Nous sommes le 20 Nov 2017, 01:25

Heures au format UTC + 1 heure




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 112 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 20 Aoû 2011, 14:27 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 11202
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE

_________________


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Aoû 2011, 21:57 
Hors ligne
VideoBourse family
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Juin 2009, 13:52
Messages: 1646
Localisation: LILLE
une bonne analyse, pour ma part je miserais sur l'option triangle long terme :D

_________________
Image
... Mon Site Web


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Fév 2012, 17:35 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 11202
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
Fichier(s) joint(s):
sondage.jpg
sondage.jpg [ 13.48 Kio | Vu 9088 fois ]

_________________


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Avr 2012, 18:25 
Hors ligne
Membre assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mar 2012, 15:01
Messages: 367
...éfices.

Les prix du pétrole sont en baisse mardi, certains investisseurs empochant leurs bénéfices après un rebond de 2% lundi, tandis que d'autres préfèrent rester prudents avant la publication de plusieurs indicateurs macroéconomiques aux Etats-Unis.

A 12h53, le contrat de mai sur le Brent coté à l'ICE de Londres reculait de 76 cents, soit 0,6%, à 124,68 dollars le baril, tandis que le contrat de mai sur le brut coté au Nymex cédait 78 cents, soit 0,7%, à 104,45 dollars le baril.

La demande américaine de pétrole a diminué en janvier de 4,5% sur un an, à 18,27 millions de barils par jour, selon des données publiées lundi par le gouvernement.

Olivier Jakob, directeur du cabinet de conseil Petromatrix, note qu'en dehors des prises de bénéfices dues à la progression de lundi, les contrats des deux côtés de l'Atlantique sont pénalisés par les craintes que la demande de brut ne puisse pas se maintenir aux prix actuels. Ces inquiétudes sont alimentées par les avertissements de l'Agence internationale de l'énergie, qui a prévenu que les cours élevés du brut constituaient une menace pour la reprise économique, explique Olivier Jakob.

Les échanges pourraient être limités avant une réunion clé prévue la semaine prochaine entre les pays occidentaux et l'Iran concernant le programme nucléaire du pays, et à l'approche du week-end prolongé de Pâques, qui débute vendredi, indiquent les analystes.

Malgré le repli de mardi, il est possible que les cours repartent à la hausse dans la mesure où un redémarrage rapide des exportations de brut du Sud-Soudan semble de moins en moins probable.

Mardi, les acteurs du marché seront attentifs aux données sur les nouvelles commandes à l'industrie aux Etats-Unis.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Mai 2012, 18:01 
Hors ligne
Membre assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Mar 2012, 15:01
Messages: 367
...cours.

Les contrats à terme sur le pétrole brut s'inscrivent en léger repli mercredi, l'impact des chiffres décevants sur le secteur manufacturier et le chômage dans la Zone Euro étant tempéré par la publication de bonnes statistiques aux Etats-Unis et en Chine.
Les données macroéconomiques publiées mercredi ont montré que l'activité du secteur manufacturier de la zone euro avait enregistré au mois d'avril son plus fort recul depuis près de trois ans, tandis que le taux de chômage a atteint un record en mars.
Cependant, les chiffres favorables sur l'activité manufacturière en Chine et aux Etats-Unis parus depuis mardi soutiennent les cours du brut, en laissant espérer un affermissement de la demande mondiale.
Cet après-midi, les intervenants du marché surveilleront le rapport hebdomadaire du département aémricain de l'Energie sur les stocks pétroliers aux Etats-Unis, à 16h30. Les analystes sondés par Dow Jones Newswires tablent en moyenne sur une hausse de 2,1 millions de barils des stocks de brut pour la semaine s'étant terminée le 27 avril.
"Les stocks de brut pourraient s'être hissés à leur plus haut niveau depuis plus de vingt ans, ce qui justifierait une baisse des cours", estime Commerzbank dans une note.
Le marché pétrolier pourrait toutefois attendre la publication, vendredi, du rapport clé sur l'emploi non agricole aux Etats-Unis pour déterminer quelle va être l'orientation probable des prix de l'or noir, commente l'analyste de VTB capital, Andrey Kryuchenkov.
A 12h54, le contrat de juin sur le Brent coté à l'ICE de Londres perdait 58 cents, ou 0,5%, à 119,08 dollars le baril, tandis que celui sur le brut léger doux du Nymex abandonnait 55 cents, soit 0,5%, à 105,61 dollars le baril.

Source : advfn.com


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Juil 2012, 03:31 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 11202
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE

_________________


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 29 Aoû 2012, 14:37 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2012, 15:16
Messages: 549
Localisation: Paris, France
Pétrole - Statu quo, factualité ou patience

Par Nadia Compaoré, Stratégiste de Marché, DailyFX
Paris, le 29/08/2012


Peu de changements dans la configuration de l’or noir et un calendrier chargé à l’horizon, raisons de rester factuels ou attendre un décalage pour les plus frileux. La session du jour pourrait nous donner un sens plus net de la direction des échanges compte tenu du caractère relevé de l’agenda tournant autour du PIB américain, de chiffres du secteur immobilier et des prévisions et évaluations économiques de la Réserve Fédérale via le Beige Book. La grande question autour de ces annonces se situe essentiellement autour du maintien de la spéculation sur le QE3 ; les matières premières étant sensibles à cette question, l’or noir pourrait se révéler volatile, la tendance avec une tendance à s’apprécier si la spéculation sur le QE3 apparait. A cela s’ajoute la publication hebdomadaire des stocks de pétrole ; Autrement dit, prudence pour les traders de pétrole ce jour. Soyez factuels ou attendez un décalage pour être fixé sur le sens des échanges.
Le WTI enfermé dans un canal haussier en données journalières continue de tenir son support 95.50, qui de ce fait reste indiqué à l’achat. Les plus hauts d’hier à 96.50 constituent la première barrière à la hausse avant les 97.80 et la borne haute du canal haussier. A la baisse, en cas de cassure du support des 95.50, il sera envisagé un possible frein à la baisse par les 94.30 seuil de la MM20 et d’une oblique intermédiaire de soutien, seuil en deçà duquel nous retrouvons les 92.70 et 91 en extension.

Graphique Journalier WTI
Image

Situation similaire sur le Brent ; la résistance des 112.80 soit la MM20 continue de jouer son rôle mais les acheteurs protègent également les 11.50 plus bas de la session de lundi. La cassure de la résistance laisse envisager un ralliement des 114 prochaine barrière, tandis que la cassure des 111.50 mènerait potentiellement aux 110 retenus pour leur caractère psychologique et les 108.50 prochain support d’ampleur.

Graphique Journalier Brent
Image

_________________
DailyFX, l’équipe de recherche de FXCM
Email : recherche@dailyfx.fr
Tel : 0 800 90 95 44


Image

Image Image Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Sep 2012, 12:33 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2012, 15:16
Messages: 549
Localisation: Paris, France
Pétrole - Indécision, Prudence

Par Nadia Compaoré, Stratégiste de Marché, DailyFX
Paris, le 17/09/2012

C’est une sorte d’indécision qui prime sur l’or noir, les mesures de liquidité décidées par la Réserve Fédérale ayant eu un impact limité sur cet actif. Serait-il précurseur de faiblesses sur les actifs risqués ou simple retard de l’or noir ?

Le WTI qui surperforme que son homologue européen aura tout de même donné un signal haussier en cassant par le haut l’oblique de résistance de moyen terme qui faisait reflux aux cours. La tendance reste haussière, et il convient d’opérer des achats sur repli, tout en gardant en tête qu’un ralentissement est possible, la clôture des cours sous le seuil psychologique des 100$ le baril étant un signe de ralentissement du mouvement. C’est sur la précédente résistance cassée à 97.80, suivie des 96.70, l’oblique de résistance de moyen terme précédemment cassée que les acheteurs se doivent de patienter pour des achats sur repli. Les vendeurs surveilleront un rebond en direction des derniers plus hauts pour des ventes spéculatives. Au-dessus des 100$, le prochain pallier de résistance sur lequel les vendeurs se reprendront potentiellement est à 101.70.

Graphique Journalier WTI
Image
Créé via Trading Station II / Marketscope 2.0

Si la clôture sous les 100$ sur le WTI est une alerte de prudence quant à un possible ralentissement, cette alerte parait encore plus forte en passant sur le Brent. En effet, celui n’est pas parvenu à sortir du triangle dans lequel il est enfermé. Les 116.50/80 restent résistance et les acheteurs devront patienter sur les 115.70 et 114.50 en extension pour des achats sur repli. Etant donnée sa sous-performance, le Brent est plus indiqué que son homologue pour des ventes spéculatives sur rebond en direction des derniers plus hauts. Seule une cassure et clôture au-dessus du triangle laissera envisager le seuil des 120 comme cible à la hausse.

Graphique Journalier Brent
Image
Créé via Trading Station II / Marketscope 2.0

Pour toutes questions relatives à cette analyse, retrouvez nos analystes sur le Forum DailyFX France

Par Nadia Compaoré, Analyste de Marché pour DailyFX.fr
Pour contacter Nadia, écrivez à ncompaore@fxcm.fr
Suivez Nadia sur Twitter : @NadiaCompaore

_________________
DailyFX, l’équipe de recherche de FXCM
Email : recherche@dailyfx.fr
Tel : 0 800 90 95 44


Image

Image Image Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Sep 2012, 15:14 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2012, 15:16
Messages: 549
Localisation: Paris, France
Pétrole- Toujours pile ou face

Par Nadia Compaoré, Stratégiste de Marché, DailyFX
Paris, le 27/09/2012


La situation graphique de l'or noir fait reflète la dichotomie présente en toute chose de la vie.

Le scénario premier, celui des vendeurs qui prennent en compte les cassure de supports, de moyennes mobiles comme signaux baissiers et vendent tout rebond. Face à eux, des acheteurs spéculatifs, qui notent que les régions actuellement travaillées par les cours représentent des zones support de moyen terme avec la moyenne mobile à 20 semaines en référence et qui considèrent que cette zone peut engendrer un rebond voire une reprise de la hausse; à leurs arguments s'ajoute le facteur politique empreint de tensions au Moyen Orient qui peuvent créer des poussées haussières de l'or noir.

Sur le WTI, cette zone de soutien de moyen terme s'inscrit dans le range 90/91$, la MM20 en données hebdomadaires faisant actuellement soutien à 90.20$ et c'est ici que les acheteurs spéculatifs attendent une réaction; le rattrapage des 90 en cours de clôture apparait être un bon signe, même si l'ouverture des bandes de Bollinger plaide pour de possibles faiblesses sous ces 90$. Les acheteurs spéculatifs et prudents qui ne sont pas en place attendront que les 91$ soient acquis pour s'assurer de la mise en place d'un rebond qui permettrait de viser les 92$ et 94$ en extension. Je comprendrais que les partisans de la baisse se présentent sur chacun de ces seuils en fonction des développements qui interviendront sur les marchés. Si le scénario vendeur venait à se matérialiser et que la zone des 90 volait en éclats, les prochaines zones susceptibles de relancer un rebond sont à 86.80 et 84$ en extension.

Graphique Journalier WTI
Image
Graphique créé via Marketscope 2.0

Le brent surperforme son homologue, rendant le scénario spéculatif plus aisé pour ceux qui le tradent. Les 109 et 108 en extension sont remparts de la baisse à court terme, tandis que les vendeurs attendent les 111.80 en seuil de vente sur rebond. Au dessus, les 113.80 en prochaine zone de vente sur rebond. Quand bien même les 108 venaient à casser, notez que la moyenne mobile à 20 semaines actuellement à 106.50 serait un potentiel support avant que nous envisagions les 102.30 et 97.80 en extension. En conclusion, vue la surperformance du brent, seule la cassure de cette MM20 hebdomadaire renie le scénario spéculatif de rebond ou reprise haussière.

Graphique Journalier Brent
Image
Graphique créé via Marketscope 2.0

Pour toutes questions relatives à cette analyse, retrouvez nos analystes sur le Forum DailyFX France

Par Nadia Compaoré, Analyste de Marché pour DailyFX.fr
Pour me contacter, écrivez à ncompaore@fxcm.fr
Suivez-moi sur Twitter : http://twitter.com/NadiaCompaore

_________________
DailyFX, l’équipe de recherche de FXCM
Email : recherche@dailyfx.fr
Tel : 0 800 90 95 44


Image

Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Petrole-Fin du rebond?
MessagePosté: 02 Oct 2012, 14:26 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2012, 15:16
Messages: 549
Localisation: Paris, France
Pétrole-Fin du rebond?

Par Nadia Compaoré, Stratégiste de Marché, DailyFX
Paris, le 02/10/2012

A mesure que bascule le sentiment de risque entre craintes et interventionnisme, l'or noir trouve soutien sur un support de moyen terme et entame un rebond. Les partisans du scénario "pile", celui du rebond contrôlent les échanges. La reprise de la hausse est-elle envisageable?

Il convient de faire un zoom à moyen terme via ce graphique hebdomadaire pour mieux cerner les équilibres en place. Point haut de court terme à 100$, cassure du canal haussier journalier intervenue à 95.50 marquant un signal de correction et arrivée des prix sur la MM20 en données hebdomadaires; jusque là nous nous accordons! La question qui se posait à nous une fois sur cette zone des 90$, était de savoir si un rebond pouvait se mettre en place et de cette question se dégageaient deux camps.

Les partisans du rebond l'ont emporté, mais font face à une zone de résistance à 93.30, seuil représentant 38% de retracement de la dernière baisse depuis les 100$, et sorte de pivot pour la suite des échanges. En d'autres termes, le rebond pourrait s'estomper ici Si une cassure de ces 93.30 avait lieu, les 95.50 et 97.80 en extension pourraient être revus et seraient les seuils de présentation des vendeurs. A l'inverse, dans le cas d'un échec les 90, seraient alors en ligne de mire, suivis des 84.30 en extension prochain seuil de moyen terme. La semaine se jouera autour de ces 93.30$

Graphique Hebdomadaire WTI
Image
Graphique créé via Marketscope 2.0

La configuration graphique en journalier affine assez bien les équilibres en place. Echec hier sur les 93.30$ sur lequel les vendeurs patienteront, avec une possibilité de mèche sur la MM20. Si cette zone est reprise, les vendeurs se reprendraient potentiellement sur les 95.50$ sur l'oblique hebdomadaire de résistance. Quant aux acheteurs, le range 90-91 constitue votre dernier rempart. Sous ce range support, les 86.80 et 84.30 en extension.

Graphique Journalier WTI
Image
Graphique créé via Marketscope 2.0

La configuration hebdomadaire du brent est similaire à celle de son homologue, sauf que sa souperformance le renvoie face aux 50% de retracement de la dernière baisse, ce seuil étant représenté par les 112.80. La conquête de ce seuil par les acheteurs renverra les vendeurs se reprendre sur les 116.50 et 120 en extension. Dans le cas d'un échec, la correction reprendra ses droits certainement, et les vendeurs se devront de défier le range 108.50-106.70 au milieu duquel nous retrouvons la MM20 hebdomadaire.

Graphique Hebdomadaire Brent
Image
Graphique créé via Marketscope 2.0

Ces 112.80, 50% de la dernière vague baissière se combinent à la moyenne mobile à 20 séances en données journalières; c'est sur cette zone que les vendeurs se présenteront en premier, la cassure de ce seuil à la hausse nous laisant envisager les 114.50-115 sur l'oblique de résistance, comme possible seuil de resurgence des vendeurs. Les acheteurs sur repli surveilleront les 111.30 et 110.50 en extension. En dessous les 109 dont la cassure marquera un autre signal baissier, mais il faudra encore défier les 106.70, MM20 hebdomadaire, pour que le rebond ne soit plus en question.

Graphique Journalier Brent
Image
Graphique créé via Marketscope 2.0

Pour toutes questions relatives à cette analyse, retrouvez nos analystes sur le Forum DailyFX France

Par Nadia Compaoré, Analyste de Marché pour DailyFX.fr
Pour me contacter, écrivez à ncompaore@fxcm.fr
Suivez-moi sur Twitter : http://twitter.com/NadiaCompaore

_________________
DailyFX, l’équipe de recherche de FXCM
Email : recherche@dailyfx.fr
Tel : 0 800 90 95 44


Image

Image Image Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Oct 2012, 17:04 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2012, 15:16
Messages: 549
Localisation: Paris, France
Pétrole – Reprise haussière en vue

Par Nadia Compaoré, Stratégiste de Marché, DailyFX
Paris, le 11/10/2012

A l'heure où les marchés semblent entrer dans une nouvelle ère marquée par un interventionnisme très fort, le pétrole reflète tous les enjeux macro-économiques auxquels nous faisons face actuellement. Représentant même de croissance, il porte également dans sa valorisation un facteur géopolitique qui sera partie intégrante de cette analyse, graphique et fondamentale. Commençons par revenir sur les trois axes fondamentaux qui entourent la valorisation de cet actif.

- Croissance: Le pétrole est un indicateur de croissance qui tend donc à se déprécier lors des périodes de récession économique. Or la croissance économique est justement l'un des enjeux du monde économique actuel, aux prises entre récession et reprise économique. La Zone Euro reste la zone la plus sujette à caution sur ce volet, mais les dernières décisions des officiels de la Zone ont pour but d'endiguer ce problème; l'amélioration des conditions économiques à moyen terme dans la Zone Euro aura pour effet d'estomper le pessimisme actuel et permettre à l'or noir de s'apprécier sur fonds de regain de consommation. Sur ce point j'entends d'ici les plus pessimistes qui jugent hasardeux, présomptueux voire utopique d'envisager un retour de la Zone Euro à la croissance; ils ont raison en ce sens que les problèmes de la Zone euro sont plus structurels que conjoncturels et de ce fait, requièrent plus de temps pour être résolus. A cela, je réponds que le déficit de croissance de la Zone Euro pourrait être compensé par le maintien en croissance de la Chine et des Etats Unis. Certes nous demeurons loin des périodes les plus fastes de l’économie mondiale, le moteur de croissance mondiale qu'est la Chine faisant lui-même preuve de faiblesses. Le FMI a d’ailleurs abaissé le 9 octobre, ses prévisions de croissance mondiale pour les deux années à venir, mais nous demeurons en territoire positif et l’heure n’est pas au fatalisme.

- Facteur géopolitique: ce facteur resurgit de plus en plus, le Moyen-Orient étant en proie à une crise politique qui pourrait entrainer des ruptures d'approvisionnement temporaires et donc des hausses de prix de l'or noir. N'est pas ici question de guerre, mais juste de tensions politiques qui auront pour conséquences des hausses erratiques du prix du baril. Le scénario de guerre m'apparaît à ce jour utopique, en raison des enjeux que constitue cette région du monde; une guerre Iran-Israël pourrait plonger le monde dans un cataclysme dont nous ne connaissons les limites. Quel rôle joueront l'Arabie saoudite et les Emirats entre autres, enfermés dans une sorte de double jeu entre Orient et Occident ? Sans parler de la Turquie actuellement menacée par la Syrie mais modèle de construction du nouveau monde musulman après le printemps arabe... Le risque d’un front commun culturel, religieux et idéologique de ces pays face à l’occident explique en partie ma prudence et mon scepticisme quant à l’embrasement de cette région du monde. D’ailleurs, il convient de se demander quel parti choisiront Russie et Chine, partisans d’un nouvel ordre mondial….En attendant, et si nous profitions de cette poudrière pour faire de la plus-value ?

- Interventionnisme: QE1, QE2, QE3...c'est désormais la grande mode des politiques monétaires. De la Réserve Fédérale à la People’s Bank of China en passant par la BCE, la BoE ou encore la BoJ, les pays du G8 pratiquent et de façon agressive parfois, des injections de liquidités pour soutenir le marché. Oui ce sont des politiques risquées, qui à terme nous exposent à une inflation, à un décalage par rapport à l’économie réelle, mais le trader ne devrait en avoir cure; le raisonnement fataliste n'a pas sa place ici, le trader cherche purement et simplement de la plus-value. Tant que les marchés seront soutenus par les officiels le risque de tenue de supports apparait supérieur à celui d'une crise majeure comme certains l'attendent. En plus d'une étude par mots clés qui à mon sens doivent être intégrés à toute analyse sur les marchés de nos jours, passons à la revue graphique qui sera adossée à ces mots clés.

Commençons par le WTI qui fait preuve d'une sous-performance par rapport à son homologue européen. Le WTI est actuellement en pleine hésitation entre rebond/hausse et correction d'ampleur sur une zone support de moyen terme, marquée entre autres par la moyenne mobile à 20 séances. Nous sommes non loin du retracement à 50% de la plus grande vague baissière de l'or noir (147-32.40) et la question d'un rebond en direction des 93.30 reste posée. Pour qu’un rebond se mette en place depuis les zones actuelles, il faudra:

- un abaissement des craintes sur la croissance mondiale
- le maintien des tensions géopolitiques au Moyen-Orient
- la poursuite d'un interventionnisme déjà fort des officiels.

Avec ces 3 facteurs, un rebond se mettrait en place en direction des 93.30$ dans un premier temps. Cette première barrière à la hausse est constituée par 38% de la dernière vague baissier depuis le seuil psychologique des 100$. Au-delà de ces 93.30, nous retrouverons des barrières à 95.50, 97.80 et 100 en extension. Difficile de voir à ce jour même avec le plus grand optimisme des échanges au-delà du seuil des 100$. Il se pourrait que la reconquête de ces hauts territoires voit resurgir la production américaine, qui entraînera des baisses de prix. Outre ces facteurs fondamentaux et techniques, on notera des oscillateurs classiques en zone de survente, renforçant la probabilité de rebond ou de possible reprise haussière.
Dans le cas d'une cassure baissière de la zone actuelle, on parlera très certainement de ralentissement économique avéré, et c'est potentiellement sur le seuil des 84.30 que naîtrait un hypothétique rebond. Sous les 84.30, nous retrouverions alors le seuil des 80$, seuil en deçà duquel les termes « crise économique » et « récession » seront préférés à celui du ralentissement. Il est possible que le rôle de l'OPEP refasse surface alors, dans un processus d'ajustement des quotas.

Graphique Hebdomadaire WTI
Image
Graphique créé via Marketscope 2.0

C'est dans la même situation que se trouve le Brent sauf que son facteur de surperformance aura donné lieu à un arrêt de la baisse avant la MM20 hebdomadaire. Le range 108-106.70 en soutien fait figure d’une zone de moyen terme qui pourrait matérialiser un rebond déjà en place. Ce rebond a pour première barrière les 112.80 sur lesquels nous avons échoué à plusieurs reprises en fin septembre/début octobre. Ces 112.80 représentent 50% de la dernière vague baissière. Outre les facteurs énumérés plus haut (pour le WTI et qui sont les mêmes pour le Brent), garants d'un rebond voire d'une reprise de la hausse de l'or noir, on notera les longues mèches basses sur le Brent, synonymes de pressions acheteuses en place. Dans le cas d'une mise en place du rebond, les barrières sur lesquelles se présenteront les vendeurs en fonction des développements seront matérialisées par les 112.80, 116.50 et 120 en extension. Les échanges au dessus des 112.80 seront qualifiés par un regain d’appétit pour le risque (sur fonds d’abaissement des craintes sur la croissance mondiale) ou encore par des tensions politiques.

Dans le cas d'une cassure de la zone support et MM20 hebdo, le seuil psychologique des 100 constituera le prochain support, sur la borne haute du canal baissier en hebdomadaire réintégré au cours de la période de peur de juin 2011. Nous évoquerons alors un ralentissement économique combiné probablement à un abaissement des tensions politiques. Sous la barre des 100, la question d’une récession économique fera surface avec les 92.50 en potentiel support.

Graphique Hebdomadaire Brent
Image
Graphique créé via Marketscope 2.0

Pour toutes questions relatives à cette analyse, retrouvez nos analystes sur le Forum DailyFX France

_________________
DailyFX, l’équipe de recherche de FXCM
Email : recherche@dailyfx.fr
Tel : 0 800 90 95 44


Image

Image Image Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Nov 2012, 23:15 
Hors ligne
Membre assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Jan 2012, 13:33
Messages: 192
Bonsoir,
Le pétrole évolue en données journalières dans un beau triangle baissier de congestion. On pourrait short l’oblique baissière :
entrée : 112.35
stop : 113.30
objectif : 110.20

http://www.signalforex.fr/topic/signal-de-trading-petrole-brent-du-19-novembre-2012/

Image

_________________
Analyses techniques forex,indices et matières premières :http://www.signalforex.fr / Signaux de trading gratuits : http://www.signalforex.fr/forum/signaux-de-trading/
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Nov 2012, 19:48 
Hors ligne
Membre assidu
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Jan 2012, 13:33
Messages: 192
+235 pips. Objectif atteint.

_________________
Analyses techniques forex,indices et matières premières :http://www.signalforex.fr / Signaux de trading gratuits : http://www.signalforex.fr/forum/signaux-de-trading/
Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Nov 2012, 02:13 
Hors ligne
VideoBourse family

Inscription: 27 Fév 2012, 16:13
Messages: 1112
c'est pas des pips


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Nov 2012, 13:36 
Hors ligne
Membre actif

Inscription: 05 Aoû 2012, 13:20
Messages: 32
joli trade en tout cas...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Mar 2013, 04:26 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 11202
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE

_________________


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Juil 2013, 20:42 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 11202
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
Citation:
Arnaud Montebourg a raison et François Hollande devrait l'écouter, il ne faut pas lâcher l'horizon du gaz de schiste. Compte tenu de la crise nous ne pouvons pas ignorer cette technologie et ses réserves. L'édito de Christophe Barbier:


Citation:
Mercredi 6 février, lors de l'émission les décodeurs de l'éco dont le thème était : Gaz de schiste : pourquoi s'en priver ?, Fabrice Lundy a reçu : Jean-Louis Schilansky, président de l'Union française des industries pétrolières, Jean-Marie Chevalier, Directeur du Centre de Géopolitique de l'Energie et des Matières Premières et Ronan Dantec, sénateur EELV de Loire-Atlantique sur BFM Business.

Tous les soirs du lundi au jeudi, Fabrice Lundy et les meilleurs spécialistes débattent de la question éco du jour sur BFMBusiness, première chaîne d'informations économiques en France. Retrouvez toute l'actualité économique et financière sur BFMBusiness.com. Pour ne rien manquer de nos vidéos, abonnez-vous sur https://www.youtube.com/user/BFMbusiness?feature=mhee

_________________


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Analyse WTI Crud semaine 40
MessagePosté: 30 Sep 2013, 00:49 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 11202
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE

_________________


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Infos sur le Crud Light
MessagePosté: 04 Mar 2014, 15:41 
Hors ligne
Nouveau

Inscription: 04 Mar 2014, 15:26
Messages: 2
Bonjour je me présente fab410 je suis nouveau sur ce forum je recherche des infos sur l’évolution du Pétrole (Crud Light).
Merci pour vos infos .


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Mar 2014, 21:07 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 11202
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
Bonsoir Fab, et bienvenu sur VideoBourse.fr.

J'ai transférer ton message dans la file de discussions dédiée au pétrole, où tu devrais déjà trouver quelques informations et analyses.

Quelles informations concernant l'évolution à venir du pétrole cherches-tu exactement? Des analyses techniques ou fondamentales?

_________________


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Déc 2014, 11:26 
Hors ligne
VideoBourse family

Inscription: 27 Fév 2012, 16:13
Messages: 1112
En Novembre 2013 , il y a tout juste un an, nous avions initié une discussion sur Mataf à propos du dollar, de l'énergie pétrole et des indices.

Un scénario cohérent s'était dégagé. hausse du $, baisse du pétrole, hausse des indices.

Les tendances prévues se sont réalisées avec constance tout au long de l'année 2014 sur tous les actifs.

Encore une fois on s'aperçoit que les tendances s'inscrivent dans du moyen, long terme. Les amateurs de swing le savent.
Les marchés sont une mine d'information formidable et très puissante. Particulièrement les analyses inter-marchés.

Voici le lien de la discussion

https://www.mataf.net/fr/forum/topic/22526-usd-cad/

Je ne me suis pas encore fixé de cap pour l'année 2015. mais à n'en pas douter une fois celui ci fixé il déterminera toutes mes actions swing conformément au cap fixé. Du genre Long only ou short only


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Mar 2015, 11:47 
Hors ligne
Professionnel certifié
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2012, 15:16
Messages: 549
Localisation: Paris, France
DailyFX.fr - Le prix des matières premières a chuté en 2014 mais le premier trimestre 2015 a vu un certain nombre de prix de matières premières se stabiliser.

Je vais revenir ce matin sur le prix du pétrole brut US, le pétrole WTI, dont le prix s'est stabilisé au mois de février 2015, au-dessus d'un pivot technique de long terme à 44$.

Sur le plan fondamental, le pétrole WTI est très sensible à l'évolution des stocks de pétrole aux Etats-Unis, des stocks dont la variation hebdomadaire est donnée chaque semaine par l'EIA, l'Agence Américaine d'information sur l'énergie.

C'est une agence indépendante qui va donner ce mercredi 25 mars la nouvelle évolution hebdomadaire des stocks de brut aux USA.

La dynamique actuelle est celle d'un restockage continue depuis le dernier trimestre 2014, mettant le niveau global des stocks de pétrole US proche de ses plus hauts historiques.

C'est un facteur fondamental qui neutralise les anticipations de rebond d'amplitude du prix du pétrole, en dépit des anticipations d'accélération de l'activité économique au sein de la Zone Euro.

Les perspectives de consommation de pétrole sont l'autre facteur majeur à étudier pour le travail de prévision de l'évolution du prix du pétrole.

L'offre suit quant à elle une dynamique régulière de progression.

C'est pour cette raison que le prix du pétrole pourrait en effet se stabiliser au-dessus du pivot technique de long terme à 44$, mais s'établir dans un range plusieurs mois plutôt que d'afficher un rebond d'amplitude.

FONDAMENTAUX : Des facteurs se neutralisent et permettent de défendre un marché en range ces prochains mois sur le prix du pétrole

>> Rappelons que les trois premiers consommateurs de pétrole dans le monde sont les Etats-Unis, la Chine et la Zone Euro.

FACTEURS HAUSSIERS :
Perspectives du niveau de l'activité économique aux Etats-Unis, premier consommateur mondial de pétrole (indice PMI ci-dessous)
Perspectives du niveau de l'activité économique au sein de la Zone Euro, troisième consommateur mondial de pétrole (indice PMI ci-dessous)

FACTEURS BAISSIERS :
Le niveau élevé des stocks et la confirmation du processus de restockage aux USA
Les perspectives du niveau de l'activité économique en Chine (indice PMI ci-dessous)

JUXTAPOSITION DES ANTICIPATIONS D'ACTIVITE INDUSTRIELLE ET CONSOMMATION MONDIALE DE PETROLE EN 2014 :
Image
Sources : Markit + EIA.


Le processus de restockage se maintient aux USA depuis le dernier trimestre 2014, c'est un facteur de pression à la baisse sur le prix du pétrole. Les nouvelles données hebdomadaires sont attendues ce mercredi 25 mars à 15h30 CET.
Image

Source : EIA.


Pétrole/WTI : L'analyse technique enseigne que les 44$ sont un pivot de long terme
WTI - Bougies japonaises mensuelles :

Sur ce graphique de long terme, vous avez la possibilité de bien réaliser que le niveau de prix de 44$ est un pivot technique de long terme, vieux de près de 30 années.

Le prix du WTI s'est stabilisé en février au-dessus de ce pivot technique de long terme, j'estime désormais probable qu'un marché se range se déploie au second trimestre de l'année 2015.

Ce range technique pourrait s'établir entre les 44$ et les 54$, ce dernier prix étant un niveau d'accélération de l'année 2009.

En 2009, le prix de 44$ avait donné le point de départ d'un fort rebond, mais eu égard aux fondamentaux actuels, je pense que nous aurons cette année le scénario d'un range de 10$.

Image

WTI - Bougies japonaises intraday H4 :

Le premier trimestre 2015 a vu ce range de 10$ se construire et se déployer avant en son centre la moyenne mobile simple à 20 jours, dont la pente est plate à présent.

Un piège baissier a eu lieu sous les 44$, je pense que ce marché va rester prisonnier de ces deux bornes techniques au second trimestre 2015, surtout si le processus de restockage se poursuit aux Etats-Unis.

Image

Par Vincent Ganne, AnalysteTechnique pour DailyFX.fr
Suivez-moi sur Twitter : @VincentGanne
Suivez mon point de marché quotidien à 14h15 ou 15h15

Source originale

_________________
DailyFX, l’équipe de recherche de FXCM
Email : recherche@dailyfx.fr
Tel : 0 800 90 95 44


Image

Image Image Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Pétrole
MessagePosté: 02 Déc 2015, 11:28 
Hors ligne
VideoBourse family

Inscription: 27 Fév 2012, 16:13
Messages: 1112
En cette fin d'année surveillez le pétrole.
Vous le savez l'écart de cotation entre le WTI et le BRENT donne lieu à des arbitrages.
L'écart fluctue autour de sa moyenne soit 4$.
Généralement un écart proche de 0 marque un point bas. C'est ce qui s'est passé en février mars de l'année dernière lorsque le Brent s'est échangé furtivement sous le cours du WTI. Je le sais.... j'y étais :D

ce matin nous avons vu cet écart en faveur du brent baisser jusqu'à 2,44 ..... ce qui selon mon analyse nous amène dans les parages d'un point bas.

Je ne sais pas au moment où j'écris ce que sera ce point bas. Néanmoins j'attire votre attention sur cet atif ( brent ou WTI) qui pourrait donner lieu à un trade intéressant.

Si d'aventure le WTI touchait les 40 comme il en était question sur une autre file où nous évoquions la volatilité implicite, alors il pourrait bien s'agir d'un point bas. Surtout si à ce point l'écart de cotation entre WTI et Brent tendait vers 0.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Déc 2015, 13:12 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 11202
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE
J'ai vendu le pétrole ce jour en intraday à 38$ le baril.

Ca me parait fou de vendre ce produit majeur de notre vie quotidienne et de l'économie 3 fois moins chère que je l'aurai acheté il y a 1 an et demi.

Cependant, je n'ai pas d'avis sur la valeur réel d'un baril, il faudrait pour ça mener une étude mêlant connaissance scientifiques, géopolitiques et économiques.

Mais d'un point de vu technique des cours, on a une grosse pression baissière en cours, donc je suit dedans ce jour.

Si c'était pour une position long terme en revanche, j'attendrai que la pression baissière en cours se calme pour acheter le WTI.

_________________


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Déc 2015, 23:02 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Mar 2008, 19:41
Messages: 11202
Localisation: Brétigny sur Orge, 91, FRANCE

_________________


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 112 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO