Le marche de l'immobilier

Discutez de tout et de Rien entre Traders.

Modérateur : Administrateurs

Message
Auteur
Stephaned28
Nouveau
Messages : 1
Inscription : 25 janv. 2021, 18:39

Re: L'immobilier cher : atout ou boulet pour l'economie?

#26 Message par Stephaned28 »

Fabien LABROUSSE a écrit : 27 juil. 2012, 06:25 Je pense que les prix de l'immobilier vont baisser en France sauf dans les campagnes où c'est déjà pas chère.

Paris peut rester chère car c'est une ville d’exception et qu'il y a de plus en plus de gros riches dans le monde qui veulent au moins y avoir un pied à terre.

Mais les banlieues de Paris sont très chers, ça n'arrête pas de construire et la situation économique ne semble pas s'améliorer.

On voit déjà une baisse de la demande.

Des grosses boîtes licencies et ça embauche peu. Je ne pense pas qu'acheter maintenant soit judicieux, mais j ne suis pas un expert.

Mais je cherche a acheter là, mais je vais peut-être aller à l'étranger, pourquoi en Espagne où les prix ont déjà bien descendus (ça n'est peut-être pas fini).
La crise sanitaire va vraiment faire baisser le prix de l'immobilier ou le faire flamber.

Avatar de l’utilisateur
Fabien LABROUSSE
Administrateur
Messages : 17264
Inscription : 17 mars 2008, 19:41
Localisation : Paris, France

Re: Le marche de l'immobilier

#27 Message par Fabien LABROUSSE »

Image

La Structure (par VideoBourse) : Formation sur mesure et évolutive pour optimiser compréhension et résultats en trading

📈 Informations et inscriptions : https://forms.gle/A2vnZduSwv2wPFSS7

🤝 Contact et échanges avec la communauté : Discord, mail, téléphone, LinkedIn...

📖 Marchés en aparté : Témoignages de traders, investisseurs, analystes et économistes sur les marchés financiers

Avatar de l’utilisateur
Fabien LABROUSSE
Administrateur
Messages : 17264
Inscription : 17 mars 2008, 19:41
Localisation : Paris, France

Immobilier : les prix ne peuvent que continuer de grimper dans les grandes villes [A.Mirlicourtois]

#28 Message par Fabien LABROUSSE »

Xerfi Canal
51,7 k abonnés

Les marchés de l’immobilier de Paris et des grandes métropoles ne boiront pas la tasse ni cette année ni en 2022. La crise de la Covid-19, c’était pourtant le cygne noir qui devait les précipiter dans une crise profonde avec l’exode de leur population à la recherche d’espace et de verdure. [...]

Image

La Structure (par VideoBourse) : Formation sur mesure et évolutive pour optimiser compréhension et résultats en trading

📈 Informations et inscriptions : https://forms.gle/A2vnZduSwv2wPFSS7

🤝 Contact et échanges avec la communauté : Discord, mail, téléphone, LinkedIn...

📖 Marchés en aparté : Témoignages de traders, investisseurs, analystes et économistes sur les marchés financiers

Avatar de l’utilisateur
Fabien LABROUSSE
Administrateur
Messages : 17264
Inscription : 17 mars 2008, 19:41
Localisation : Paris, France

En 1960, le m² à #Paris était à 870 euros (en euros constants) En 2020, le m² à Paris est à 11 000 euros Il fallait 1,85

#29 Message par Fabien LABROUSSE »

Image

La Structure (par VideoBourse) : Formation sur mesure et évolutive pour optimiser compréhension et résultats en trading

📈 Informations et inscriptions : https://forms.gle/A2vnZduSwv2wPFSS7

🤝 Contact et échanges avec la communauté : Discord, mail, téléphone, LinkedIn...

📖 Marchés en aparté : Témoignages de traders, investisseurs, analystes et économistes sur les marchés financiers

Avatar de l’utilisateur
Fabien LABROUSSE
Administrateur
Messages : 17264
Inscription : 17 mars 2008, 19:41
Localisation : Paris, France

L'immobilier doit repartir ou le système peut se gripper

#30 Message par Fabien LABROUSSE »

L'immobilier doit repartir ou le système peut se gripper. La politique monétaire menée en 2024 aura un impact direct sur ce secteur clef. Jean-François Faure, Fondateur @Aucoffre évoque la différence fondamentale en terme de liquidité entre la valeur refuge par excellence : l'or, et l'immobilier aux problématiques multiples.

"donc ça veut dire qu'il y a des biens immobiliers qui arrivent sur le marché, les gens un moment donné peuvent ne plus s'aimer, donc ils ont le droit de divorcer, donc c'est des nouveaux biens qui arrivent sur le marché, ça veut dire que là peut-être on rentre dans un cycle où d'un côté il y a des gens qui ont un peu moins de facilité à acheter et l'autre côté des gens qui par design continuent de vendre et donc là on va être sur un marché qui va un peu s'infléchir et ça peut être violent. Moi j'ai des amis entrepreneurs dans le monde du bâtiment / de l'immobilier, c'est catastrophique, c'est un marché qui est à l'arrêt, quasiment mort quoi. Et en plus bon il faut le rappeler quand on parle de liquidité, voilà typiquement aujourd'hui quelqu'un qui veut revendre un bien, face à lui il faut qu'il y est un acheteur, si cet acheteur n'arrive pas à avoir son crédit, et ben ok, on est sur un actif que l'on peut revendre mais qui est pas du tout dans la même temporalité de liquidité que celui de l'or. L'or tu veux le vendre maintenant, tu le vends maintenant."

Image

La Structure (par VideoBourse) : Formation sur mesure et évolutive pour optimiser compréhension et résultats en trading

📈 Informations et inscriptions : https://forms.gle/A2vnZduSwv2wPFSS7

🤝 Contact et échanges avec la communauté : Discord, mail, téléphone, LinkedIn...

📖 Marchés en aparté : Témoignages de traders, investisseurs, analystes et économistes sur les marchés financiers

conseilinvest
Nouveau
Messages : 1
Inscription : 20 juil. 2023, 12:53

Re: Le marche de l'immobilier

#31 Message par conseilinvest »

Je voulais partager quelques réflexions sur le marché immobilier en 2024, qui repart enfin après la grosse baisse de l'année dernière et les liquidations de Masteos et ImmocitiZ'. Je sais que ça a été une période assez stressante pour beaucoup, mais les choses semblent s'améliorer. Les taux d'intérêt se sont stabilisés, ce qui rassure les acheteurs et les investisseurs. Les prix se sont corrigés après avoir grimpé un peu trop vite, alors il y a de bonnes opportunités pour ceux qui cherchent un investissement plus abordable.

Avec les mesures prises pour redonner de l'élan au secteur et la vigilance accrue suite aux mésaventures de certaines boîtes, on sent que la confiance revient peu à peu. Les acheteurs sont plus prudents, les investisseurs mieux informés, et le marché semble plus équilibré entre l'offre et la demande. Donc, si vous envisagez d'investir, 2024 pourrait être le bon moment. En tout cas, c'est ce que j'ai en tête pour mes prochains projets ! Qu'en pensez-vous ? 😊

croustx
Nouveau
Messages : 1
Inscription : 10 mai 2024, 21:58

Re: Le marche de l'immobilier

#32 Message par croustx »

Il semble que le marché immobilier se redresse progressivement en 2024 après une période tumultueuse marquée par des baisses significatives et des liquidations d'entreprises importantes. La stabilisation des taux d'intérêt et la correction des prix offrent désormais des opportunités attractives pour les acheteurs et les investisseurs soucieux de trouver des options plus abordables. Les mesures prises pour stimuler le secteur et la prudence accrue des acteurs après les récentes difficultés contribuent à restaurer la confiance et à équilibrer l'offre et la demande. Si vous envisagez d'investir, cela semble être un moment propice.

Répondre