Nous sommes le 21 Juil 2019, 01:49

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 319 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5 ... 13  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 10 Mar 2010, 09:36 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 12151
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
Merci pour le lien vers la dépêche Comu.

Donc même si les situations de l'Espagne et du Portugal, ils soulignent dans cette news le fait qu'il ne faut pas les mettre dans même panier que la Grèce, car apparemment ces pays rencontrent des difficultés mais présentent de vrais statistiques / bilans, contrairement à la Grèce qui a tentée de maquiller ses comptes.

Citation:
Il a noté en outre que le gouvernement espagnol avait agi très rapidement pour annoncer des plans de redressement des finances publiques, tout en prévenant que les risques macroéconomiques qui pèsent sur le pays demeuraient très élevés. Fitch accorde pour l'instant au pays une note AAA, la meilleure possible, assortie d'une perspective stable.

Les agences de notation, que ce soit Fitch ou sa concurrente Moody's, ont déjà prévenu qu'il ne fallait pas mettre dans le même panier les trois pays, ce qui serait "simpliste", avait déjà dit en février un autre économiste de Fitch, Brian Coulton.

Il avait souligné alors que la notation du Portugal était "significativement plus élevée que celle de la Grèce" et que la différence entre les dettes publiques était notable: 76,6% du PIB au Portugal contre 113% en Grèce. Il avait considéré aussi que les dérapages au Portugal tenaient davantage de "l'erreur de prévision" que de modifications "délibérées" des données comme cela semble avoir été le cas en Grèce.



_________________


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Mar 2010, 11:44 
Hors ligne
Membre actif et régulier
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2010, 20:02
Messages: 76
Je vais tenter de faire une petite définition de la dette d’un point de vue macroéconomique.

Il est important de différencier le déficit public de l’endettement public. Le 1er représente un flux et le second un stock. La dette publique est donc la conséquence de l’accumulation du déficit public. Le traité de Maastricht donne pour critères un endettement public maximum de 60% du PIB et un déficit budgétaire ne devant excédé 3% du PIB.

L’important, in fine, est de parvenir à un endettement raisonnable et il est possible de le cumulé à un déficit public. Il a été inscrit dans la constitution allemande que le déficit ne devrait excéder 0.35% chaque année à compter de 2016.

Le consensus attend pour 2009 un déficit budgétaire de 8.2% pour la France (- de 8 selon Woerth) et de 3.2% pour l’Allemagne (INSEE/Le Monde).

En novembre dernier le gouvernement grec annonce un déficit public de 12,7% au lieu de 6% deux mois auparavant. Ce chiffre a laissé perplexe le marché face à l’endettement public de 113.4% du PIB.

Il est important dans cette problématique de différencier les causes, les conséquences et les solutions.

Pour arriver à ses fins la Grèce n’a pas d’autres alternatives, comme tous les pays dans une moindre mesure, que de retrouver la croissance et un déficit public acceptable. Tache cependant plutôt difficile à court terme et pour déterminer les effets des différents plan d’aide et de relance à long terme il faudrait se lancer dans une équation à plusieurs inconnus…

Si personne ne paye les dettes dans les faits, il y a banqueroute tout simplement. En l’occurrence je pense qu’il y trop d’intérêt politico-économique pour envisager ce scénario. Faut mieux gratté un peu que rien du tout…

_________________
Deux personnes sont nécessaires pour dire la vérité, une pour parler et l'autre pour écouter. (Henry David Thoreau)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Mar 2010, 14:38 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 12151
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
Merci pour ces précisions Comu.

Tu as fait des études en rapport avec l'économie ou la finance?

Des liens intéressant concernant la dette publique et le déficit publique:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Dette_publique

http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9ficit_budg%C3%A9taire_et_d%C3%A9ficit_public

_________________


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Mar 2010, 03:45 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 12151
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE


Ferme soutien de Sarkozy aux efforts grecs: http://www.youtube.com/watch?v=9zC9Szzc1Do

_________________


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Mar 2010, 03:28 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 12151
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
Plus d'infos sur l'implication de Goldman Sachs dans le maquillage des comptes Grecques.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=YA_X4eU4AC8[/youtube]


300 millions de $. Ca fait chère la mallette...

De plus ils ont spéculés sur la chute de la situation économique de cette dernière.

_________________


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Mar 2010, 19:06 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 12151
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
Apparemment l'Allemagne a finalement accepter d'aider dans une certaine mesure la Grèce, mais les marchés ne semblent pas saluer cette décision pourtant encourageante pour la cohésion de la zone Euro.

quelqu'un peut m'expliquer? :?

Sinon l'avis de François Hollande sur la question:
[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=sJ-TougcPhs[/youtube]

_________________


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Mar 2010, 01:38 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 12151
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE

_________________


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Mar 2010, 12:44 
Hors ligne
Membre assidu

Inscription: 14 Jan 2010, 09:02
Messages: 150
Localisation: Genève
Voilà un peti' bout d'un article de Paul Jorison

Citation:
Alors que la note du Portugal vient d’être abaissée par l’agence Fitch – signe précurseur d’une extension à d’autres pays de la crise européenne, que tout le monde craint en courbant les épaules – et que le chancelier Alistair Darling vient de rendre public un projet de budget britannique repoussant à 2011 les mesures de rigueur budgétaire, qui risque d’être plus mal accueilli par les marchés que par les électeurs.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Avr 2010, 11:17 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 12151
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
scalpeurdepips a écrit:
Salut j ai regarder sa aussi ,il risque d avoir de beaux trad a réaliser sur le câble . Les acteurs ne sont pas dupe et la livre vas dérouiller. Maintenant se qui a mon avis est important et de capter a quel moment (vision long terme un an ou plus) le $ prendra moins de valeur que l €uro face a la £ivre, sa sera a mon avis le moment clef du retour de l €uro sur toute les monnaies . Bon c’est pas pour demain mais il faudra suivre l’arriver de cette configuration.

En tout cas la livre corrige pas mal ces derniers temps, si fondamentalement on admet quelle doive poursuivre sa baisse, le retracement de 38.2% voir de 50% du mouvement baissier de ce début d'année pourraient constituer des points d'entrés intéressant.

Sinon ce weekend a été assez mouvementé pour les majeures, la faute à l'accord et à l'apport de précisions de la zone Euro et du FMI concernant le plan de relance de la Grèce, et c'est Dominique qui nous en parle:

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=q-uQ6z_jKRw[/youtube]

_________________


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Avr 2010, 14:10 
Hors ligne
Membre assidu

Inscription: 14 Jan 2010, 09:02
Messages: 150
Localisation: Genève
Concernant la Livre, perso depuis le 4 janvier je short GBPAUD. Vu l'Australie qui se fait tirer par la Chine, et l'UK qui surnage, je pense pas fermer cette position avant un moment. En outre, tu encaisses l'intérêt positif, c'est tout bénéf' !

La combinaison "proximité Inde-Chine" + "Matière première" me rend très confiant sur AUD. De plus, je rentre d'un voyage en Australie, et ce dernier m'a conforté dans la vision Long Termiste des placements.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Avr 2010, 11:36 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 12151
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
Etinodo a écrit:
La combinaison "proximité Inde-Chine" + "Matière première" me rend très confiant sur AUD. De plus, je rentre d'un voyage en Australie, et ce dernier m'a conforté dans la vision Long Termiste des placements.

Et alors, petite synthèse de ce voyage? Tu as trouvé qu'il y avait pas mal d'expansions et de secteurs sur lesquels l'Australie peut évoluer et avoir une influence positive ces prochaines années?

En quoi la Chine tire l'Australie vers le haut précisément?
scalpeurdepips a écrit:
http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2010/04/26/04016-20100426ARTFIG00666-les-marches-s-attaquent-au-portugal-.php



Premier coup de semence pour le Portugal .

Apart la grec le Portugal et l Espagne perso pour moi les investisseurs commence a voir la fin du tunnel grec enfin rien ne dit non plus que on vas sortir du tunnel il peut effondrer a tous moment . Je pense que les acteurs fond comprendre a l Europe que si il y a pas d aide pour la Grèce il attaquerons tous les pays qui on des finance publique douteuse ( la France en fait partie ) .
Perso pour le cas Grèce je comprend les réticences de l Allemagne a l aider elle seul en Europe avec quel que pays nordique peut se targuer quel sera pas attaquer sur les marcher en faisant trainer les choses elle assoit sa vision politique d’une économie seine par des compte publique sein elle fait comprendre que ne pas appliquer sont plant même a la ruine . Et les acteur du marcher eu sont du même avis .

Perso je pense que l euro a du souci a se faire car aucun pays endetté ne passera a travers les maille du filet des marcher il aurons tous leur attaque , histoire de faire comprendre au état que le patron ces eux .

Les US l’on bien compris qu’il peuvent pas luter contre les marcher hier les sénateur l on fait comprendre a Obama . Car si on commence a regarder de prêt les finance us on a du souci a se faire . Donc je pense que les acteur s occupe de l Europe pour être sur que quand il s occuperons des US il aurons une basse solide = l’( Euro) sur se reposer car la lute serra pas aussi facile qu’avec la Grèce .

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2010 ... passe-.php

Merci pour les artciles scalpeur.

Pour ma part je pense que si le plan de sauvetage Grecque échoue, toute la zone euro va tomber, attaquée par les marchés financiers. L'Allemagne montre actuellement les crocs. Cependant, l'idée d'une monnaie unique ne s'est pas faite en quelques jours, et des scénarios catastrophes ont bien sure étés imaginés. La France et l'Allemagne étant les grands instigateurs de cette mise en commun des monnaies européennes, je vois mal l'Allemagne ne pas intervenir dans un tel dossier, et laisser la Grèce mettre en péril toute la zone euro.

Je pense que leur plan est de bien faire comprendre aux pays en difficultés que l'aide n'est pas acquise et que cela doit rester une solution de dernier recours.

Concernant le taux d'emprunt Grecque qui est à plus de 10%, Marc Touati a je pense bien résumé la situation d'exagération en indiquant qu'un pays aussi peu stable actuellement que la Thaïlande n'avait un taux d'emprunt que de 3.5%.

Bref, régulation des marchés financiers et du système capitalisme dans son ensemble me semble être la priorité absolue sans quoi ce système risque de s'auto détruire par des soulèvements sociaux à moyen / long terme, mais ce n'est qu'un avis personnel.

Autrement en exclusivité une petite vidéo en caméra caché montrant deux conseillers de GoldmanSachs entrain de conseiller un dirigeant Grecque il y a 5 ans:


_________________


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Avr 2010, 19:41 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Oct 2008, 16:00
Messages: 1194
dreamfab a écrit:
je vois mal l'Allemagne ne pas intervenir dans un tel dossier, et laisser la Grèce mettre en péril toute la zone euro.

Je pense que leur plan est de bien faire comprendre aux pays en difficultés que l'aide n'est pas acquise et que cela doit rester une solution de dernier recours.

J'ai un doute sur ce fait, parce que les allemands aiment quand l'euro est faible puisque c'est un pays exportateur.


Citation:
Bref, régulation des marchés financiers et du système capitalisme dans son ensemble me semble être la priorité absolue sans quoi ce système risque de s'auto détruire par des soulèvements sociaux à moyen / long terme, mais ce n'est qu'un avis personnel.

Tu veux réguler quoi sur les marchés financiers ? Franchement mis à part interdire la spéculation je vois pas comment tu peux faire changer quoi que ce soit.
Quand tu vois les règles qu'ils ont instauré, type FIFO, on se demande quel est l'intérêt...

_________________
"The market is like a beautiful woman-endlessly fascinating, endlessly complex, always changing, always mystifying." The Money Game - Adam Smith

L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir-Napoléon Bonaparte


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Espagne Obama
MessagePosté: 12 Mai 2010, 03:16 
Hors ligne
VideoBourse family
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Mar 2010, 10:32
Messages: 878
11/05/2010
A 21h11
Crise de la dette : Obama s’est entretenu avec Zapatero
Le président américain Barack Obama s'est entretenu mardi avec le chef du gouvernement espagnol José Luis Rodriguez Zapatero pour évoquer la crise de la dette et les réformes nécessaires pour sauver l'économie espagnole, a annoncé la Maison Blanche.

(C’est pas de nature à aider l’euro quand la Maison Blanche publie cela jmrt).

_________________
Mon blog : FXprotechnics


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Espagne Obama
MessagePosté: 12 Mai 2010, 06:11 
Hors ligne
Membre assidu

Inscription: 14 Jan 2010, 09:02
Messages: 150
Localisation: Genève
Totalement d'accord avec jmrt. Mettre de l'huile sur le feu n'a jamais rien aidé.... :?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Mai 2010, 01:47 
Hors ligne
VideoBourse family
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Mar 2010, 10:32
Messages: 878
L’Allemagne interdit les ventes à découvert à nu

Ce jour, le 19/05/2010 : déclaration de « guerre » aux ventes à découverte sans contrepartie (naked)du gouvernement allemand qui a décidé d’interdire ces ventes à découvert sur 10 actions des institutions financières les plus importantes du pays, selon le porte-parole du Ministère de la Finance
La Bafin, les autorités de marchés financiers allemandes, a précisé les noms des dix institutions financières couvertes par l’interdiction, où l’on trouve Allianz, Deutsche Bank, Commerzbank ou encore Deutsche Postbank. Sur cette liste figurent encore Munich Re, Hannover Rück, Deutsche Börse, Generali Deutschland, Aareal Bank et MLP.
Cette interdiction pourrait également toucher les credit-default swaps sur les obligations libellées en euros
La Bafin a précisé que l’interdiction qui prendra effet dès minuit aura cours jusqu’au 31 mars 2011, soulignant que cette décision avait été prise au vu de l’extraordinaire volatilité du prix des obligations d’Etat dans la zone euro.

RAPPEL : La vente à découvert consiste à emprunter des titres et à les revendre tout de suite dans l’espoir de les racheter plus tard à un cours plus bas afin d’empocher une plus-value avant de les restituer. La vente à découvert “à nu” consiste à vendre des titres qu’on n’a même pas empruntés
jmrt

_________________
Mon blog : FXprotechnics


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Mai 2010, 01:52 
Hors ligne
VideoBourse family
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Mar 2010, 10:32
Messages: 878
Je suis fondamentalement nerveux !
Tous les indicateurs sont au rouge et deux indicateurs démontrent que la tension est particulièrement soutenue sur les marchés : Le taux LIBOR à trois mois en dollars et la prime pour se couvrir contre la défaillance des obligations émises par des entreprises européennes (les fameux CDS)

Moralité : sortez couvert à 100 % (jmrt)

–>Le taux LIBOR à trois mois en dollars qui est celui auquel les banques se prêtent entre elles connaît une hausse ininterrompue depuis huit jours consécutifs. Il atteint aujourd’hui son plus haut niveau depuis le 29 juillet passé. Le spread du LIBOR-OIS en dollars qui mesure le niveau de réticence de banques à prêter est le plus large depuis le 13 août passé.
http://www.fortuneo.be/fr/bourse/actual ... -taux.html (cliquez sur le lien)

INDICATEURS A SUIVRE :
Deposit facility retraçant le dépôt overnight auprès de la Banque centrale européenne (BCE) de l’excès de liquidité des banques commerciales de la zone euro. Toujours en cote d’alerte avec un dépot a 248..
En situation normale, ce chiffre doit être proche de 0. Plus ce chiffre est élevé, plus le déséquilibre du marché interbancaire est important. Il peut être considéré comme un indicateur de l’aversion au risque des banques à se prêter entre elles. (Quand la confiance s’en va on téléphone à Angela (lol). jmrt)
http://www.bloomberg.com/apps/cbuilder? ... DEPO%3AIND (cliquez sur le lien)

Le Ted Spread calcule la différence de taux entre ce que le gouvernement américain et les banques paient pour emprunter.
Concrètement, c’est l’écart entre les taux du Trésor américain pour trois mois et le Libor qui détermine le taux auquel les banques se prêtent entre elles.
Ce graphique mesure la différence entre les taux des bons du Trésor américain (sans risque) et ceux pratiqués par les banques, lorsqu’elles se prêtent de l’argent entre elles (le Libor). Ces deux taux d’intérêt sont basés sur des emprunts à 3 mois.
Lorsque la courbe augmente, la déconnexion entre ces deux taux s’accroît.
On peut lire les hausses comme une chute de la confiance entre les banques. Celles-ci, craignant des défauts de paiements de la part de leurs consœurs, augmentent les taux, alors que les emprunts du Trésor, jugés beaucoup plus sûrs, ne suivent pas la même évolution.
Hors le TED SPREAD est toujours au 21/5/au dessus d’une valeur de 30 ce qui constitue une cote d’alerte :
http://www.bloomberg.com/apps/cbuilder? ... EDSP%3AIND (cliquez sur le lien)

RATIO BULL/BEAR(répartition entre optimistes et pessimistes) : http://www.market-harmonics.com/free-ch ... igence.htm (cliquez sur le lien)Les pessimistes montent bien pour le moment.
Conclusion : je sors couvert sur tous les marchés. Sans être affirmatif ni alarmiste, le pessimisme ambiant est de nature à renforcer le chaos des cours au moins momentanément. Les banques qui ne se font plus confiance, c’est de nature à ralentir la reprise. Le monde va bien du coté émergent (Asie) mais c’est fragile quand même. (jmrt : le conservateur qui joue en tendance). Voilà, mais ceci n’est qu’une opinion. Il y a peu, je voyais une reprise mondiale venir des US. Je suis plus circonspect maintenant depuis l’affaire Angela et l’UE qui ne sait pas quoi faire pour agir.
Je pensais voir arriver un W de fin de Bollinger et voilà que ce n’est pas cela du tout : le MSCI plonge avec la Bollinger (voir graphique)
http://en.wikipedia.org/wiki/LIBOR-OIS_spread (en anglais malheureusement)
P.S : je n’arrive toujours pas à trouver un graphique exploitable du MSCI WORLD pour une analyse approfondie. Cela m’agace un peu. A défaut, je demanderai une nouvelle analyse SnP et dollar Index pour le live.


Fichiers joints:
Capture.PNG
Capture.PNG [ 120.52 Kio | Vu 7124 fois ]

_________________
Mon blog : FXprotechnics
Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Mai 2010, 04:22 
Hors ligne
VideoBourse family
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Mar 2010, 10:32
Messages: 878
Ci-dessous un lien pour le live et plus

http://fr.reuters.com/article/businessNews/idFRPAE64J0XY20100520

_________________
Mon blog : FXprotechnics


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Mai 2010, 18:24 
Hors ligne
Membre actif et régulier
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2010, 20:02
Messages: 76
Oui scalpeur la théorie économique veut que lorsqu'une monnaie baisse, ca dope les exportations des pays qui possèdent cette monnaie.

Mais si tu observe comment est basé l'économie allemande, cela n'est plus vrai. Les allemands tirent beaucoup de leurs exportations et des produits de qualité qu'ils produisent. Quand quelqu'un achète une voiture allemande, il le fait parce qu'il à les moyens de le faire et pour acheter un objet de qualité. C'est pas le prix qui intéresse mais vraiment la qualité et je pense que c'est général à l'industrie allemande.

La baisse de l'euro va faire baisser les marges des constructeurs qu'il ne récupèreront pas par une hausse des ventes. (mise à part si ils ont été doués en salle de marché :D )

_________________
Deux personnes sont nécessaires pour dire la vérité, une pour parler et l'autre pour écouter. (Henry David Thoreau)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Mai 2010, 05:50 
Hors ligne
VideoBourse family
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Mar 2010, 10:32
Messages: 878
L’UE bégaye. Obama balaise balise.
Article du Figaro 21 mai 2010 20h42
Dans l'Amérique schizophrène, la loi approuvée par le Sénat sur la régulation de Wall Street, va provoquer des réactions contradictoires douloureuses au sein du même électorat. Explication: Alors que souffle le vent populiste qui s'offusque que l'argent des contribuables ait servi a éviter aux banques la faillite et même à financer des grands projets dans les Etats pour créer des emplois, un vent populiste qui réfute la théorie du "too big too fail"(trop gros pour faire faillite jmrt), les mêmes prennent les armes pour lutter contre ce qu'ils considèrent comme la marche vers une Amérique socialiste et un gouvernement trop intrusif. Il n'y a qu'eux pour ne pas voir de contradiction dans leur attitude.
La loi votée par le Sénat, qui doit encore être accordée à celle de la Chambre des Représentants, a été adoptée par 59 voix contre 39, quatre Républicains ayant voté pour et deux Démocrates s'y sont opposés, estimant que le texte n'était pas encore assez contraignant pour éviter un remake du crash de 2008 provoqué, en partie, par l'utilisation d'instruments financiers de plus en plus sophistiqués et souvent incompréhensibles pour ceux qui sont en dehors du système. Les textes des deux chambres sont presque identiques, ce qui garantit le passage de la plus importante réforme du système bancaire depuis la Grande Dépression. Cette réforme, affirme le New York Times, est un succès au moins aussi important que celle de l'assurance santé.

Les principaux points du texte du Sénat:

1. Pour la première fois, les derivatives, ces instruments financiers en partie responsables de la crise financière, feront l'objet d'une surveillance par le gouvernement et les banques devront désormais créer des filiales pour ces produits. Les derivatives devront être assurés.
2. Création d'une autorité fédérale pour superviser les consommateurs de produits financiers.
3. Création d'un conseil de réglementation pour évaluer les risques systémiques. La Federal Reserve se voit dotée de pouvoirs étendus sur les sociétés financières.
4. Création d'un système permettant au gouvernement de liquider des institutions financières menaçant de s'écrouler, sans que les contribuables aient à en supporter la charge.
5. Oblige les entreprises à fixer la compensation de leurs dirigeants avec l'aide d'un conseil indépendant, extérieur à l'entreprise.
6. Interdiction aux banques de faire des investissements dont ne profiteraient pas leurs clients. Cette provision concerne également les hedge funds, ces fonds dont les banques d'investissement tirent une grande partie de leurs profits. La loi vise en particulier Goldman Sachs.

Wall Street vient de perdre une manche, pour la première fois depuis longtemps. (En fait, c’est la plus grande réforme du système financier depuis 1930 jmrt)Cette réforme sera-t-elle vue comme salutaire ou une nouvelle intrusion du gouvernement dans les affaires qui ne le concernent pas? Il est encore trop tôt pour le dire.
Obama, enhardi par sa victoire sur la réforme de santé, commence à trouver son rythme.

21 mai 2010 à Bruxelles
Les ministres des Finances de l’UE sont réunis aujourd’hui vendredi 21 mai à Bruxelles pour réfléchir aux moyens de renforcer la discipline budgétaire, sous la pression de l’Allemagne. Angela Merkel souhaite imposer de nouvelles sanctions controversées et la mise en faillite de pays trop endettés.
Le Bundestag, équivalent de l’assemblée nationale, a voté aujourd’hui une loi autorisant Berlin à participer au plan de soutien européen... Mais l’Allemagne doit verser près de 148 milliards d’euros. Sur un total de 750 milliards débloqués par l’Europe. Reste maintenant à avoir l’aval des élus de la chambre haute, l’équivalent du sénat.
Au même moment, les ministres des Finances de l’Union se sont rencontrés pour étudier la proposition de l’Allemagne de mettre en place une taxe sur les transactions financières. Officiellement, les 27 sont prêts à en parler, mais en coulisses, les Européens regrettent la position d’Angela Merkel. Ils l’accuse de faire cavalier seul et de donner aux marchés le sentiment d’un flottement.

Commentaires :
Un océan sépare US et UE sur ce qu’il faut faire et comment le faire.

Le point 4 de la loi us est particulièrement efficace et judicieux. Il faut voir son texte détaillé pour se forger un avis plus construit. (modalités de liquidation et dédommagement de l'actionnariat)
(jmrt)

_________________
Mon blog : FXprotechnics


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Mai 2010, 17:13 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Oct 2008, 16:00
Messages: 1194
scalpeurdepips a écrit:
Enfin si on croie les chiffres et pas notre super ministre de l économie . Qui se voyais faire 2 a 3 % de croissance avec un euro a 1.20.


J'avais une vidéo pour toi scalpeur où Lagarde annoncé en 2007 une croissance exceptionnelle pour 2008, mais pas moyen de remettre la main dessus...
C'était un grand moment de télévision :mrgreen:

_________________
"The market is like a beautiful woman-endlessly fascinating, endlessly complex, always changing, always mystifying." The Money Game - Adam Smith

L'art d'être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l'art de réussir-Napoléon Bonaparte


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Mai 2010, 18:00 
Hors ligne
Membre actif et régulier
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Mai 2010, 02:51
Messages: 53
madjes a écrit:
scalpeurdepips a écrit:
Enfin si on croie les chiffres et pas notre super ministre de l économie . Qui se voyais faire 2 a 3 % de croissance avec un euro a 1.20.


J'avais une vidéo pour toi scalpeur où Lagarde annoncé en 2007 une croissance exceptionnelle pour 2008, mais pas moyen de remettre la main dessus...
C'était un grand moment de télévision :mrgreen:


Finalement de nos jours en bourse il n'y a plus qu'une seule valeur sure, la décroissance ! :lol:

_________________
Image
Je ne dors jamais, je n'ai aucun horraire... sauf celui des trades !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Mai 2010, 22:39 
Hors ligne
Membre actif et régulier
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2010, 20:02
Messages: 76
Guntablier a écrit:
madjes a écrit:
scalpeurdepips a écrit:
Enfin si on croie les chiffres et pas notre super ministre de l économie . Qui se voyais faire 2 a 3 % de croissance avec un euro a 1.20.


J'avais une vidéo pour toi scalpeur où Lagarde annoncé en 2007 une croissance exceptionnelle pour 2008, mais pas moyen de remettre la main dessus...
C'était un grand moment de télévision :mrgreen:


Finalement de nos jours en bourse il n'y a plus qu'une seule valeur sure, la décroissance ! :lol:


Je me fierais pas trop aux politiciens quant aux prévisions économiques, il ne faut pas oublier qu'ils sont là pour plaire au peuple et se faire réélire tous les 5 ans.

Pour avoir une croissance à 2 à 3%, un euro à 1.20 ne suffit pas.

Pour preuve les américains qui ont une croissance plus forte, grâce à un certain protectionnisme et de plus fortes mesures prises à travers les plans de relances dans l'économie réel.

(ce n'est que mon avis :wink: )

_________________
Deux personnes sont nécessaires pour dire la vérité, une pour parler et l'autre pour écouter. (Henry David Thoreau)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Mai 2010, 02:37 
Hors ligne
Membre actif et régulier
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Mai 2010, 02:51
Messages: 53
comu49 a écrit:
Guntablier a écrit:
madjes a écrit:
J'avais une vidéo pour toi scalpeur où Lagarde annoncé en 2007 une croissance exceptionnelle pour 2008, mais pas moyen de remettre la main dessus...
C'était un grand moment de télévision :mrgreen:


Finalement de nos jours en bourse il n'y a plus qu'une seule valeur sure, la décroissance ! :lol:


Je me fierais pas trop aux politiciens quant aux prévisions économiques, il ne faut pas oublier qu'ils sont là pour plaire au peuple et se faire réélire tous les 5 ans.

Pour avoir une croissance à 2 à 3%, un euro à 1.20 ne suffit pas.

Pour preuve les américains qui ont une croissance plus forte, grâce à un certain protectionnisme et de plus fortes mesures prises à travers les plans de relances dans l'économie réel.

(ce n'est que mon avis :wink: )


C'est là tout l'art de la contradiction américaine, néanmoins aux vues des réformes obamesques, cela va-t-il durer ad vitam aeternam ? Leur position de numéro un évite aux USA bien des problèmes.

_________________
Image
Je ne dors jamais, je n'ai aucun horraire... sauf celui des trades !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Mai 2010, 11:23 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 12151
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
madjes a écrit:
J'avais une vidéo pour toi scalpeur où Lagarde annoncé en 2007 une croissance exceptionnelle pour 2008, mais pas moyen de remettre la main dessus...
C'était un grand moment de télévision :mrgreen:

:lol: En effet si tu peux nous retrouver ça ce serait top.
scalpeurdepips a écrit:
Avec tous sa est il bien raisonnable de croire les personne qui a longueur de temps parle de spéculation contre l euro .les méchant banquier et hedgfun qui nous veule du male . L euro Est il pas tous simplement a sa juste place ( et encor ) ne donnant tous simplement pas l envi de l avoir en poche .

En effet je pense que les spécialistes en économie sont les spécialistes qui se trompent le plus et qui sont le plus divergeant de tous les secteurs d'étude. On entend vraiment tout et n'importe quoi.
comu49 a écrit:
Mais si tu observe comment est basé l'économie allemande, cela n'est plus vrai. Les allemands tirent beaucoup de leurs exportations et des produits de qualité qu'ils produisent. Quand quelqu'un achète une voiture allemande, il le fait parce qu'il à les moyens de le faire et pour acheter un objet de qualité. C'est pas le prix qui intéresse mais vraiment la qualité et je pense que c'est général à l'industrie allemande.

La baisse de l'euro va faire baisser les marges des constructeurs qu'il ne récupèreront pas par une hausse des ventes. (mise à part si ils ont été doués en salle de marché :D )

Je ne suis pas un spécialiste de l'économie Allemande, mais je croix que cette baisse de l'Euro a et aura des conséquences nuancées.

Certes ils disposent d'un industrie de pointe leur permettant de proposer des produits d'une qualité incomparable aux autres pays, s'imposant ainsi comme un acteur incontournable, mais je pense tout de même que les importateurs regardent leur portefeuille.
Guntablier a écrit:
C'est là tout l'art de la contradiction américaine, néanmoins aux vues des réformes obamesques, cela va-t-il durer ad vitam aeternam ? Leur position de numéro un évite aux USA bien des problèmes.

C'est certain que ce statut de leader mondial leur permet des choses que ne peuvent absolument pas se permettre les autres états.

Mais si la Chine continue ainsi, on pourrait avoir un vrai concurrent des Etats-Unis, et on sait qu'avoir plusieurs concurrents au lieu d'un monopole est plutôt profitable pour l'ensemble du système.


_________________


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Mai 2010, 22:28 
Hors ligne
Membre actif et régulier
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Mai 2010, 02:51
Messages: 53
dreamfab a écrit:
C'est certain que ce statut de leader mondial leur permet des choses que ne peuvent absolument pas se permettre les autres états.

Mais si la Chine continue ainsi, on pourrait avoir un vrai concurrent des Etats-Unis, et on sait qu'avoir plusieurs concurrents au lieu d'un monopole est plutôt profitable pour l'ensemble du système.


Pas si sur, on a pensé la même chose avec le Japon il fut un temps. Le problème est géopolitique. La Chine et L'inde sont les deux prochaines superpuissances des prochaines années, mais ! D'une part l'Inde est pro-usa alors que la Chine a tendance à se tourner vers ceux qui peuvent être un obstacle face aux Etats-Unis. Or l'Inde a tout intérêt à être du coté des Etats-Unis pour la simple et bonne raison qu'ils ont de gros problèmes avec la frontière Est et leur communauté musulmane. De plus, et c'est là le plus important, sur la frontière sino-indienne il existe de nombreuses cultures qui sont présents des deux cotés de la frontière (un peu comme le pays basque avec l'espagne et la France). La Chine a de plus en plus de mal à contenir ses minorités bien que les hans représentent 95 % de la population il y a en Chine plus de 50 communautés non-hans (que ce soit les ouighours, les mosos, etc.). Or, les indiens ont un lien historique avec le Tibet et, de fait, avec toutes les cultures de l'Himalaya, que n'ont plus les chinois depuis la révolution marxiste qu'a connu ce pays. Si ces petits territoires venaient à s'embraser, la Chine et l'Inde serait alors en conflit. Même sans conflit, la Chine et l'Inde sont déjà sur un affrontement économique qui profite aux Etats-Unis pour la simple et bonne raison que ces deux pays n'ont pas d'autre choix que de jouer leurs propres cartes. La chance de la Chine est d'avoir suffisemment d'actif économique aux USA pour faire écrouler l'économie américaine si elle le voulait, mais elle ne peut pas se le permettre contrairement à ce que beaucoup pensent. La Chine compte jouer sur le temps, mais le gouvernement américain a montré qu'il savait toujours parfaitement ce qu'il faisait. Les groupes de pressions américains ne sont pas nationaux comme les groupes de pression chinois. C'est un fait également important à souligner. Même si la diaspora chinoise est un avantage pour l'instant, elle n'est pas le seul élément de cette partie d'échec.



Et juste pour le fun puisqu'on est dans la rubrique blabla :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=v5QLZ4oj_6A[/youtube]

à voir à 2 minute des chiffres assez amusants :lol:

_________________
Image
Je ne dors jamais, je n'ai aucun horraire... sauf celui des trades !


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 319 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5 ... 13  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO