'industrie.

Shai Heffetz, PDG d'InterTrader, a déclaré : "C'est un nouveau monde courageux et nous devons nous adapter à la nouvelle réalité. Il se peut que la période de renouvellement de trois mois permette au régulateur européen d'apporter quelques modifications mineures au règlement - même si le contenu global restera le même - avant de le rendre permanent."

"Ces mesures sont susceptibles de devenir permanentes avec le temps." A noté Christian Rolando, "la période temporaire donnera aux régulateurs le temps d'examiner l'impact, en particulier sur les volumes de transactions et la performance des clients."

Perdre de l'argent, perdre son effet de levier

Ce dernier point - la performance du client - est particulièrement important. La raison en est que les restrictions de l'ESMA sur le trading de CFD étaient, dans une large mesure, fondées sur celles-ci.

Comment cela a-t-il été réalisé ? Eh bien, l’ESMA a examiné une étude réalisée en 2014 et a constaté qu’un effet de levier moins élevé entraînait une réduction des pertes pour les clients - il semble que l’inverse soit vrai. Parallèlement, le régulateur a noté, comme le savaient déjà tous les acteurs du trading de détail, que la plupart des clients perdent de l’argent.

Je suis sûr que vous pouvez imaginer les rouages ​​du cerveau collectif de l'ESMA se tourner vers une conclusion particulière : les clients perdent de l’argent et doivent être protégés. Pour assurer leurs protections, l’organisme de réglementation a donc limité l'effet de levier.

[...]


En route vers les brokers offshore

Interdire quelque chose, que ce soit l'alcool lors de la prohibition ou l'effet de levier aujourd’hui, ne réduit pas la demande. Les traders à la recherche d'un effet de levier élevé vont désormais se tourner vers des brokers offshore.

Juan Colon, PDG de Darwinex, a déclaré : "Je peux confirmer qu'il y a au moins une partie de cela qui se passe, et franchement, c'est assez injuste à la fois pour les clients et pour les courtiers décents."

Cette semaine, le régulateur français (AMF), a publié une déclaration encourageant les traders à ne pas se rendre à l’étranger, ce qui implique que cela se produit. La déclaration a rappelé aux traders que les mesures de restriction décidées par l’ESMA visent à les protéger - rappelant probablement aux traders qu'ils n'avaient jamais voulu de plafonds de levier financier en premier lieu.

De nombreux brokers respectables ont souligné que la réglementation de l'ESMA nuirait à leurs activités et nuirait aux clients. On ne fait pas souvent remarquer que la dernière de ces deux conséquences va totalement à l’encontre de l’objectif de la réglementation - protéger les clients.

Quoi qu'il en soit, il est peu probable que l'ESMA fasse marche arrière. On ne peut qu'espérer qu'un jour, nous pourrons retourner au bon vieux temps d'un effet de levier élevé et que les mauvais comportements des brokers seront punis au cas par cas.


>> Lire l'article complet sur : http://www.broker-forex.fr/forum/viewtopic.php?pid=8930#p8930

_________________


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 65 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO